En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Sans prime, le marché automobile déprime

Au mois d’août 2020, les ventes de voitures neuves ont replongé dans le rouge, avec -20%. La fin du dispositif exceptionnel de prime à la conversion est directement en cause.

acheter voiture couple

L’embellie n’aura duré qu’un temps. Après une hausse des immatriculations hors du commun en juin et juillet, le marché automobile se contracte à nouveau. Au total, 103 635 voitures neuves ont été vendues ; soit un repli de 19,8% par rapport à l’année dernière. La raison qui saute aux yeux est la fin du dispositif de soutien à l’automobile, et notamment la fin de la prime à la conversion rehaussée.

François Roudier, porte-parole du Comité des constructeurs français d’automobile (CCFA), n’est pas inquiet : « Les commandes pour septembre sont bonnes, le troisième trimestre va être bon ». Le mois d’août est toujours très calme dans les concessions automobiles. Cependant, on constate des chutes assez fortes, comme Renault (-24,3%) ou encore Volkswagen (-50,2%).

Vente de voiture : les arnaques à éviter
Lire l'article

Peugeot devant Renault

Les marques françaises monopolisent toujours le podium, avec une petite surprise : Peugeot (18 997 voitures vendues) qui se place devant Renault (14 162), pourtant toujours premier sur l’ensemble de l’année. Citroën a quant à elle écoulé 11 190 voitures neuves, ce qui constitue un recul de -13,3%. Dacia, la filière roumaine de Renault, se place en quatrième position avec 7 538 immatriculations.

Rare constructeur à afficher une progression en août (2,4%), le groupe japonais Toyota termine 5e avec 6 945 ventes. Suivent Volkswagen, Ford, Mercedes, Opel, Fiat, Kia, Audi, BMW, Hyundai et Seat. Malgré la tranquillité affichée par le CCFA, cette fin précoce de l’embellie pour le secteur automobile laisse présager une année 2020 réellement compliquée.