Calculer et réduire sa consommation électrique

  • Comparez les offres en moins de 5 minutes et réalisez jusqu’à 140€ d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée et cela sans coupure d'électricité

Le montant de votre facture d’énergie comprend le prix de votre abonnement ainsi que votre consommation au quotidien. Pour tenter de faire baisser la facture, il faut prendre des bonnes habitudes. Voici quelques conseils pour comprendre, suivre et gérer votre consommation électrique au mieux.

Qu’est-ce que la consommation électrique ?

Nous allons ici aborder le thème de la consommation électrique dite finale, c’est-à-dire celle des foyers et des industries. Mais rappelons d’abord la définition des trois grands types de consommation d’électricité qui existent :

  • La consommation électrique brute : il s’agit de la consommation totale, qui comprend à la fois la consommation finale et l’électricité consommée dans le but d’assurer la fourniture d’électricité, les pertes dues à la transformation et au transport de cette électricité ;
  • La consommation électrique corrigée : c’est la consommation corrigée des aléas climatiques (avec les températures de référence) et des effets de calendrier (années bissextiles), afin d’obtenir une analyse plus fine des évolutions ;
  • La consommation électrique finale : c’est l’électricité réellement consommée par l’ensemble des secteurs et des consommateurs en France.

Quels sont les facteurs qui influencent ma consommation électrique ?

En tant que particulier, votre consommation électrique dépend de bien des critères. Certains sont directement liés à votre habitation, à vos habitudes ou à votre choix de fournisseur d’électricité, d’autres sont des critères extérieurs sur lesquels vous n’avez pas forcément de prise.

Les températures et la saisonnalité

Les températures extérieures influencent forcément beaucoup la consommation électrique des Français. Grâce aux relevés de RTE (Réseau Transport et Electricité), nous pouvons connaître les pics de consommation, tout comme les périodes de creux.

De façon logique, on remarque une hausse de l’utilisation de l’électricité en hiver, ce qui impacte directement la somme que vous allez débourser quel que soit la nature de votre contrat d’électricité. Certainement parce que près de 47% des Français possèdent un système de chauffage électrique et qu’ils ont recours à leur radiateur électrique lorsque les températures chutent drastiquement !

La climatisation électrique, poste de consommation gourmand en électricité mais souvent oublié, est elle aussi concentrée sur une seule période de l’année : l’été.

chauffage consommation électrique

Le type de logement et sa performance énergétique

La consommation électrique ne sera définitivement pas la même si vous habitez un logement doté d’une petite surface, comme un studio ou un appartement, ou bien une maison spacieuse. Cela s’explique tout simplement par le fait que vous avez besoin de davantage d’énergie pour chauffer ou refroidir les différentes pièces.

Si vous vivez dans un immeuble, vous êtes aussi tributaire d’un système de chauffe et vous ne pouvez pas décider de la période du début de mise en route comme de la période de fin. Toutefois, la proximité entre les logements contribue souvent à la diffusion de la chaleur et donc à un besoin de chauffage moins important que dans des maisons individuelles.

Tout comme la surface de votre logement, la période à laquelle celui-ci a été construit et son niveau de rénovation énergétique, à commencer par l’isolation thermique sont aussi au cœur du sujet de la consommation électrique. Mieux celui-ci est isolé, plus vous éviterez les déperditions d’énergie et éviterez d’allumer votre chauffage.

Le saviez-vous ? Pour lutter contre le phénomène des « passoires thermiques », maisons mal isolées, dont les habitants ont une forte consommation électrique, le gouvernement a mis en place des aides financières comme MaPrimeRénov’. Leur but : aider les Français à prendre le pli de la rénovation énergétique et à faire des économies d’énergie, aussi bien d’électricité que de gaz.

Le nombre d’habitants et leurs habitudes

Le nombre d’occupants au sein d’une habitation, que ce soit une maison ou un petit appartement, joue énormément sur la quantité d’électricité consommée. Un couple ou une famille nombreuse n’aura pas la même consommation électrique.

De même, les habitudes de chacun alourdissent ou non la facture d’électricité : le recours à beaucoup d’appareils électriques, un éclairage intense ou non plusieurs heures dans la journée, utilisation d’eau chaude accrue pour la cuisine ou la douche…

Comment savoir si je consomme beaucoup d’électricité ?

Les informations de la facture d’électricité

La facture d’électricité permet tout d’abord de bien comprendre et de suivre votre consommation d’électricité. Elle se compose de plusieurs informations relatives à votre contrat d’électricité avec votre fournisseur :

  • Vos informations personnelles et les contacts du fournisseur ;
  • Votre offre de fourniture ;
  • Votre abonnement d’électricité et son montant ;
  • Votre autoconsommation en kilowattheure (kWh) et son montant ;
  • Les différentes taxes ;
  • Vos modalités de paiement (prélèvement automatique, chèque…).

