Cambriolages : votre assurance habitation vous protège-t-elle ?

Comment savoir si votre assurance habitation couvre les cambriolages ? Le vol est-il systématiquement assuré ? Et quelles sont les démarches pour être indemnisé ? Autant de questions auxquelles LeLynx.fr apporte une réponse.

assurance habitation cambriolage

Tout d’abord, faisons tomber une idée reçue largement répandue : non, toutes les assurances habitation ne couvrent pas le vol ! Ce n’est absolument pas obligatoire. Pour savoir si vous êtes couvert en cas de cambriolage, vérifiez dans votre contrat d’assurance habitation si celui-ci contient une garantie vol. Elle est souvent incluse dans les contrats multirisques habitation, mais elle est absente des contrats basiques.

Si vous n’êtes pas couvert et que vous craignez les effractions, vous pouvez contacter votre assureur habitation pour souscrire la garantie vol.

Quels sont les types de vols généralement couverts par l’assurance multirisque ?

Votre contrat précise les circonstances dans lesquelles les sinistres sont couverts. Il s’agit généralement des cas suivants :

  • Menaces ou violences ;
  • Introduction clandestine à votre domicile ;
  • Effraction ou escalade ;
  • Usage de fausses clés.

Quels sont les biens couverts ?

L’assurance vol et cambriolage couvre les biens qui sont dans l’habitation, à savoir :

  • Les meubles, vêtements, électroménagers, appareils électriques, mais aussi les télévisions, le matériel photographique et informatique, etc.
  • Les objets de valeur. Pour assurer ses bijoux, tableaux ou autres objets précieux, il est donc nécessaire de souscrire une garantie vol ;
  • Certains objets loués, ou confiés par une autre personne.

Quelles démarches pour être indemnisé ?

Rendez-vous à la gendarmerie ou dans un commissariat de police ou à la gendarmerie pour déposer plainte.

Puis déclarez le vol à votre compagnie d’assurance, dans les 2 jours ouvrés qui suivent la constatation de l’effraction.  Vous pouvez le faire par internet sur le site de l’assureur, en agence, ou par lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR).

Par la suite, un expert de la société d’assurances va vérifier les circonstances de vol et évalue les dommages subis. Dans tous les cas, l’assureur vous impose de sécuriser votre appartement ou votre maison : vous devez utiliser tous les moyens de fermeture et de protection lorsque vous êtes absent. Il s’agit de l’une des nombreuses clauses de votre contrat d’assurance. Si votre logement n’était pas sécurisé au moment de l’effraction, vous risquez de ne pas recevoir d’indemnité ! 

Le saviez-vous ? La plupart des contrats d’assurance habitation contiennent des exclusions de garantie. Par exemple, ils ne couvrent pas les vols commis par un membre de la famille !