Comment procéder au renouvellement de lunettes chez l’opticien ?

  • Jusqu'à 300 devis mutuelle comparés en 2 minutes
  • Jusqu’à 501 € d'économies* réalisées en comparant votre mutuelle santé !

Face à la lourdeur des délais d’attente chez certains ophtalmologues, renouveler ses lunettes s’apparente souvent à un parcours du combattant. Pour y pallier, il est possible de procéder à un renouvellement de lunettes chez l’opticien. Quelles sont les conditions exactes ? L’indemnisation par sa mutuelle santé est-elle possible dans ce cas ? Réponses ici !

Les conditions de renouvellement de lunettes chez l’opticien

Dans certains cas, il n’est plus nécessaire de passer par la case ophtalmologiste pour renouveler sa paire de lunettes !

La mesure répond au besoin de trouver une solution aux longs délais d’attente pour prendre rendez-vous chez l’ophtalmologue, mais aussi à la pénurie de médecins spécialistes. Selon le syndicat national des ophtalmologistes de France, il faut attendre en moyenne 26 jours avant d’obtenir un rendez-vous. Dans certaines régions, ce délai dépasse les 70 jours.

Depuis 2007, un décret relatif aux conditions de la prescription de verres correcteurs autorise les opticiens à adapter la prescription médicale de leur client, dans le cadre d’un renouvellement.

Pour cela, l’ordonnance médicale doit dater de moins de 3 ans. L’opticien peut alors procéder :

  • Au renouvellement à l’identique. En cas de lunettes perdues ou cassées, cela facilite le remplacement ;
  • Au changement de lunettes en adaptant la correction des verres, sauf en cas de désaccord avec l’ophtalmologiste (généralement, cela est indiqué directement sur l’ordonnance). Dans ce cas, l’opticien doit informer l’ophtalmologue du patient en cas d’évolution de la correction à celle prescrite initialement.
3 astuces pour changer de lunettes moins cher
Lire l'article

Dans quels cas le renouvellement des lunettes chez l’opticien est impossible ?

Si vous présentez une vue ou l’un des maladies suivantes, le renouvellement chez l’opticien vous sera refusée :

  • Forte myopie ;
  • Glaucome ;
  • Cataracte ;
  • Diabète ;
  • Traitement de longue durée, type corticoïdes.

Les affections suivantes requièrent un contrôle annuel auprès de votre ophtalmologiste.

Par ailleurs, si vous n’avez jamais reçu d’ordonnance, vous ne pouvez pas bénéficiez d’un renouvellement auprès d’un opticien.

Bon à savoir
Les durées de validité d’une ordonnance varie en fonction de l’âge :

  • 1 an pour les moins de 16 ans ;
  • 5 ans entre le 16 et 42 ans ;
  • 3 ans pour les plus de 42 ans.

Des conditions de remboursement inchangées

Si le renouvellement est facilité par ce décret, le remboursement des lunettes reste le même.

Vous pouvez prétendre à un remboursement de la Sécurité sociale tous les 2 ans :

  • Les montures : elles sont entièrement prise en charge par l’Assurance maladie si le montant est égal ou inférieur à 30€ ;
  • Les verres : pour les verres de catégorie A, l’assuré profitera d’un reste à charge à zéro. Le prix des verres de catégorie B sont librement fixés.

Depuis peu, les opticiens ont l’obligation de présenter des montures et des verres de la gamme 100% santé optique. Cela permet de réduire considérablement les frais liés au renouvellement de lunette.

Et pour la mutuelle ?

A l’instar de la Sécurité sociale, les complémentaires santé remboursement dans la limite d’une fois tous les 2 ans le changement de montures et de verres correcteurs.

Malgré la réforme du 100% santé, la prise en charge de la Sécurité sociale ne permet pas de couvrir les frais réels des soins optiques.

La souscription d’une mutuelle santé avec des forfaits optiques avantageux est intéressante en cas de renouvellement de lunettes régulier. Vous pouvez comparer les offres en ligne grâce à notre comparateur. Simple et rapide, nous nous chargeons, pour vous de trouver en quelques minutes la complémentaire idéale.