Compteur électrique : fonctionnement, mise en service, relevé

  • 1 minute pour comparer les offres du marché
  • Jusqu'à 174€ d'économies* pour un contrat d'électricité

Toute habitation alimentée en électricité est dotée d’un compteur. Elément phare de l’installation électrique, cet équipement permet de connaître la quantité d’énergie consommée par les habitants d’un logement. Le point sur les éléments à connaître pour gérer au mieux son compteur électrique.

À quoi sert un compteur électrique ?

Le compteur est un élément majeur du réseau électrique. L’installation du compteur est réalisé par Enedis et sert à mesurer la quantité d’électricité utilisée par un foyer et ainsi à établir une facture sur la base d’une consommation réelle.

Le compteur électrique fournit plusieurs données :

  • L’index de consommation, exprimé en kilowattheures (kWh) ;
  • Le numéro de matricule ;
  • La puissance maximale de transit ;
  • Le mode d’alimentation du logement, selon que le courant soit monophasé ou triphasé.
Astuce Malynx !

Afin de réduire votre facture d’énergie, comparez les fournisseurs d’électricité et souscrivez au moins cher !

Les différents types de compteurs électriques

Il existe 3 types de compteurs électriques :

différents compteurs électriques

Bien qu’il soit installé chez vous, le compteur électrique ne vous appartient pas ! Il s’agit en effet de la propriété des collectivités, qui confient leur prise en charge et leur maintenance à Enedis, le principal gestionnaire du réseau de distribution d’électricité en France.

Les compteurs électromécaniques

compteur électromécaniqueLes compteurs électromécaniques sont les plus anciens du marché. S’ils ne sont aujourd’hui plus fabriqués, ils demeurent les plus répandus dans les foyers. Ces compteurs sont reconnaissables à leur couleur bleue ou noire et leur forme carrée.

Le relevé du compteur électromécanique

Pour relever son compteur, il suffit de noter l’index, c’est-à-dire la suite de chiffres indiquée dans le cadran du boîtier. Si vous avez souscrit une option Base (le tarif du kilowattheure est toujours le même, quels que soient l’heure et le jour de la semaine), le compteur électromécanique ne comporte qu’un seul cadran. Si vous avez souscrit une option heure creuse (HC)/heure pleine (HP), il en comporte deux.

Contrairement aux compteurs électroniques et intelligents qui sont plus récents, le compteur électromécanique ne permet pas d’obtenir des données précises sur votre consommation quotidienne d’électricité.

Les compteurs électroniques

compteur électroniqueLes compteurs électroniques, qui sont apparus dans les années 1950, correspondent à la deuxième génération d’appareils installés. Ils ne fonctionnent pas avec une roue, mais avec un écran digital, sur lequel s’affiche votre consommation d’électricité.

Ces compteurs sont reconnaissables à leur couleur blanche.

Le relevé du compteur électronique

Pour relever votre compteur, vous devez utiliser les deux touches à disposition à côté de l’écran :

  • Le bouton « D », pour « défilement », vous permet d’accéder à votre index compteur. Si vous avez choisi l’option base, vous n’avez qu’une suite de chiffres à relever. Si vous avez choisi l’option heure pleine/heure creuse, il faudra faire défiler les deux suites de chiffres.
  • Le bouton « S », pour « sélection », vous permet d’accéder à d’autres données, comme la puissance du compteur, la consommation en instantané, le réglage du disjoncteur, l’intensité maximale, le numéro de compteur…

Les compteurs intelligents Linky

compteur LinkyLes compteurs intelligents – ou communicants – Linky, sont des compteurs de nouvelle génération . Reconnaissables à leur couleur vert fluo et leur forme rectangulaire, ils possèdent également un écran digital, sur lequel vous pouvez consulter votre index de consommation électrique à l’aide des touches de défilement « + » et « – ».

La grande particularité des compteurs Linky est qu’ils transmettent en instantané vos données de consommation à votre fournisseur, grâce à un paramétrage à distance. Vous n’avez donc plus besoin d’effectuer de relevé d’index pour le transmettre à votre fournisseur, mais vous pouvez bien sûr continuer à le faire pour savoir où vous en êtes. Les compteurs Linky permettent ainsi :

  • Une facturation basée sur la consommation réelle ;
  • La réalisation de prestations techniques à distance, par exemple la mise en service de l’appareil ;
  • Un meilleur suivi de la consommation d’électricité.
Les compteurs Linky vont peu à peu se généraliser sur l’ensemble du territoire. Expérimentés dans quelques départements depuis décembre 2015, ils vont être installés partout en France par les techniciens d’Enedis à l’horizon de 2020. Environ 35 millions de logements devraient en être équipés.

Où trouver son compteur électrique ?

Le compteur électrique se trouve soit à l’intérieur du logement, généralement dans l’entrée, la cave ou le garage, soit à l’extérieur du logement, le plus souvent dans les parties communes (locaux techniques).

Dans un immeuble par exemple, les compteurs électriques de la copropriété sont parfois tous regroupés au même endroit. Dans ce cas, soyez vigilant à bien identifier le vôtre.

  • Si vous possédez déjà un contrat d’électricité, il suffit de regarder le numéro de compteur indiqué sur la facture. Pour un compteur électromécanique, ce numéro correspond aux derniers chiffres de la série présente sur le compteur. Pour un compteur électronique ou intelligent, ce numéro correspond aux 3 premiers des 5 derniers chiffres.
  • Si vous ne possédez pas encore de contrat d’électricité, il suffit de contacter un agent Enedis ou l’ancien occupant du logement pour connaître le numéro de compteur.

