En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Mutuelle et grossesse : quelle prise en charge pour une femme enceinte ?

  • Plus de 300 devis mutuelle santé gratuits
  • Des remboursements adaptés à vos besoins
Mutuelle santé
Comparer
Comparer

Consultation chez le gynécologue, échographies… les frais de santé rencontrés par une femme enceinte sont nombreux et peuvent rapidement coûter cher. Si l’Assurance maladie prend en charge une partie de ces dépenses, l’hospitalisation lors de l’accouchement (frais de séjour, anesthésie, transport…) nécessitent une mutuelle santé.

Le remboursement des examens obligatoires durant la grossesse

En France, les femmes enceintes bénéficient d’une prise en charge des dépenses de santé élevée : l’Assurance maladie rembourse tous les examens obligatoires à hauteur de 100% du tarif de base de la Sécurité sociale à l’exception des 2 premières échographies qui ne sont, elles, remboursées qu’à hauteur de 70%. Au-delà du remboursement des examens obligatoires, l’Assurance maladie accompagne les futures mamans tout au long de leur grossesse.

Pour bénéficier de cette prise en charge, la femme enceinte doit déclarer sa grossesse à sa caisse d’Assurance maladie dans les 3 premiers mois de grossesse. La déclaration peut être réalisée en ligne ou par courrier à l’issue du 1er examen prénatal réalisé par un médecin (généraliste ou gynécologue) ou une sage-femme.

Astuce Malynx !

Suite à cette déclaration, il est conseillé de mettre à jour rapidement la carte vitale pour bien bénéficier de ses droits tout au long de la maternité. Une autre mise à jour de la carte vitale doit être réalisée au 6ème mois.

Les frais de grossesse qui nécessitent une mutuelle

Si l’Assurance maladie va prendre en charge en partie ou totalement le remboursement des examens prénataux, ces visites médicales ne sont pas les seules dépenses auxquelles est confrontée une femme enceinte. Pour bénéficier d’un remboursement complet, la souscription d’une complémentaire santé (assurance ou mutuelle) est indispensable.

Une mutuelle santé va prendre en charge le ticket modérateur, c’est-à-dire la somme restant à la charge de la femme enceinte après le remboursement par la Sécurité sociale, comme les dépassements d’honoraires (gynécologue, anesthésiste, médecin accoucheur…).

Les frais d’hospitalisation (forfait journalier…) et les frais de « confort », souvent nécessaire pour rendre l’accouchement le plus agréable possible (chambre individuelle, frais de télévision…) peuvent également être remboursés par une mutuelle en fonction des garanties précises dans le contrat.

mutuelle grossesse

Bien choisir une mutuelle pour femme enceinte

De manière générale, la plupart des mutuelles vont proposer des prestations similaires. Ce sont les niveaux de remboursements et surtout l’étendue des garanties supplémentaires qui vont avoir un impact sur la qualité de la complémentaire santé. Ainsi, plusieurs points de vigilance sont de mise.

Au moment de souscrire une mutuelle pour sa grossesse, il est alors particulièrement important pour une femme enceinte d’être vigilante sur le délai de carence souvent imposé par la plupart des contrats. Si la mutuelle prévoit un délai de carence, souvent entre 3 et 6 mois, aucune prise en charge n’est possible pour cette période. Deux options s’offrent à une femme enceinte : prendre les devants et souscrire/changer de mutuelle avant d’être enceinte ou choisir une offre sans délai de carence pour bénéficier immédiatement de la prise en charge des frais liés à la grossesse.

Autre critère à garder en tête au moment de choisir une mutuelle pour sa grossesse : la prime de naissance. Cette somme d’argent fixe est versée par la mutuelle santé à la naissance ou à l’adoption d’un enfant. Cependant, toutes les mutuelles santé ne proposent pas une prime de naissance et certaines d’entre elles peuvent exiger une adhésion au contrat d’au moins 1 an pour prétendre à cette prime.

Enfin, une mutuelle peut proposer des forfaits maternité procurant un remboursement intégral des frais liés à la maternité, auxquels peuvent alors s’ajouter des prestations complémentaires (forfait amniocentèse, forfait pour fécondation in vitro (FIV) ou encore la fameuse prime de naissance).

Une bonne mutuelle pour après l’accouchement

Pour une femme enceinte, la nécessité d’avoir une bonne mutuelle ne s’arrête pas au moment de l’accouchement. Après la grossesse, de nombreux frais de santé peuvent être nécessaires pour la femme, comme la rééducation du périnée ou le suivi gynécologique, mais également pour le nouveau-né et le reste de la famille.

En effet, les visites chez le médecin généraliste et le pédiatre, ainsi que les soins pharmaceutiques, peuvent rapidement coûter cher et rendre indispensable la prise en charge par la mutuelle santé. Des garanties facultatives comme un forfait médecin douces ou encore une aide à domicile pour le foyer peuvent s’avérer une nécessité.

Les offres de mutuelles présentes sur le marché sont multiples et proposent des prestations qui peuvent varier de manière conséquente pour des prix allant du simple au double. Comparer les devis de mutuelle santé reste le meilleur moyen de trouver une couverture santé adaptée aux besoins d’une femme enceinte et de son futur enfant.