En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Cataracte et opération : quels remboursements ?

  • Jusqu'à 300 devis mutuelle comparés en 2 minutes
  • Réalisez 423€ d'économies en moyenne* !

Vous allez subir une opération de la cataracte ou vous souhaitez en savoir plus sur cet acte médical ? Que propose la mutuelle santé et la Sécurité sociale comme remboursement ?

Qu’est-ce que la cataracte?

La cataracte est une maladie due au développement d’opacités sur le cristallin de l’œil. Elle se déclare en général à partir de 60 ans. L’opacification du cristallin entraîne des conséquences visuelles comme lorsque l’on regarde à travers une vitre dépolie : la vision est brouillée de près ou de loin.

Ce phénomène se produit progressivement mais il arrive aussi que cela survienne en quelques mois voire quelques semaines. D’autres symptômes se manifestent : l’impression que les lunettes ne sont plus adaptées, en particulier en vision de loin, provoquant un certain inconfort. Des éblouissements peuvent être associés à une diminution de la tolérance à la lumière.

Des difficultés de localisation de l’espace (voir à temps les panneaux routiers), une modification de la vision des couleurs et une vision double en font aussi partie.

Comment soigner la cataracte ?

Une opération chirurgicale avec implant

Le seul traitement est chirurgical. Cette opération est l’intervention la plus fréquente chez les personnes âgées. La technique est bien maitrisée et obtient de très bons résultats. On retire le noyau du cristallin de sa capsule, puis il est fragmenté en petits morceaux par des ultrasons et aspiré à travers une toute petite incision.

Dans presque tous les cas un implant est ensuite introduit à l’intérieur de la capsule pour remplacer le cristallin. Cet implant peut être plié, ce qui permet de l’introduire sans difficulté à travers l’incision. Ces implants ont remplacé les verres épais et inesthétiques que portaient autrefois les personnes opérées de la cataracte.

Limites des implants

Les implants sont focalisés sur un type de vision, généralement sur la vision de loin, ce qui impose quand même le port de lunettes pour la lecture. Pour certains patients ayant d’autres maladies oculaires associées, la pose d’un implant est contre-indiquée et le port de verres correcteurs reste nécessaire.

Il n’existe pas encore de traitement préventif de la cataracte, mais il semblerait que l’exposition au soleil sans protection, augmente le risque. Pensez aux lunettes de soleil au moindre rayon…

Le remboursement par la Sécurité sociale en cas de cataracte

La Sécurité sociale rembourse à hauteur de 100% du tarif de base toute consultation chez un spécialiste ophtalmologiste pour diagnostiquer la cataracte.

Pour une opération de la cataracte, choisissez plutôt un établissement hospitalier conventionné, afin d’être remboursé à 100%.

Le remboursement de la cataracte par la mutuelle santé

Si vous consultez un médecin spécialiste conventionné secteur 2, il peut appliquer des dépassements d’honoraires. Ceux-ci ne seront donc pas pris en charge par la Sécurité sociale. De même, le choix d’implants multifocaux ou le choix d’un établissement non conventionné pour son opération entraînera des surcoûts.

C’est ici que la mutuelle santé intervient. Il faut donc comparer les mutuelles pour choisir la meilleure offre de mutuelle optique, qui proposera des taux de remboursements intéressants.

Cet article vous a-t-il été utile ?