Quelles sont les villes les plus vertes en France en 2021 ? Le top 10 des villes les plus vertes de France


Très investi dans les problématiques liées à l’environnement et aux énergies renouvelables, LeLynx.fr s’est demandé dans quelle mesure les villes françaises sont vertes, en se basant notamment sur des critères environnementaux. Découvrez notre classement des villes les plus vertes et les moins vertes ! 

Plus de 50 % de la population mondiale (environ 4,2 milliards) vit dans des zones urbaines. On estime que 68 % dans ces zones d’ici 2050. C’est donc dans un monde de plus en plus urbanisé qu’un respect de l’environnement doit observé, à l’échelle mondiale à commencer par la France.

Classée quatrième sur le Global Sustainability Index (l’Index du développement durable à travers le monde), la France donne l’exemple en matière de développement durable et d’espaces verts.  

Ainsi, pour réaliser cette étude, ont été recensés les : 

  • Espaces boisés (forêts) ; 
  • Espaces verts urbains, comme les parcs, jardins et autres aires de loisirs ; 
  • Espaces de végétations herbacées

C’est sur la base de ces chiffres qu’un indice a été créé, permettant de dresser un classement des villes les plus vertes de France. 

Les 10 villes les plus vertes de France 

Nice est sacrée la ville la plus verte de France avec un score impressionnant de 75,72 %. Les zones boisées constituent 50 % de la superficie de cette ville majestueuse située en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec 20 % de son étendue également couverte d’aires de végétation herbacée. C’est sur la base de ces chiffres que Nice se positionne en tête de notre classement. 

Ajaccio occupe la seconde place, avec un score de 65,5 %. Lieu de naissance de Napoléon Bonaparte, cette ville corse est constituée d’environ 40 % de végétation herbacée et de plus de 26 % de forêts. La ville d’Ajaccio ne compte que 0,04 % d’espaces verts urbains, cependant elle n’en reste pas moins un très bel espace urbain fort joliment agrémenté de verdure. 

La ville de Fréjus remporte la troisième position, juste derrière Ajaccio, avec son score de 64,1 %. Cette commune située dans le Sud-Est de la France bénéficie du pourcentage le plus élevé de toutes les villes de notre étude en termes de couverture végétale herbacée, avec un score d’un peu plus de 42 %. Bien qu’il s’agisse de la deuxième ville la plus petite de notre Top 10, les forêts représentent tout de même un peu plus de 21 % de sa superficie. 

Marseille remporte la quatrième place avec un score légèrement supérieur à 58 %. Cette agglomération, la deuxième plus grande zone urbaine de notre Top 10, est composée aux deux tiers de végétation herbacée et de forêts. 

Cannes complète le Top 5 avec un score de près de 57%. Située sur la Côte d’Azur et célèbre pour son Festival de Cannes, cette ville est boisée à près de 43 %. Ses hôtels et restaurants réputés sont à proximité de nombreux parcs, jardins et espaces verts représentant près de 2 % de sa superficie, le pourcentage le plus élevé de notre Top 10 dans cette catégorie. 

La ville de Bordeaux se classe tout de suite après, à la sixième place, avec un score d’un peu plus de 56 %. C’est la plus grande des villes de notre Top 10 et près de 50 % de forêts représentent l’essentiel de ses espaces verts. Cependant, avec moins de 7 % de végétation herbacée, la ville de Bordeaux est l’avant-dernière du Top 10 dans cette catégorie.  

Montpellier arrive en septième position avec un score de près de 56 %, devançant légèrement Grenoble, sacrée Capitale verte européenne 2022, qui occupe la huitième place avec un score de 55,4 %. La « Capitale des Alpes » compte près de trois fois plus de forêts mais abrite quatre fois moins de végétation herbacée que Montpellier. 

Enfin, la ville de Belfort, avec un score d’un peu moins de 55%, est en neuvième position. Située dans le Nord-Est de la France, cette commune est la troisième ville la plus petite de notre Top 10, mais elle possède néanmoins un impressionnant massif forestier recouvrant 54% de sa superficie. Perpignan complète notre Top 10 avec un score de 52 %. Enfouie dans les contreforts des Pyrénées, cette ville du sud regorge d’espaces verts qui vous accueilleront pour profiter du soleil. 

