Orages, tempêtes : comment déclarer les sinistres à son assurance ?

  • Jusqu'à 40 offres d'assurance habitation comparés en 2 minutes
  • Jusqu’à 199 € d'économies* réalisées !

Dégâts électriques, dégâts des eaux, inondations… Les orages et tempêtes peuvent avoir de lourdes conséquences sur votre maison. Mais bonne nouvelle : l’assurance habitation peut prendre en charge les dégâts ! On vous explique comment faire une déclaration de sinistre à votre assurance.

Comment déclarer les dégâts causés par un orage ou une tempête ?

Quel délai pour faire une déclaration orage à son assureur ?

Si vous avez été victime d’un orage, vous pouvez faire une déclaration de sinistre à votre assurance habitation.

Vous constatez que le toit de votre maison a été abîmé après un épisode d’orage ? La tempête a provoqué une inondation dans votre logement ? Vos appareils électriques sont tombés en panne ? Sachez que vous disposez de 5 jours après avoir pris connaissance des dégâts pour déclarer le sinistre à votre assurance habitation. Vous pouvez le faire de différentes manières :

  • En ligne ;
  • Par téléphone ;
  • Par courrier recommandé avec accusé de réception ;
  • En agence.
Faites attention à bien respecter le délai de 5 jours suivant le sinistre pour faire une déclaration à votre assurance. Si vous le déclarez trop tard, votre assureur habitation peut refuser l’indemnisation des dégâts.

Comment prouver un orage ou une tempête ?

Lorsque vous faites une déclaration de sinistre à votre assureur, il est important de bien joindre les pièces suivantes :

  • Liste détaillée des biens endommagés avec une description des dégâts ;
  • Photos et/ou vidéos des biens endommagés ;
  • Factures d’achat ou justificatifs de valeur des biens endommagés ;
  • Témoignages de personnes tierces, s’il y en a.

Ces documents permettent de fournir des preuves à votre assurance habitation. Veillez donc à être le plus précis possible. En faisant cela, vous aurez plus de chance de recevoir des indemnisations.

Évitez que les dommages ne s’aggravent ! Si votre logement est inondé, déplacez tous vos biens dans un endroit au sec. Si le toit de votre maison est endommagé, bâchez-le pour éviter que l’eau ne s’infiltre.

Exemple de lettre de déclaration d’un orage ou d’une tempête à son assurance

Besoin d’aide pour rédiger votre déclaration de sinistre à votre assurance habitation ? Voici un modèle de lettre :

Nom, Prénom
Adresse
Code postal / Ville
N° de téléphone
Référence de contrat d’assurance

Nom de la compagnie d’assurance
Adresse
Code postal / Ville

Fait à [Ville], le [Date].

 Lettre recommandée avec accusé de réception

Objet : Déclaration de sinistre à la suite d’un orage ou d’une tempête

Madame, Monsieur,

Je soussigné, [Nom, prénom], actuellement titulaire d’un contrat d’assurance habitation n° [référence du contrat] depuis le [date de signature du contrat], atteste avoir été victime d’un orage/d’une tempête.

Ce sinistre est survenu le [date de l’orage] et a engendré les dommages suivants à mon logement, situé au [adresse du logement] : [description des dégâts causés par l’orage sur le logement]

Vous trouverez ci-joint les documents justificatifs qui attestent la valeur de mes biens endommagés, ainsi qu’une liste précise des dommages constatés.

Je vous saurais gré de procéder à une indemnisation le plus rapidement possible, et reste à votre disposition pour plus de précisions.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

 [Signature]

Orages et tempêtes : quelle indemnisation par votre assurance ?

L’assurance habitation multirisques contre les orages et tempêtes

Orages et inondations

Pour rappel, l’assurance habitation est obligatoire pour les locataires mais reste facultative pour les propriétaires. Cette assurance permet de couvrir les risques, au minimum. Cependant, il s’agit d’un contrat d’assurance de base qui ne protège pas les biens personnels de l’assuré. C’est pourquoi il peut être intéressant de souscrire un contrat d’assurance habitation multirisques (MRH) dans le cas d’orages et de tempêtes. En effet, certaines garanties de base du contrat d’habitation multirisques couvrent des dommages liés à des intempéries :

Des garanties complémentaires contre les intempéries

Par ailleurs, en plus des garanties de base de votre contrat, vous pouvez également opter pour des garanties complémentaires pour bénéficier d’une meilleure protection. Dans le cas des orages et des tempêtes, deux garanties sont particulièrement intéressantes :

  • La garantie dommages aux biens : elle permet de bénéficier d’une indemnisation en cas de détérioration, destruction ou perte d’un bien.
  • La garantie dommages électriques : elle permet de bénéficier d’une indemnisation en cas d’accident électrique sur des appareils électroménagers, des appareils high-tech et des installations électriques comme une chaudière par exemple.

Quand recevoir l’indemnisation ?

Comptez environ 3 mois pour recevoir les indemnisations versées par votre assureur à la suite d’un orage ou d’une tempête.

Cet article vous a-t-il été utile ?