Comment relever son compteur ?

Relever son compteur revient à noter les chiffres de son index de consommation. Cette démarche est très simple et nous vous demandera que quelques minutes. Sur un compteur électromécanique, relevez les chiffres inscrits dans le cadran. Sur les compteurs électroniques et intelligents, vous pourrez accéder à ces chiffres après avoir appuyé sur le bouton « défilement » ou sur les boutons « + » et « – ».

Si vous avez souscrit une option heures creuses/heures pleines, vous ne relèverez pas une suite de chiffres mais deux distinctes.

Quand relever son compteur ?

Vous pourrez avoir besoin de relever votre compteur électrique à différents moments :

  • Lors de votre emménagement dans un logement ;
  • Lors d’un rendez-vous avec un technicien Enedis ;
  • Lors d’un changement de fournisseur d’électricité ;
  • Lors d’une auto-relève, que ce soit pour savoir où vous en êtes dans votre consommation ou pour communiquer ces chiffres à votre fournisseur.

Attention, il existe deux types d’index de consommation electrique :

  • L’index réel, c’est-à-dire les chiffres qui sont lus sur votre compteur ;
  • L’index intermédiaire, c’est-à-dire dire l’estimation de ces chiffres à une date donnée par Enedis, qui va être calculée en fonction de votre consommation passée.

L’index réel est relevé lorsqu’un technicien vient chez vous (généralement 2 fois par an), tandis que l’index intermédiaire est établi sans déplacement du technicien pour établir une facture d’électricité intermédiaire.

Entretien et maintenance du compteur électrique

En cas de problème avec votre compteur, vous devez impérativement contacter votre fournisseur d’électricité. Ne prenez jamais d’initiative pour nettoyer, réparer, installer ou déplacer votre compteur électrique. Contentez-vous d’informer votre fournisseur du dysfonctionnement constaté, ce dernier vous mettra en relation avec Enedis pour trouver une solution adaptée.

Quelques exemples pour lesquels il convient de prévenir son fournisseur :

  • Si l’index de votre compteur est inférieur à celui de votre dernier relevé ;
  • Si votre consommation augmente de manière excessive ;
  • Si vous soupçonnez une fraude au compteur ;
  • Si votre compteur est tombé en panne.

Peut-on déplacer son compteur électrique ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un particulier voudrait déplacer ou cacher son compteur électrique, notamment la rénovation intérieur. Bien que vos travaux puissent être réalisé par un électricien ou un artisan, professionnel du bâtiment, ce dernier n’aura pas le droit de déplacer votre compteur. Il est néanmoins possible de demander cela via le site internet d’Enedis. Autre possibilité, vous pouvez faire la demande à votre fournisseur d’électricité, qui se chargera de contacter Enedis.

Après réception de votre dossier complet, Enedis peut proposer un rendez-vous dans les dix jours qui suivent votre demande. Cette opération est payante et le coût est calculé en fonction du type de logement et de la place du compteur électrique dans celui-ci. Vous avez ensuite trois mois pour accepter ou refuser la proposition d’Enedis.

Comment se passe la mise en service du compteur électrique ?

Quand vous emménagez dans un nouveau logement, il faut procéder à la mise en service de votre compteur électrique. Cela est valable même dans le cas où le précédent contrat n’a pas été résilié et que l’électricité est toujours en service. Il faut donc contacter le fournisseur d’énergie chez qui vous souhaitez souscrire afin de procéder à l’ouverture du compteur.

Sachez que plus vous mettrez de temps à informer le fournisseur, plus le prix de la mise en service peut s’avérer coûteux. Il ne s’agit pas de payer le compteur mais sa mise en service, une prestation assurée par le gestionnaire Enedis. Voici les tarifs de mise en service des compteurs électriques en 2021 :

Type de mise en service Délais Prix (€)
Mise en service initiale standard 10 jours 50,56€
Mise en service initiale express 5 jours 88,84€
Mise en service standard 5 jours 16,79€
Mise en service express – énergie coupée 2 jours 55,07€
Mise en service d’urgence – énergie coupée (compteur mécanique ou électronique) 24 heures 149,19€
Mise en service d’urgence – énergie coupée (compteur communicant Linky) 24 heures 69,76€

Peut-on modifier son compteur électrique ?

Modifier la puissance du compteur

La puissance d’un compteur électrique se mesure en kilovoltampère (kVA) et par échelle de trois : 3, 6, 9 ou encore 12kVA. Chaque compteur a une quantité d’énergie (puissance) maximale à ne pas dépasser. Quand la puissance est trop faible par rapport à la consommation d’électricité du foyer, le compteur a tendance à disjoncter régulièrement.

Il convient alors de modifier la puissance du compteur. Pour ce faire, contactez directement le fournisseur, qui se chargera de transmettre votre requête au gestionnaire du réseau. Le coût est de 184,64€ pour changer la puissance en gardant le compteur et de 462,49€ pour changer à la fois le compteur et la puissance.

Modifier l’option tarifaire du compteur

Il existe deux options tarifaires qui permettent d’établir le prix du kWh d’électricité : l’option base et l’option heures pleines heures creuses. Il est tout à fait possible de changer d’option tarifaire pour réaliser des économies d’énergie. Si vous disposez d’un compteur classique, il faudra payer 54,78€ ; si vous avez un compteur Linky, cette opération est gratuite.

Cet article vous a-t-il été utile ?