En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

L’assurance habitation d’une location meublée

  • 40 devis d'assurance comparés en 2 minutes chrono
  • 156€ d'économies en moyenne* pour les mêmes garanties

La location d’un appartement meublé est parfois plus avantageuse que celle d’un logement vide, notamment pour une courte durée. Les modalités concernant l’assurance habitation ne sont en revanche pas les mêmes et nécessitent une mise en point avec le propriétaire au moment de la signature du bail.

L’assurance habitation est désormais obligatoire

La loi Alur du 26 mars 2014 dispose que tout locataire est dans l’obligation de contracter une assurance habitation afin de couvrir le logement dans lequel il vit, celle-ci s’applique donc aux locations meublées.

Le contrat d’assurance habitation doit donc inclure au minimum une garantie responsabilité civile (pour les dommages causés aux tiers) et une garantie des risques locatifs. En effet, le locataire est responsable des dommages subis par le logement en cas d’incendie, de dégât des eaux ou encore d’explosion.

Avant la loi Alur, les locataires de logements meublés n’étaient pas obligés de souscrire une assurance habitation, mais c’est désormais terminé !

Quelle assurance habitation meublée choisir ?

Si vous êtes locataire d’une location meublée, vous devez donc souscrire au minimum une assurance contenant une garantie responsabilité civile mais aussi risques locatifs. Cependant, une assurance multirisques habitation (MRH) peut vous permettre de profiter d’une plus grande couverture.

En effet, vous allez pouvoir profiter de garanties de base plus étendues comme :

  • La garantie dégâts des eaux en cas de fuites d’eau, infiltrations, ruptures de canalisation… ;
  • La garantie bris de glace ;
  • La garantie incendie ;
  • La garantie catastrophes naturelles ;
  • La garantie vol et vandalisme ;
  • Des garanties optionnelles : assurance scolaire, équipements extérieurs (jardin, piscine), dommages électriques, protection juridique…

Pour les propriétaires de locations meublées

En revanche, si vous êtes propriétaire d’un logement meublé, vos besoins ne seront pas les mêmes. En effet, vous devez assurer la sécurité de vos locataires et des tiers. C’est la raison pour laquelle vous ne devez pas hésiter à souscrire une assurance spécifique.

En effet, l’assurance propriétaire non-occupant n’est pas obligatoire mais fortement conseillée afin de vous protéger en cas de sinistre important (incendie, vol…) alors que votre logement meublé est vacant, mais également si votre locataire n’est pas assuré ou si sa présomption de responsabilité n’entre pas en jeu.

L’assurance habitation des locataires

L’assurance pour le compte du locataire

Les locataires sont donc obligés de respecter cette obligation. S’ils ne sont pas capables de fournir une attestation d’assurance lors de la signature du bail de location, le bailleur peut refuser de signer le bail, le résilier ou mettre en demeure les locataires puis souscrire une assurance habitation à leur place.

Dans ce cas, l’assurance habitation contractée par le bailleur sera donc être aux frais des bailleurs. Il pourra répercuter le coût de la prime d’assurance sur le montant du loyer pendant 1 an.

Astuce Malynx !

Dans le cas d’une location meublée de vacances, le locataire peut souscrire une garantie villégiature afin d’être couvert en cas de sinistre!

Comment trouver une assurance habitation logement meublé ?

La façon la plus efficace pour trouver une assurance habitation location meublée est d’utiliser le comparateur d’assurances LeLynx.fr. En effet, vous allez avoir accès à une multitude d’offres du marché en quelques minutes. Pour ce faire vous n’aurez qu’à répondre à quelques questions sur les caractéristiques du logement et ses occupants.

Vous allez avoir accès à différents devis d’assurance habitation. Pour faire votre choix, il vous suffira alors d’être attentif à quelques éléments :

  • Le montant de la prime d’assurance ;
  • le niveau de protection des formules d’assurance ;
  • les garanties incluses mais aussi les extensions de garantie incluses ;
  • les franchises et leurs montants ;
  • la valeur de vos biens mobiliers ;
  • les modes d’indemnisation : valeur à neuf (ou remplacement à neuf), valeur déduite…
Astuce Malynx !

N’oubliez pas que le comparatif d’assurance habitation est totalement gratuit et sans engagement !

Cet article vous a-t-il été utile ?