Le classement des 50 villes les plus vertes de France

Ville Espace urbain (km2) Espaces verts (sqkm) Pourcentages espaces verts
Rang par espaces verts
Nice 3074,60 2328,03 75,72% 1
Ajaccio 1470,70 963,70 65,53% 2
Fréjus 444,25 284,69 64,08% 3
Marseille 4259,93 2485,55 58,35% 4
Cannes 201,34 114,36 56,80% 5
Bordeaux 5555,96 3128,45 56,31% 6
Montpellier 2239,54 1247,67 55,71% 7
Grenoble 2660,59 1473,61 55,39% 8
Belfort 656,47 358,58 54,62% 9
Perpignan 1827,78 958,05 52,42% 10
Toulon 1072,18 559,68 52,20% 11
Annecy 1191,30 611,91 51,36% 12
Montbéliard 1231,08 628,72 51,07% 13
Martigues 206,14 104,11 50,51% 14
Chambéry 1017,64 494,94 48,64% 15
Besançon 2389,97 1115,84 46,69% 16
Colmar 1018,96 461,65 45,31% 17
Brive-la-Gaillarde 1325,39 589,78 44,50% 18
Bayonne 1026,59 436,70 42,54% 19
Mulhouse 1297,99 551,94 42,52% 20
Charleville-Mézières 1353,48 550,92 40,70% 21
Dijon 3858,73 1533,07 39,73% 22
Compiègne 988,05 375,07 37,96% 23
Melun 449,68 162,45 36,12% 24
Saint-Etienne 1810,52 648,09 35,80% 25
Creil 297,33 103,14 34,69% 26
Orléans 2921,34 992,88 33,99% 27
Nancy 2834,34 922,10 32,53% 28
Limoges 3177,80 974,02 30,65% 29
Pau 2017,81 618,15 30,63% 30
Annemasse 77,95 23,75 30,47% 31
Lorient 1131,17 335,04 29,62% 32
Nîmes 1505,50 445,55 29,60% 33
Strasbourg 2037,90 584,30 28,67% 34
Tarbes 1042,54 289,27 27,75% 35
Angoulême 2143,38 590,79 27,56% 36
Tours 2850,77 773,82 27,14% 37
Clermont-Ferrand 2662,78 706,70 26,54% 38
Valence 909,58 237,80 26,14% 39
Le Mans 2241,38 569,21 25,40% 40
Chalon-sur-Saône 1562,80 394,87 25,27% 41
Troyes 2609,74 655,70 25,13% 42
Rouen 2871,32 680,63 23,70% 43
Roanne 1233,62 290,31 23,53% 44
Paris 12097,72 2797,51 23,12% 45
Evreux 1265,16 291,08 23,01% 46
Châteauroux 2611,11 581,37 22,27% 47
Metz 1768,19 389,70 22,04% 48
Bourges 2503,42 534,32 21,34% 49
Albi 1339,76 278,68 20,80% 50

Les 10 villes les moins vertes de France  

Avec un score à peine supérieur à 3 %, Dunkerque est la ville la moins verte de France. Le troisième port de France ne contient que 1,4 % de forêts (le score le plus bas des 85 villes de notre étude), 1,6 % de végétations herbacées (le pourcentage le plus élevé de nos 10 villes les moins vertes) et moins de 0,4 % d’espaces verts urbains. 

Arras vient en deuxième position avec un score d’un peu plus de 4 %, dont la majeure partie est constituée de forêts. Cette ville historique du Nord de la France comprend moins de 0,25 % d’espaces verts urbains et n’a aucune aire de végétations herbacées. 

En troisième position se trouve la ville portuaire de La Rochelle, avec un score d’un peu plus de 5 %. De même qu’à Arras, la grande majorité peut être attribuée à la forêt, avec moins de 0,4 % d’espaces verts urbains et seulement 0,01 % de végétation herbacée. 

