En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

L’offre d’électricité d’EDF : tarifs et avis client

  • 1 minute pour comparer les offres du marché
  • Jusqu'à 174€ d'économies* pour un contrat d'électricité

EDF, ou Electricité de France, est le fournisseur d’électricité historique. Créée en 1946, l’entreprise était jusqu’en 2007 la seule à commercialiser des offres d’électricité. Malgré l’ouverture du marché, EDF demeure le fournisseur le plus représenté dans les foyers français.

Les différentes offres d’électricité  d’EDF

EDF commercialise différents types d’offres pour ses clients : offres d’électricité standard aux tarifs réglementés, offres d’électricité verte aux tarifs de marché. Pour chaque offre, il est possible de choisir parmi différentes options.

Les offres d’électricité aux tarifs réglementés

Pour ses offres d’électricité standard, EDF propose des tarifs réglementés, également appelés tarifs bleus. Il est possible de choisir parmi différentes options :

  • L’option base : le tarif du kWh est toujours le même ;
  • L’option heures creuses/heures pleines : le tarif du kWh est plus ou moins élevé en fonction des tranches d’heures ;
  • L’option tempo : le tarif du kWh varie selon 3 types de jours (jour bleu, jour blanc et jour rouge) ;
  • L’option EJP (Effacement Jour de Pointe) : le tarif du kWh varie selon 2 types de journées (jour de pointe et jour non EJP). Cette option n’est plus disponible à la souscription.

Les tarifs réglementés au 1er janvier 2020 (prix TTC) :

Option Base
Puissance du compteur (kVa) Prix abonnement mensuel Prix du kWh en cts
3 8,14€ 0,1525€
6 9,98€ 0,1525€
9 11,84€ 0,1557€
12 13,73€ 0,1557€
15 15,49€ 0,1557€
Option heures creuses/heures pleines
Puissance du compteur
(kVa)
Prix abonnement mensuel Prix du kWh en cts
Heures pleines
Prix du kWh en cts
Heures creuses
6 10,97€ 0,1711€ 0,1321€
9 13,51€ 0,1711€ 0,1321€
12 15,89€ 0,1711€ 0,1321€
15 18,11€ 0,1711€ 0,1321€
Astuce Malynx !

Il peut être compliqué de s’y retrouver parmi toutes ces offres. Notre comparateur d’électricité est là pour vous aider à faire le bon choix, c’est gratuit !

Option tempo
Puissance du compteur
(kVa)
Prix abonnement mensuel Prix du kWh en cts
Jour bleu
Heure pleine
Jour bleu
Heure creuse
Jour blanc
Heure
pleine
Jour blanc
Heure creuse
Jour rouge
Heure
pleine
Jour rouge
Heure creuse
9 13,21€ 0,1462€ 0,1216€ 0,1620€ 0,1289€ 0,6184€ 0,1372€
12 14,77€ 0,1462€ 0,1216€ 0,1620€ 0,1289€ 0,6184€ 0,1372€
15 16,52€ 0,1462€ 0,1216€ 0,1620€ 0,1289€ 0,6184€ 0,1372€
Les tarifs bleus correspondent aux tarifs proposés aux particuliers et petits professionnels, dont la puissance de compteur ne dépasse pas les 36 kVa.

Comment souscrire un contrat chez EDF ?

Pour souscrire un contrat d’électricité chez EDF, il vous suffit de demander l’ouverture d’un compteur. Vous n’avez qu’à contacter EDF, en ligne ou par téléphone. Le fournisseur historique s’occupe de toutes les démarches pour vous et résilier votre ancien contrat.

Côté administratif, vous devez fournir certains documents et informations indispensables pour établir le contrat :

  • Votre adresse de domicile, la plus complète possible (numéro d’immeuble, bâtiment, étage, escalier…) ;
  • Un relevé de votre compteur d’électricité ;
  • Votre RIB si vous avez choisi le paiement par prélèvement bancaire ;
  • Votre numéro de PDL (Point de Livraison) pour l’électricité.

Comment effectuer des démarches chez EDF ?

Déménagement, souscription contrat d’électricité, réclamations… Pour toute question ou demande relative à la vie de votre contrat, il existe des démarches simples à effectuer.

En cas de déménagement

Si vous déménagez, vous devez résilier le contrat de votre ancien logement et contacter EDF pour souscrire un contrat pour votre nouveau logement. Si celui-ci n’a jamais été raccordé à l’électricité ou au gaz, vous devez d’abord faire une demande de raccordement auprès d’Enedis ou de Grdf.

Une fois le logement raccordé, vous pouvez souscrire chez EDF, qui interviendra chez vous pour une mise en service à vos frais. Il est conseillé d’anticiper les demandes pour éviter de se retrouver sans électricité ou gaz une fois dans le nouveau logement.

Même si vous étiez déjà client chez EDF, il n’est pas possible de transférer votre contrat d’électricité d’un logement à l’autre. Vous devez impérativement résilier votre contrat chez EDF et en souscrire un nouveau dans la foulée.

Résilier son contrat EDF

La résiliation d’un contrat EDF est une démarche facile.

  • Si vous décidez de changer de fournisseur d’électricité, c’est ce dernier qui contacter EDF et s’occupera de toutes les démarches à votre place ;
  • Si vous déménagez et souhaitez clore votre contrat chez EDF, il vous suffit de contacter le fournisseur pour lui faire part de votre souhait, par téléphone, en ligne ou par courrier.

Comment contacter EDF en cas de litiges/réclamations ?

