Quelle assurance santé pour les expatriés ?

  • Jusqu'à 300 devis mutuelle comparés en 2 minutes
  • Jusqu’à 501 € d'économies* réalisées en comparant votre mutuelle santé !

Partir vivre à l’étranger est un projet à la fois excitant et effrayant. Exigeant une certaine préparation, l’une des étapes indispensables est la mise en place de votre protection sociale. Conservez-vous vos droits auprès de la Sécurité sociale ? Existe t-il des mutuelles santé spécifiques aux expatriés ?

 

Que recouvre le statut d’expatrié ?

Le régime de Sécurité sociale français établit, pour les Français allant vivre et travailler à l’étranger, une distinction de statuts 

  • Le statut d’expatrié désigne un travailleur installé à l’étranger pendant au moins 3 mois ;
  • Le statut de salarié détaché concerne un travailleur envoyé à l’étranger par son employeur pour effectuer une mission pour une durée déterminé.

C’est la détermination du statut qui assure ou non une affiliation au régime de la Sécurité sociale ainsi que le pays dans vous partez vivre.

En effet, vos droits ne seront pas les mêmes si vous vous expatriez en Europe ou dans un autre pays.

L’assurance maladie pour un expatrié

En Europe

Dans le cadre d’une expatriation dans un pays de l’Espace économique européen (EEE) ou en Suisse, le travailleur n’est plus assuré au régime français.

L’expatrié est affilié à la sécurité sociale du pays d’installation auprès de laquelle il cotise. Il bénéficie des prestations prévues par l’assurance maladie locale.

Avant le début de l’expatriation, le salarié doit récupérer le formulaire E104 auprès de sa CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie) afin de le remettre à l’organisme de santé du pays d’installation. Cette démarche est nécessaire pour ouvrir les droits du travailleur expatrié afin de bénéficier des prestations en cas de maladie, maternité ou décès.

En dehors de l’Europe

En s’expatriant en dehors de l’EE et de la Suisse, le salarié cesse de dépendre de la Sécurité sociale française. Il est affilié au régime social du pays d’expatriation. L’ouverture aux droits sociaux n’est pas le même si la France et le pays d’accueil ont signé une convention, ou non :

  • Dans le cas d’une convention bilatérale : l’expatrié est couvert par l’ensemble des dispositions prévues dans l’accord et bénéficie des prestations sociales du pays ;
  • En l’absence de convention : les droits du travailleur dépendent entièrement du régime d’assurance maladie du pays d’installation.

Si vous souhaitez bénéficier d’une meilleure couverture santé, vous pouvez adhérer auprès de la Caisse des Français à l’étranger (CFE) pour souscrire des assurances maladie-maternité-invalidité et retraite.

La Caisse de Sécurité sociale des Français résidant à l’étranger (CFE)

La Caisse des Français à l’étranger est un organisme de la Sécurité sociale de droit privé. Elle assure la continuité des droits avec le système français de santé. La CFE est entièrement dédiée à la protection sociale des expatriés ainsi que les ressortissants de l’Union européenne.

En étant affilé à cette Caisse, les Français expatriés continuent de cotiser pour leur retraite et ne perdent ainsi aucun trimestre. De plus, aucun délai de carence (ou délai de stage) ne sera appliqué lors de votre départ à l’étranger.

La CFE propose trois offres de protection sociale :

  • Une offre d’assurance santé ;
  • Une offre d’assurance vieillesse ;
  • Une offre d’assurance pour les risques professionnels.

La CFE possède plusieurs offres d’assurance santé adaptées à tous les profils. Par exemple, il existe une assurance pour les jeunes de moins de 30 ans ainsi que pour les retraités.

La souscription à la CFE ne vous dispense pas des cotisations que vous devez payer à l’assurance maladie du pays de résidence !

Une complémentaire santé spécifique pour expatrié

Certains assureurs proposent des mutuelles santé internationales à destination des expatriés. Quelques complémentaires santé, comme Santé Expat, se sont spécialisées dans l’assurance pour les expatriés. D’autres compagnies proposent, en plus de leurs offres habituelles, des assurances santé pour les expatriés, comme April ou Allianz.

La souscription d’une mutuelle pour expatrié apporte une protection et une couverture supplémentaires. En effet, plusieurs assurances maladies étrangères ne sont pas aussi protectrice que le régime français. De ce fait, l’adhésion à une assurance santé expatrié est plus que recommandée.

Quelques mutuelles santé pour expatrié possèdent des offres spécifiques en fonction de la zone d’installation. Les risques professionnels et quotidiens ne sont pas les mêmes selon les pays.

En effet, les catastrophes naturelles sont plus fréquentes dans certains pays et exposent ainsi les habitants à de plus grands dangers. D’autres états font face à des maladies n’existant pas en France.

Souscrire une assurance « au 1er Euro »

Proposée par certaines mutuelles santé, l’assurance au 1er Euro prend en charge vos frais de santé en tant qu’expatrié. L’ensemble des remboursements se font sans franchise médicale dès le 1er euro déboursé.

Cela signifie que l’assurance santé effectue un remboursement à l’assuré sans attendre celui de la CFE ou du régime social du pays d’expatriation. Néanmoins, ce type d’assurance n’implique pas une indemnisation pour l’ensemble des soins médicaux.