En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Mutuelle familiale : garantir la santé de toute la famille

  • Plus de 300 devis mutuelle santé gratuits
  • Des remboursements adaptés à vos besoins
Obtenez des devis pour votre assurance :
Comparez les tarifs mutuelles santé :
Comparer
Comparer

La souscription d’une mutuelle santé est un choix important, d’autant plus lorsque cette complémentaire santé couvre l’ensemble des membres de la famille. Comment choisir un contrat adapté au besoin de chacun ? Que se passe-t-il lorsque la famille s’agrandit ?

Une complémentaire santé individuelle (qui peut être une mutuelle ou une assurance) n’est pas obligatoire, même pour quelqu’un ayant une famille. Pour autant, il s’agit d’une protection indispensable à quiconque souhaitant bénéficier d’un remboursement de ses soins médicaux.

Quel que soit le schéma familial (famille traditionnelle, nombreuse, monoparentale, recomposée…), l’individu souscrivant un contrat de mutuelle santé a la possibilité d’étendre cette couverture à l’ensemble des membres de sa famille, conjoints comme enfants.

Quels soins couvre une mutuelle familiale ?

La mutuelle santé rembourse le ticket modérateur, c’est-à-dire la somme restant à la charge de l’assuré après le remboursement partiel procuré par l’Assurance maladie.

Une mutuelle familiale couvre généralement 4 grands postes de santé :

  • La médecine de ville, c’est-à-dire les consultations chez les médecins, généralistes ou spécialistes, ainsi que les dépassements d’honoraires et les médicaments ;
  • Les soins d’optique, c’est-à-dire le remboursement des lunettes (verres et montures) et des lentilles.
  • Les soins dentaires, c’est-à-dire la prise en charge des frais de type implant, prothèses et orthodontie.
  • L’hospitalisation, c’est-à-dire le remboursement des frais liés à l’anesthésie, la chirurgie ou encore l’obstétrique, ainsi que la prise en charge du forfait journalier ou d’une chambre particulière.

Certaines mutuelles santé proposent également la prise en charge d’un 5ème poste de santé, les soins auditifs, avec entre autres le remboursement des consultations ORL et des appareils auditifs.

Comment choisir une mutuelle familiale ?

Il n’est pas toujours facile de trouver une mutuelle santé adaptée à ses besoins. C’est une tâche d’autant plus difficile lorsque celle-ci doit protéger l’ensemble d’une famille. Pour choisir le meilleur contrat, il est avant tout nécessaire d’estimer l’ensemble des besoins de santé de chacun des membres de la famille.

En effet, un enfant nécessitera une couverture spécifique, notamment pour de l’orthodontie ou de l’optique, tandis qu’un adulte devra mettre l’accent sur des garanties différentes.

Pour chaque poste de santé, les mutuelles familiales proposent des niveaux de remboursement qui impactent directement le prix des cotisations :

  • Ainsi, opter pour une offre qui ne couvre que les besoins essentiels (avec un niveau de prise en charge faible) sera peu onéreuse mais ne permettra pas un bon remboursement des postes de santé qui coûtent cher, tels que l’optique et le dentaire.
  • A l’inverse, opter pour une couverture maximale sur chaque poste de santé offrira à l’ensemble de la famille une prise en charge complète et optimale des frais importants, mais fera très rapidement grimper la facture.

Mutuelle familiale et tiers payant

Au moment de choisir une mutuelle santé pour sa famille, il est important de se renseigner sur le tiers payant proposé par le contrat d’assurance. Le tiers payant peut être partiel ou total en fonction des mutuelles, ce qui impacte directement l’avance des frais par l’assuré.

mutuelle familiale

Les garanties d’une mutuelle familiale

En plus du niveau de remboursement, le souscripteur doit impérativement comparer les garanties proposées par les différentes mutuelles familiales. En effet, chaque assureur présente des offres qui peuvent grandement différer en matière de prise en charge complémentaire et d’options.

Parmi les garanties indispensables se trouvent :

  • L’orthodontie: une dépense de santé qui peut rapidement s’avérer coûteuse, notamment chez les enfants.
  • Le forfait maternité: également appelé forfait de naissance, qui aide financièrement une famille lors de l’arrivée d’un nouvel enfant dans le foyer.
  • Les médecines douces: ostéopathie, chiropraxie, diététique… de nombreuses formes de médecines ne sont pas prises en charge par l’Assurance maladie et nécessitent la souscription d’une mutuelle santé.
  • Les consultations chez un psy: la prise en charge de séances chez un psychologue, notamment pour les enfants mineurs.
Attention, certaines garanties, notamment le forfait maternité, dispose d’un délai de carence (ou délai de stage). Il s’agit d’une période déterminée par le contrat d’assurance pendant laquelle la garantie concernée ne peut pas entrer en jeu.

Les garanties complémentaires

Des garanties facultatives peuvent être souscrites pour bénéficier d’une couverture encore plus complète et adaptée aux besoins des membres de la famille.

  • La protection juridique (litiges liés à la vie privée, recours médical, mesures de protection de la personne majeure…) ;
  • La prise en charge des actes de prévention liés à la santé ;
  • Les cures thermales;
  • La contraception féminine, les préservatifs …

Les services et options d’assistance

En plus des garanties de prise en charge des frais de santé, les mutuelles familiales mettent à disposition des familles des services d’assistance pour les accompagner dans des situations difficiles.

  • Le transport médical ;
  • L’aide à domicile ;
  • La garde d’enfant ;
  • Le transfert des enfants ou des ascendants ;
  • L’entretien à domicile des animaux de compagnie ;

Mutuelle familiale

Les ayants droit d’une mutuelle familiale

Une seule mutuelle santé peut bénéficier à toute une famille. Bien qu’une complémentaire santé soit individuelle, elle peut être étendue à plusieurs personnes : ce sont les ayants droit.

Les mutuelles santé acceptent (sous certaines conditions) comme ayants droit :

  • Le conjoint (même séparé de corps mais non divorcé) ;
  • Le concubin ;
  • Le partenaire lié par un Pacte civil de solidarité (PACS) ;
  • Les ascendants, descendants, alliés et collatéraux jusqu’au 3ème degré ;
  • Le cohabitant à charge, vivant chez l’assuré social depuis au moins 12 mois.

Les enfants peuvent bénéficier du statut d’ayant droit jusqu’à :

  • 16 ans, par défaut, légitimes ou naturels, reconnus ou non, adoptifs, recueillis, pupilles de la nation ;
  • 20 ans, s’ils poursuivent des études ou dans le cas d’une impossibilité de travailler par suite d’infirmité ou de maladie chronique ;
  • 21 ans, jusqu’à la fin de l’année scolaire en cours s’ils ont interrompu leurs études pour cause de maladie.

Le nombre d’enfants peut avoir un réel impact sur le montant des cotisations à verser à une mutuelle santé. Si le prix va généralement augmenter en conséquence, certaines compagnies proposent parfois des offres avantageuses à partir d’un certain nombre d’enfants inscrit sur le contrat, pour alléger le budget des foyers.

En résumé, avant de choisir une mutuelle familiale, il est indispensable de bien définir les besoins de chaque membre de la famille et d’étudier les prestations disponibles sur le marché. Il faut également comparer les garanties de chaque contrat, pour s’assurer de bénéficier de la meilleure mutuelle santé à un prix avantageux.
Plus de détails sur ce thème