Comment obtenir le tiers payant et à quoi ça sert ?

  • Jusqu'à 300 devis mutuelle comparés en 2 minutes
  • Jusqu’à 501 € d'économies* réalisées en comparant votre mutuelle santé !

Le tiers payant est un dispositif proposé par l’Assurance maladie et par certaines mutuelles santé. Il permet aux patients consultant un médecin ou achetant des médicaments d’avoir peu, voire pas du tout de frais à avancer. Quelles sont les personnes éligibles au tiers payant et comment en bénéficier ?

Qu’est-ce que le tiers payant ?

Le tiers payant est un dispositif médical qui évite à l’assuré d’avancer les frais de santé.

On s’explique : lors de soins médicaux, le patient doit généralement s’acquitter du prix de la consultation ou des médicaments. Bien sûr, la Sécurité sociale lui remboursera ultérieurement la part qu’elle prend en charge. Mais sur le moment, c’est à lui de les régler, en plus du ticket modérateur.

Or, les personnes bénéficiant de ce dispositif sont dispensées de régler au praticien ou au pharmacien la part prise en charge par la Sécu, et parfois aussi le ticket modérateur, sur simple présentation de leur carte vitale.

Qui doit payer le tiers payant ?
C’est l’Assurance maladie qui paie directement les dépenses médicales de l’assuré aux professionnels de santé.

Les deux types de tiers payant

  • Le tiers payant intégral : le patient n’a aucun frais à payer au médecin lors d’une consultation chez un professionnel de santé (médecin traitant, médecin généraliste, spécialiste…) ou de l’achat de médicaments ;
  • Le tiers payant partiel : le patient doit s’acquitter du ticket modérateur et des participations forfaitaires prévues dans le cadre de certaines prestations de santé.

Dans quels cas le tiers payant est-il obligatoire ?

mutuelle santé

Le tiers payant obligatoire

Ce dispositif de remboursement immédiat est un droit pour les assurés suivants :

Le tiers payant facultatif

Dans le cadre de conventions avec l’Assurance maladie, un patient peut bénéficier de l’avance de frais dans les cas suivants :

  • Délivrance par le pharmacien de médicaments remboursés par la Sécurité sociale ;
  • Soins et examens dispensés par les cabinets de radiologie ou des laboratoires d’analyses médicales ;
  • Consultation du médecin traitant en cas de difficultés financières ;
  • Consultation d’un médecin de ville qui propose, sur la base du volontariat, le tiers payant sur la part obligatoire.

Les dépenses exclues

Les bénéficiaires du paiement anticipé des honoraires médicaux doivent tout de même assumer certaines dépenses médicales : participation forfaitaire de 1 €, actes paramédicaux, forfait hospitalier, franchise médicale pour les médicaments…

Qu’est-ce qu’une mutuelle tiers payant ?

Lorsque l’on parle de « tiers payant », c’est généralement pour désigner la prise en charge immédiate et directe par la Sécurité sociale des frais de consultation et des médicaments. Pourtant, ce terme est aussi fréquemment utilisé par les organismes d’assurance santé sous la dénomination de « tiers payant mutuelle ».

En effet, une « mutuelle tiers payant» peut être utile aux patients qui ne bénéficient pas du tiers payant de l’Assurance maladie. Par ailleurs, elle sert aussi à rembourser à l’assuré le ticket modérateur, c’est-à-dire le reste à la charge du patient.

Prenez soin de votre budget santé !

Comment bénéficier du tiers payant ?

Un patient donne sa carte vitale au praticien de santé

Pour profiter de la dispense de frais, il est nécessaire de présenter une carte vitale ou une attestation d’ouverture des droits à l’Assurance maladie. La carte vitale doit être mise à jour en cas de changement de situation (femme enceinte, patient en ALD…).

Lorsque le tiers payant de l’Assurance maladie n’est pas intégral, c’est le tiers payant de la mutuelle qui peut entrer en jeu. Le patient doit alors présenter une carte de mutuelle valide. Ce document précise les garanties ouvrant ce droit, et les personnes pouvant en bénéficier.

Les cas dans lequel on peut vous le refuser

Un professionnel de santé ou un pharmacien peut vous refuser l’avance de frais :

  • si vous refusez de recevoir des médicaments génériques ;

Qu’est-ce que la généralisation du tiers payant ?

La généralisation du tiers payant est une mesure qui vise à dispenser l’ensemble des patients d’avancer les frais lors de la consultation chez un médecin. C’est alors l’Assurance maladie et les mutuelles santé qui se chargent de rembourser directement aux professionnels de santé les sommes dues.

Depuis le 1er janvier 2017, la loi permet aux médecins de proposer le tiers payant sur la part remboursée par l’Assurance maladie à tous les patients. Le dispositif de facturation immédiate à l’Assurance maladie n’est cependant pas obligatoire et reste à la discrétion du praticien.

En résumé, le tiers payant permet aux patients de ne pas avancer d’argent lors d’une consultation chez un professionnel de santé. Mais cette dispense de frais n’est pas automatique auprès de la Sécurité sociale et peut nécessiter la souscription à une mutuelle tiers payant. Pour trouver une complémentaire proposant ce dispositif, n’hésitez pas à comparer en ligne les devis de mutuelle santé !