Votre facture est reçue et doit être réglée soit tous les mois (facture mensuelle), soit tous les 2 mois (facture bimestrielle).

Comment est fixé le prix de l’électricité ?

Le prix de l’électricité en France se compose des tarifs de l’électricité (frais fixes liés à l’acheminement de l’énergie, aux taxes fixées par l’Etat, à l’abonnement…) et des prix de l’électricité sous deux formes :

prix electricite

Vous pouvez également choisir deux prix du kWh différents selon l’heure à laquelle vous consommez de l’électricité : l’offre heures pleines (HP)/heures creuses (HC). Le prix de l’électricité en heures creuses (généralement 22h-6h) est réduit par rapport aux heures pleines durant la journée.

Astuce Malynx !

Grâce à cette option heures pleines/heures creuses, vous pouvez mettre en route certains équipements pendant la nuit et réaliser des économies sur votre facture ! La consommation de votre lave-vaisselle ou de votre lave-linge peut ainsi baisser fortement.

Calculer la consommation électrique de ses appareils et équipements

Comment calculer la consommation électrique des appareils ?

Afin d’estimer la consommation en électricité de son foyer, il convient de prendre en compte trois critères pour chacun des appareils électriques :

  • La puissance de l’appareil (indiquée en watts sur l’étiquette énergie) ;
  • La durée d’utilisation quotidienne en heures de cet appareil ;
  • La durée d’utilisation annuelle en jours.

Pour obtenir la consommation électrique de l’appareil en kWh, il suffit de multiplier la puissance de l’appareil par le nombre d’heures d’utilisation, puis de multiplier ce chiffre par le nombre de jours. Le résultat sera en Wh, il faudra le diviser par mille pour l’avoir en kWh.

Voici donc le calcul à effectuer

Puissance en Wh x Nombre d’heures x Nombre de jours / 1000 = Consommation électrique en kWh

Prenons l’exemple d’un réfrigérateur qui fonctionne 365 jours et 24h/24 à une puissance de 35Wh. On obtient ainsi : 35 x 24 x 365 / 1000 = 306,6kWh. Dans le cas d’un appareil moins utilisé, telle une télévision, on pourrait avoir ce type de calcul : 120 x 4 x 300 / 1000 = 48kWh.

Les avantages à calculer sa consommation électrique

Votre consommation en électricité est une part non négligeable dans le calcul du montant de votre facture. Une estimation de vos équipements électriques les plus énergivores est nécessaire afin de moduler leur consommation. Vous devez donc être attentifs à la durée et fréquence d’utilisation de vos appareils ainsi que leur puissance et leur classe énergétique.

Les radiateurs, le chauffe-eau et le four sont traditionnellement les équipements les plus énergivores en électricité puisque la consommation des appareils en kWh est la plus forte. Privilégiez donc des solutions plus économiques comme par exemple des radiateurs équipés de thermostat afin de ne pas chauffer dans les pièces inoccupées ou lorsque vous êtes absents.

Quels sont les appareils électriques les plus énergivores ?

Voici les appareils électriques que les ménages utilisent quotidiennement et qui sont en fait très énergivores :

Appareil électrique

Consommation moyenne en kWh/an

Cuisinière avec four

1000 kWh/an

Radiateur électrique

+ de 1000 kWh/an

Chaudière

1554 kWh/an

Réfrigérateur-congélateur

Entre 200 et 500 kWh/an

Sèche-linge

Entre 350 à 400 kWh/an

Machine à laver

200 kWh/an

Lave-vaisselle

250 kWh/an

Le téléviseur, l’ordinateur, le boitier internet, la cafetière mais aussi le sèche-cheveux et la bouilloire font également partie des appareils électriques très gourmands en énergie et que l’on utilise sans même y penser ! On estime qu’ils consomment entre 70 et 200 kWh par an. Ces dépenses énergétiques peuvent vite amener à une surconsommation électrique, sans réelle adaptation de votre part.

Optimiser la consommation électrique de vos appareils : privilégier la performance

De même, lorsque vous achetez un nouvel appareil électroménager (réfrigérateur, lave-linge…) gardez un œil attentif à leur classe énergétique grâce à l’étiquette énergie (classement de A++++ à G). Ces équipements, plus performants, vous permettront également de réduire sa consommation d’électricité.

L’application Ecogator permet d’analyser l’étiquette énergie de l’appareil électrique qui vous intéresse et vous indique son coût d’utilisation moyen à l’année.

Des astuces pour consommer mieux et moins d’électricité au quotidien

Le moyen pour faire baisser sa facture d’électricité est non seulement de choisir le meilleur fournisseur d’électricité mais aussi de réaliser des petits gestes économiques au quotidien. Eteindre la lumière ou un appareil électrique lorsque vous ne l’utilisez pas et éviter les modes « veille » est un premier pas vers des économies importantes.

