Famille nombreuse : quelle mutuelle faut-il choisir ?

  • Jusqu'à 300 devis mutuelle comparés en 2 minutes
  • Jusqu’à 501 € d'économies* réalisées en comparant votre mutuelle santé !

Dans le cas d’une famille nombreuse, les frais de santé peuvent rapidement s’accumuler et peser lourd dans le budget du foyer. Pour cette raison, la souscription d’une bonne mutuelle santé est impérative. Existe-t-il des mutuelles pensées pour les familles nombreuses ? Comment ne pas payer trop cher une couverture santé qui couvre bien même les enfants ?

Une mutuelle pour chacun ou chacun sa couverture ?

Faut-il ajouter ses enfants à son contrat de mutuelle ou souscrire une complémentaire individuelle pour eux ? Une vraie question, notamment dans le cas d’une famille nombreuse, pour laquelle le coût des cotisations peut rapidement augmenter avec plusieurs enfants dans le foyer.

Une mutuelle santé pour toute la famille

Il est courant d’étendre sa mutuelle santé à ses enfants mineurs pour qu’ils bénéficient des mêmes garanties santé que les parents. Pour que cette couverture santé soit adaptée à chacun, il est important de bien déterminer les besoins de chaque membre de la famille en ce qui concerne les différents postes de santé remboursés par une mutuelle santé.

Cela peut s’avérer complexe pour les familles nombreuses, avec des besoins divers en matière de prise en charge, mais nécessaire pour souscrire une mutuelle santé qui couvre bien.

En effet, chaque enfant peut avoir des besoins de prise en charge très différents les uns des autres (pédiatrie, orthodontie, lunettes…) et le nombre d’enfant multiplie d’autant les aléas de santé à couvrir.

Chaque parent doit également prendre en compte ses propres besoins en matière de santé en fonction de ses antécédents médicaux et de son historique familial, notamment en ce qui concerne les soins optiques ou dentaires, qui s’avèrent très onéreux sans une bonne mutuelle.

La mutuelle d’entreprise pour une famille nombreuse 

Certains employeurs acceptent l’ajout d’un ou plusieurs ayants-droits à la mutuelle d’entreprise de leur salarié. Cependant, cela n’est pas systématique. De plus, en ajoutant plusieurs de vos enfants, cela peut engendrer une augmentation de vos cotisations.

Une mutuelle pour un enfant seul

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une pratique des plus courantes, il est possible de souscrire une mutuelle pour un enfant seul. Il ne s’agit cependant pas d’une formule spécifique mais d’une couverture classique de complémentaire santé.

Le choix des garanties se fait de la même manière que pour un adulte avec la possibilité de moduler le niveau de couverture en fonction du poste de santé.

De ce fait, une mutuelle peut appliquer les mêmes tarifs que pour un adulte, ce qui peut s’avérer parfois plus coûteux que d’ajouter un enfant en tant qu’ayant droit sur un contrat familial. C’est d’autant plus vrai pour une famille nombreuse qui souhaiterait assurer individuellement chaque enfant.

Ce type de couverture n’est pas proposé par tous les assureurs, il est donc nécessaire de comparer les devis de mutuelle santé pour trouver une compagnie qui accepte de couvrir un enfant seul.

mutuelle famille nombreuse

Les ayants droits d’une mutuelle pour famille nombreuse

Aux yeux d’une mutuelle santé, la notion de famille peut être multiple. Il s’agit avant tout de déterminer les ayants droit de l’assuré principal, c’est-à-dire l’ensemble des personnes qui bénéficient des mêmes garanties et de la même couverture santé que le souscripteur.

Sous certaines conditions, les mutuelles santé acceptent comme ayants droit :

  • Le conjoint (même séparé de corps mais non divorcé) ;
  • Le concubin ;
  • Le partenaire lié par un Pacte civil de solidarité (PACS) ;
  • Les ascendants, descendants, alliés et collatéraux jusqu’au 3ème degré ;
  • Le cohabitant à charge, vivant chez l’assuré social depuis au moins 12 mois.

Certaines mutuelles santé permettent aux enfants de bénéficier du statut d’ayant droit jusqu’à l’âge de 25 ans dans le cas d’une poursuite d’études. D’autres complémentaires limiteront ce statut à l’âge de 21 ans.

Ne pas confondre le statut d’ayant droit de l’Assurance maladie et ceux des mutuelles santé
L’âge limite n’est pas le même. Les complémentaires déterminent elles-mêmes l’âge auquel un enfant ne peut plus bénéficier du statut d’ayant droit. En revanche, chaque personne est assuré à titre individuel dès sa majorité dans le cas du régime générale de l’Assurance maladie.

L’ajout d’un ayant-droit au contrat santé n’est pas automatique : l’assuré doit en faire la demande auprès de sa mutuelle.

Combien coûte une mutuelle pour une famille nombreuse ?

Le nombre d’ayants droit, et plus particulièrement le nombre d’enfants inscrits sur le contrat de mutuelle santé peut avoir un réel impact sur le montant des cotisations.

D’après une étude menée par LeLynx.fr, en 2018, à l’occasion de son baromètre des primes de l’assurance santé, l’écart entre un foyer sans enfants et un foyer avec au moins un enfant est d’environ 300€ sur la prime annuelle moyenne.

Néanmoins, à partir du 2e enfant, l’écart s’estompe. Un couple sans enfant paie en moyenne 1 558€/ an. Une famille avec 2 enfants débourse 1 612€/an. A partir du 3e enfant, la hausse des primes est limitée avec une augmentation de 8%. Dépassé un certain seuil, plus le nombre d’enfants augmente, plus la hausse des cotisations est limitée.

Baromètre 2018 mutuelle santé - famille

Bien que le prix d’une complémentaire augmente en fonction du nombre d’enfants inscrits comme ayants droit, des mutuelles peuvent proposer des offres avantageuses à partir d’un certain nombre d’enfants dans le foyer. De quoi alléger le budget d’une famille nombreuse, d’où l’importance de bien comparer les contrats et garanties avant de souscrire une couverture santé.