En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Assurance hospitalisation seule : comment trouver une mutuelle adaptée ?

  • Plus de 300 devis mutuelle santé gratuits
  • Des remboursements adaptés à vos besoins
Mutuelle santé
Comparer
Comparer

Dans le cadre d’une hospitalisation, que ce soit en clinique, à l’hôpital ou à domicile, les frais engendrés peuvent rapidement devenir importants. La prise en charge limitée par l’Assurance maladie nécessite bien souvent la souscription d’une mutuelle santé, voire d’une assurance hospitalisation seule.

Une assurance hospitalisation seule est une forme de mutuelle santé particulière. Contrairement à une complémentaire santé traditionnelle, cette couverture réduite prend seulement en charge les frais liés aux dépenses d’une hospitalisation. Ainsi, les frais de consultation chez un médecin, les médicaments ou encore les dépenses d’optique ou dentaires ne seront pas remboursés par l’assurance hospitalisation.

Faut-il opter pour une assurance hospitalisation seule ?

La souscription d’une assurance hospitalisation seule peut s’avérer une alternative intéressante pour les personnes qui estiment payer trop cher pour des garanties qu’ils n’utilisent pas. Ainsi, parce qu’elle est moins protectrice qu’une mutuelle classique, l’assurance hospitalisation va coûter moins cher.

Opter pour une assurance hospitalisation seule nécessite donc de faire quelques concessions sur sa couverture santé. Il est cependant important de rester vigilant au moment de souscrire une complémentaire santé. Pour beaucoup, une simple couverture des frais liés à un séjour dans un établissement hospitalier ne peuvent pas suffire face à des dépenses de santé souvent imprévues, notamment en ce qui concerne le dentaire.

A savoir : les personnes de plus de 65 ans peuvent être soumis à un questionnaire médical au moment de la souscription d’une complémentaire santé pour déterminer les antécédents médicaux.

Les frais de santé qui restent à la charge du patient

En cas d’hospitalisation, la prise en charge par l’Assurance maladie des frais engagés est plafonnée à hauteur de 80% du tarif de convention de la Sécurité sociale (100% dès lors que la durée d’hospitalisation dépasse 30 jours). Par conséquent, des frais restent à la charge du patient et nécessitent le remboursement complémentaire d’une mutuelle :

  • Le ticket modérateur, c’est-à-dire les 20% non remboursés par l’Assurance maladie ;
  • Le forfait hospitalier journalier ;
  • les dépassements d’honoraires médicaux ;
  • les frais de confort (chambre particulière, téléphone, télévision…) ;
  • les soins post-opératoires (rééducation) et préopératoires ;
  • la perte de salaire liée à l’arrêt de travail.

Ce que prend en charge l’assurance hospitalisation

Pour bénéficier d’un remboursement intégral des frais liés à une hospitalisation, la souscription d’une mutuelle santé ou d’une assurance hospitalisation seule est donc un impératif. L’une comme l’autre remboursent la plupart des frais non-pris en charge par l’Assurance maladie à condition que le contrat contienne bien les garanties nécessaires. Ce n’est pas toujours le cas pour des frais comme le forfait hospitalier ou encore l’assistance garde d’enfants en cas d’hospitalisation longue.

Il convient donc de bien vérifier l’étendue de sa couverture santé avant une hospitalisation ou encore de comparer les garanties de chaque contrat au moment de changer de mutuelle santé. En optant pour une assurance hospitalisation seule, il est important de ne pas oublier que seuls les frais liés à un séjour en hôpital sont pris en charge.

Les frais d’hospitalisation sont une dépense importante et parfois imprévisible. Qu’il s’agisse de choisir une assurance hospitalisation seule ou une complémentaire santé plus complète, il est indispensable de toujours comparer les offres de mutuelles en ligne avant de souscrire un contrat pour trouver une couverture adaptée et au meilleur prix.