En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Les ventes de voitures électriques ont progressé de 12,7% cet été

En juillet et août 2018, le marché de l’automobile électrique a progressé de 12,7%. Les hybrides rechargeables enregistrent notamment de belles performances.

voiture electrique

La période estivale aura été profitable pour le marché des véhicules électriques légers. Comme le rapporte l’Avere (Association nationale pour le développement de la mobilité électrique), en juillet et août, 4 161 voitures de ce type ont été immatriculées, ce qui représente une hausse de 12,7% par rapport à 2017.

Dans le détail, il s’est vendu 3 161 véhicules électriques particuliers (+13,87%) et 1 000 véhicules électriques utilitaires (+9,17%). Du côté des véhicules particuliers, c’est toujours la Renault Zoe qui caracole en tête des ventes avec 42,74% de part de marché et 1 351 immatriculations.

Bond pour les hybrides rechargeables

La hausse la plus spectaculaire demeure celle des hybrides rechargeables, qui voient leurs ventes progresser de 69,31% en juillet et août 2018 avec 2 494 modèles mis à la route. Depuis le début de l’année, cette augmentation est même encore plus marquée : elle atteint les 73,41% par rapport à la même période en 2017.

Pour autant, si ces résultats sont encourageants, ils ne sont pas au niveau attendu. Selon Cécile Goubet, Secrétaire Générale de l’Avere-France, « si la tendance reste globalement positive en France, le marché manque de dynamisme au regard des chiffres européens ». Pour y remédier, l’Avere estime que « la promotion, les mesures incitatives et aides au passage à la mobilité électrique doivent être davantage soutenues ».