Facture, règlement, remboursement, compteur, contrat, coupure, démarchage… En tant qu’abonné, vous pouvez avoir besoin de poser des questions à votre fournisseur ou de lui faire des réclamations. Pour contacter EDF, vous pouvez :

  • Appeler le service client au 09 69 32 15 15, du lundi au samedi de 8h à 21h ;
  • Faire une demande depuis votre espace client en ligne ;
  • Faire une demande depuis le site internet d’EDF ou depuis le tchat ;
  • Faire une demande par courrier recommandé avec accusé de réception, à l’adresse suivante : EDF Service clients – TSA 20012 – 41975 Blois cedex 9.

En savoir plus sur EDF

EDF, ou électricité de France, voit le jour le 8 avril 1946, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en même temps que GDF (Gaz de France). Après la guerre, la création d’un service public unique pour l’électricité est une nécessité.

EDF naît ainsi de la nationalisation de près de 1 500 entreprises de production, transport et distribution. En situation de monopole, l’entreprise publique a d’abord pour mission de reconstruire le réseau de transport, puis de construire des infrastructures de production performantes.

Dans les années 60, EDF se lance notamment dans la construction des centrales nucléaires, qui assurent à la France une indépendance énergétique, particulièrement importante en temps de Guerre froide.

Grâce à cette politique, la France bénéficie aujourd’hui encore d’une électricité relativement peu chère, parmi les plus accessibles d’Europe.

Les années 1990 et 2000 sont marquées par une ouverture à la concurrence et à l’international. De nouveaux acteurs, producteurs comme fournisseurs, viennent concurrencer EDF.

Avec l’ouverture du marché à la concurrence pour tous les professionnels en 2004 et pour les particuliers en 2007, EDF perd des parts de marché et s’est ouvert aussi à de nouvelles opportunités.

EDF en chiffres

  • 1er producteur d’électricité au monde ;
  • 1er producteur d’énergies renouvelables en Europe ;
  • Chiffre d’affaires : 71,2 milliards d’euros (2016) ;
  • Clients : 37,1 millions, dont 27,8 en France ;
  • Production : 619,3 TWh (2016), dont 88% sans Co2 ;
  • Part de marché en France : 84% des foyers ;
  • Présence à l’international : 23 pays.

Aujourd’hui, EDF est présente à l’international. L’entreprise réalise 53% de son chiffre en France et 47% dans le reste du monde.

Quelles sont les activités d’EDF ?

Les activités d’EDF s’organisent autour de 3 grands pôles :

  • La production d’électricité ;
  • Le transport et la maintenance du réseau ;
  • La commercialisation des offres d’électricité.

La production d’électricité

EDF est le plus grand producteur d’électricité au monde. L’entreprise crée aujourd’hui 20% de l’électricité produite dans l’Union Européenne, et près de 90% de celle produite en France. L’énergie nucléaire représente près de 80% de la production d’EDF, qui ne possède pas moins de 19 réacteurs et 58 réacteurs nucléaires.

Le reste de la production d’EDF repose sur l’énergie hydraulique, sur d’autres énergies renouvelables, sur l’énergie thermique et sur le cycle combiné gaz et cogénération.

Le transport et la distribution d’électricité

L’électricité doit être transférée de son lieu de production à son lieu de distribution. En France, ce transport est géré par RTE (Réseau du Transport d’Electricité), qui est une filiale d’EDF (à 50%).

RTE est en charge de l’exploitation, de la maintenance et du développement du réseau public. Cette entité doit notamment réguler les flux d’énergie pour anticiper au mieux l’offre et la demande.

Le réseau géré par RTE ne compte pas moins de 105 000 km de lignes à haute et très haute tension et 50 lignes transfrontalières qui relient le réseau français à 33 pays européens.

En revanche, les lignes à basses et moyennes tensions ne sont pas exploitées par RTE, mais par Enedis (ex Erdf) et d’autres entreprises de distribution locales. Enedis, filiale détenue à 100% par EDF, est aussi le gestionnaire du réseau de distribution sur 95% du territoire français.

C’est elle qui organise l’acheminement final de l’électricité jusqu’au consommateur, et ce quel que soit le fournisseur choisi. Enedis s’occupe également de la maintenance et de l’entretien de tous les compteurs électriques des foyers.

EDF fournisseur

EDF est surtout connue pour son activité de fournisseur d’électricité et de commercialisation des offres. Avec près de 28 millions de clients en 2018, l’entreprise fournit la grande majorité des particuliers en électricité.

EDF compte diverses marques, qu’elles commercialisent en fonction des types de clients :

  • EDF pour les particuliers ;
  • EDF Pro pour les professionnels ;
  • EDF Entreprises pour les entreprises ;
  • EDF Collectivités pour les collectivités.

Qui sont les concurrents d’EDF ?

L’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007 a permis l’émergence de différents fournisseurs alternatifs, pour l’électricité. Aujourd’hui, on compte une vingtaine de fournisseurs alternatifs, comme Total Direct Energie, Total Spring, Eni

Toutefois, plus de 10 ans après la libéralisation du marché, un grand nombre de Français sont restés chez EDF et ignorent encore qu’ils peuvent changer de fournisseur en toute facilité (50% selon le Baromètre 2017 du médiateur de l’énergie).

Astuce Malynx !

Les fournisseurs alternatifs proposent bien souvent des tarifs plus compétitifs que EDF, notamment pour les offres d’électricité standard. Alors qu’EDF pratique des tarifs réglementés, les fournisseurs alternatifs sont libres de fixer eux-mêmes leur prix et font donc jouer la concurrence.

Cet article vous a-t-il été utile ?