Si vos appareils sont dotés de mode « éco » comme les lave-linge, n’hésitez pas à les utiliser également pour baisser votre consommation.

Astuce Malynx !

Débranchez vos appareils électriques quand vous êtes absents. Si vous avez peur de subir une coupure d’électricité ou si vous n’avez pas le temps, utilisez une multiprise munie d’un interrupteur !

Pour réduire sa facture d’électricité, vous pouvez aussi décider de changer de fournisseur d’électricité afin de faire jouer la concurrence et ainsi bénéficier d’une offre d’électricité moins chère.

consommation appareil

Objets connectés et applications pour suivre sa consommation

Suivre sa consommation d’électricité directement sur son smartphone ou son ordinateur est devenu monnaie courante. De nombreux fournisseurs d’électricité proposent ce service sur leur espace client en ligne mais aussi via des applications mobiles comme éCO2mix (EDF), Engie, Direct Energie ou Greenyellow. Elles vous permettent de suivre la consommation électrique de son logement en temps réel et de bénéficier de conseils pour consommer moins.

La domotique propose également ses services afin de suivre sa consommation d’électricité au quotidien. Vous pouvez aujourd’hui en retrouver une multitude, du thermostat connecté pour réguler le chauffage électrique dans son habitation aux prises intelligentes pour suivre en direct sa consommation. Ces innovations permettent également de consommer mieux en faisant un geste pour l’environnement.

Quelle est la consommation d’électricité en France ?

Comment est répartie la consommation électrique en France ?

460 TWh d’électricité ont été consommés sur le territoire français en 2020 tous consommateurs confondus (professionnels et particuliers), ce qui correspond à 274 MWh par jour ! Cela représente tout de même une baisse de 3,5% par rapport à l’année 2019. En cause : la pandémie et l’effet des confinements.

Les ménages représentent, quant à eux, 38% des consommateurs finaux d’électricité.

A titre informatif, la consommation électrique du pays a triplé entre 1973 et 2010, année à laquelle elle a commencé à se stabiliser, en raison du contexte industriel et des efforts de réduction.

Voici la répartition de la consommation électrique finale en France, selon RTE :

  • 36% par le résidentiel ;
  • 27% par les entreprises ;
  • 17% par la grande industrie ;
  • 10% par les PME et PMI ;
  • 10% par les professionnels.

On note ainsi la prédominance de l’usage résidentiel de l’électricité en France, qui peut se décompenser ainsi (source ADEME) :

  • 27,6% pour le chauffage ;
  • 18,5% pour le froid et le lavage ;
  • 13,5% pour le multimédia et l’informatique ;
  • 12,8% pour l’eau chaude sanitaire ;
  • 7,8% pour la cuisson ;
  • 5,6% pour l’éclairage ;
  • 1,7% pour la ventilation.

Tableau : la consommation électrique moyenne en France selon les différents postes

Poste

Consommation moyenne/an

Consommation moyenne/jour

Chauffage

10542 kWh

28,9 kWh/jour

Eau chaude sanitaire

2054 kWh

5,6 kWh/jour

Cuisson

1171 kWh

3,2 kWh/jour

Eclairage, électronique, etc.

3208 kWh

8,7 kWh/jour

Foire aux questions (FAQ)

Quel est le prix moyen d’une facture d’électricité en France ?

Pour un compteur de 6 kVA (le plus courant dans les habitations françaises), la facture d’électricité est en moyenne de 730€ à l’année. D’après TotalEnergies, la facture mensuelle d’électricité d’une personne résidant en studio avoisine les 57-63 € ; celle d’un ménage dans un appartement de 60 m2 (9 kVA) tournera autour de 102-112 € et celle d’une famille de 4 personnes dans un logement de 140 m2 (9 kVA) sera en moyenne de 161-177€.

Quel est le fournisseur le moins cher pour l’électricité ?

Il n’y a pas une seule réponse valable à cette question. Cela dépend de votre situation géographique et de vos besoins en termes d’énergie : quelle est la puissance de votre compteur ? Devez-vous éclairer une grande surface ? Y a-t-il beaucoup d’occupants dans votre logement ? Votre système de chauffe dépend-il du gaz ou de l’électricité ? Les fournisseurs d’électricité mettent en place différents abonnements plus ou moins chers que le tarif réglementé de vente d’EDF, en fonction de vos besoins : à vous de comparer leurs offres.

Pourquoi je paie cher mon électricité ?

Les raisons les plus probables pour une facture d’électricité élevée sont : une grande superficie d’habitation à chauffer, un système de chauffe totalement électrique, un recours à des appareils électriques énergivores ou encore un abonnement d’électricité non adapté à vos besoins.