Lille et Saint-Quentin, occupant respectivement les quatrième et cinquième position sur cette liste, présentent des pourcentages presque identiques en termes de superficie totale des espaces verts. Lille compte près de 1,2 % espaces verts urbains contre environ 0,2 % à Saint-Quentin. En revanche, Saint-Quentin compte près de 6 % de forêts contre environ 4,5 % à Lille. Ces villes, situées toutes deux dans le Nord de la France, ont un pourcentage de végétations herbacées également faible : 0,15 % à Lille et 0 % à Saint Quentin. 

En sixième position se trouve Le Havre, ville la plus petite de ce top 10. D’une superficie moitié moins importante de celle de Lille, cette ville portuaire affiche le pourcentage le plus élevé d’espaces verts urbains dans notre liste des villes les moins vertes avec 1,3 % et un peu plus de 5 % de forêts. 

Saint-Nazaire apparaît en septième place avec un total d’espaces verts légèrement supérieur à 8 %. Cette ville portuaire située dans l’Ouest de la France, compte 7,3 % de forêts, mais seulement 0,8 % d’espaces verts urbains et de végétation herbacée. 

Caen est huitième de la liste des villes les moins vertes de France avec un pourcentage de près de 8,4 %. Cette commune n’offre que 8 % de son territoire aux forêts. Chartres, avec sa célèbre cathédrale, est en neuvième position avec un pourcentage de presque 9 %. 

En fin de liste et en dixième position, nous retrouvons Nantes avec un score de 8,8 %. Cette ville est la plus grande de nos villes les moins vertes de France, et contient 8 %. Elle héberge également la plus grande superficie d’espaces verts urbains de la liste, mais cela ne correspond qu’à environ 0,8 % de sa superficie totale. Les aires de végétations herbacées sont également plutôt rares (0,01 %). 

Que retenir de ces chiffres ? 

On peut constater une nette division nord-sud en ce qui concerne les villes les plus vertes de France.   

À l’exception de Saint-Denis et de Belfort, les villes les plus vertes se situent plutôt au Sud du pays et, à l’exception de La Rochelle, les villes les moins vertes se situent plutôt au Nord de l’Hexagone.  

Cette étude a démontré que Nice est un exemple à suivre, en offrant d’importants espaces verts à ses habitants et touristes saisonniers. 

Méthodologie 

  1. LeLynx.fr a voulu dresser un panorama des villes françaises présentant la plus grande couverture d’espaces verts par rapport à leur superficie. Les résultats de cette étude ont été extraits du programme Copernicus qui offre, entre autres, un service paneuropéen d’observation et de surveillance des sols, et fournit des données spatiales de la surface des territoires de toute l’Europe. Pour chacune des 85 villes analysées, la métrique d’évaluation a été basée sur la densité spatiale des espaces verts par rapport à la zone urbaine fonctionnelle (ou FUA, pour Functional Urban Area). 
  1. L’ensemble des données de l’Atlas Urbain 2018 a tout d’abord été utilisé pour collecter, au sein de chaque FUA, la superficie totale (km2) de divers espaces verts notamment les forêts, les zones vertes urbaines et les aires de végétations herbacées (plantes non ligneuses). Ces données ont été collectées dans le cadre de la superficie totale de chaque FUA. 
  1. Il est important de noter que la « zone urbaine fonctionnelle », ou FUA, est composée d’une ville et de sa banlieue qui, toutes deux, englobent l’étendue économique et fonctionnelle des villes en relation aux déplacements quotidiens des personnes (OCDE, 2019). Ces délimitations ont faites à l’échelle des villes et des municipalités dans la mesure où il s’agit d’un ordre de grandeur auquel il est facile de se référer. 
  1. Afin de créer une mesure de classement, le pourcentage de la superficie totale des espaces verts (km2) par rapport à la superficie totale de la FUA (km2) a été calculé et classifié. Les deux infographies ci-dessus décrivent la superficie totale de chaque catégorie d’espaces verts et de son pourcentage par rapport à la FUA, ainsi que la superficie totale des espaces verts et leur pourcentage total.