Quelle est la consommation électrique de vos appareils ?

  • 1 minute pour comparer les offres du marché
  • Jusqu'à 174€ d'économies* pour un contrat d'électricité

Lorsque vous réglez votre facture d’électricité, vous payez le coût de l’abonnement auprès du fournisseur mais aussi la consommation électrique des appareils présents dans votre logement. Bien calculer la consommation de vos appareils ménagers permet de garder le contrôle sur vos dépenses et de faire des économies.

Ce qui influe sur votre consommation d’électricité

Votre facture d’électricité comprend une part fixe – c’est votre abonnement – et une part variable qui correspond à votre consommation en électricité, c’est-à-dire l’électricité que vous utilisez avec vos différents appareils du quotidien. Ces appareils ont une influence importante sur ce que vous payez chaque mois, en fonction de ces 4 facteurs :

  • La durée et la fréquence d’utilisation de chaque appareil, qui ne sera pas la même entre un réfrigérateur (branché constamment) et un grille-pain, utilisé bien plus ponctuellement ;
  • La puissance et la classe énergétique de vos appareils électriques ;
  • Le nombre de personnes qui occupent votre logement, un couple avec enfants n’ayant pas le même niveau consommation d’énergie qu’un célibataire ;
  • Vos habitudes de vie, qu’il s’agisse de laisser les lumières allumées ou les appareils en veille lorsque vous ne les utilisez pas.

Estimations de la consommation moyenne des appareils ménagers courants

Pour vous aider à mieux voir comment est calculée la consommation électrique des appareils les plus courants, vous pouvez consulter les grilles d’estimation ci-dessous. Ces informations sont données à titre informatif. Si vous souhaitez calculer votre consommation réelle, il faudra vous fier à la consommation de vos propres appareils et à vos habitudes de consommation.

Consommation électrique des appareils de cuisine

Puissance de l’appareil (watt) Période d’utilisation Fréquence d’utilisation Consommation moyenne annuelle (kWh)
Réfrigérateur 40W 365 jours En continu 350 kWh
Congélateur A+++ 130W à 190W 365 jours En continu 1 402 kWh
Lave-vaisselle 1 200W 48 semaines 5 fois par semaine 288 kWh
Four à micro-ondes 1 300W 365 jours 5mn par jour 40 kWh
Four 2 000W 365 jours 30mn par jour 365 kWh
Gaufrier 800W à 1 200W 15 jours 1h par jour 15 kWh

Consommation électrique des appareils de loisir et d’entretien

Puissance de l’appareil (watt) Période d’utilisation Fréquence d’utilisation Consommation moyenne annuelle (kWh)
Aspirateur 1 500W 52 semaines 2h par semaine 156 kWh
Chargeur de smartphone 5W 365 jours 1h par jour 2 kWh
Ordinateur de bureau 90W 365 jours 24h par jour 790 kWh
Ordinateur portable 30W 365 jours 2h par jour 22 kWh
Téléviseur LCD 100W 365 jours 3h par jour 110 kWh
Téléviseur Plasma 250W 365 jours 3h par jour 274 kWh

Consommation électrique des appareils d’entretien du linge

Puissance de l’appareil (watt) Période d’utilisation Fréquence d’utilisation Consommation moyenne annuelle (kWh)
Lave-linge 2 200W 48 semaines 4 fois par semaine 422 kWh
Sèche-linge 2 500W 32 semaines 2 fois par semaine 160 kWh
Fer à repasser 750W 48 semaines 5h par semaine 180 kWh

Consommation des éclairages

Puissance de l’appareil (watt) Période d’utilisation Fréquence d’utilisation Consommation moyenne annuelle (kWh)
Ampoule à incandescence 60W 365 jours 5h par jour 110 kWh
Ampoule à basse conso 12W 365 jours 5h par jour 22 kWh

Les appareils gourmands en consommation électrique

Le four, champion de la consommation

S’il y a bien un appareil énergivore chez vous, c’est le four ! Cet appareil consomme en moyenne plus de 1 000 kWh (kilowattheures) par an.

Pour autant, il est possible de réduire considérablement la facture :

four-electrique

  • En privilégiant un four à catalyse, qui ne consomme pas d’énergie au nettoyage, contrairement au four à pyrolyse, extrêmement gourmand en électricité.
  • En optant pour un four à chaleur tournante. Cela permet de faire cuire plusieurs plats en même temps et donc d’économiser du temps de cuisson ;
  • En optant pour un four combiné (four + micro-onde). Ces appareils réduisent le temps de cuisson des aliments et la consommation d’électricité de 66 à 75%*.

*Source : Ademe

Chauffe-eau et radiateurs ex-aequo

Deuxième marche du podium pour le chauffe-eau et les radiateurs. Tous deux consomment en moyenne 1 000 kWh/an.

Là encore, il existe des solutions pour limiter sa consommation : préférer la douche au bain, bien isoler son logement, abaisser légèrement la température intérieure, remplacer ses vieux radiateurs, installer un système de régulation ou de programmation… des gestes simples qui peuvent faire la différence !

plaques-cuisson

Gare aux plaques de cuisson

Les plaques de cuisson ne concernent pas tous les ménages, mais n’en sont pas moins très énergivores : comptez entre 500 et 1 000 kWh/an.

Bon à savoir : les plaques de cuisson par induction permettent d’économiser environ 20% d’électricité par rapport aux plaques traditionnelles, tout simplement parce que les aliments y chauffent plus vite.

Et pour le reste ?

  • La climatisation : entre 500 et 1000 kWh/an ;
  • Le sèche-linge : 350 kWh/an ;
  • Le réfrigérateur : entre 200 et 500 kWh/an ;
  • Le lave-vaisselle : environ 250 kWh/an ;
  • Le lave-linge : environ 200 kWh/an ;
  • Ordinateurs, téléviseurs et boitiers internet : entre 130 et 200 kWh/an.

appareils electromenagers

Comment optimiser le prix de votre consommation ?

Pourquoi la consommation en kWh de vos appareils est-elle importante ? Tout simplement car votre contrat d’électricité comprend un prix du kWh, qui peut varier d’un fournisseur d’électricité à l’autre. Sur le marché de l’électricité, les fournisseurs peuvent appliquer 2 types de tarifs :

  • Les tarifs réglementés d’électricité, définis par l’Etat et réévalués 1 à 2 fois par an en fonction de l’économie et du marché. Seul le fournisseur historique d’électricité EDF est contraint d’appliquer ces tarifs ;
  • Les tarifs de prix du marché que les fournisseurs alternatifs peuvent appliquer librement. Ces tarifs peuvent être fixes – c’est-à-dire que le fournisseur s’engage à maintenir le prix du kWh au même niveau pendant une période déterminée – ou indexés sur les tarifs d’EDF avec un pourcentage de réduction.

Dans un cas comme dans l’autre, bien connaître la consommation en électricité de vos appareils électriques est un atout pour bien optimiser le montant de votre facture d’électricité, qu’il s’agisse de prendre de meilleures habitudes pour ne pas consommer trop inutilement, ou d’avoir les clés en mains pour bien comparer les fournisseurs d’électricité au moment de changer de contrat.

Cet article vous a-t-il été utile ?