En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

233 800 cambriolages de logement enregistrés en France en 2018

Selon les données du ministère de l’Intérieur, 233 800 cambriolages ont été recensés par les forces de sécurité l’année dernière. Pour autant, les victimes ne portent pas forcément plainte afin d’obtenir une indemnisation de leur assurance habitation.

assurance habitation cambriolage

Le ministère de l’Intérieur tire encore la sonnette d’alarme mais se veut optimiste. En effet, 233 800 cambriolages ont été comptabilisés par les forces de l’ordre en France en 2018, en baisse de 8% par rapport à 2017. Ce chiffre est le plus bas enregistré depuis 2011 avec 220 000 actes de malveillance recensés.

Les régions les plus touchées par ces cambriolages en 2018 sont l’Île-de-France et la Provence-Alpes-Côte d’Azur avec une moyenne de 8,9 délits pour 1 000 logements. A l’inverse, la Corse est la région la moins touchée par ce phénomène avec 2 délits pour 1 000 logements.

Le dépôt de plainte n’est pas un réflexe

Pour autant, porter plainte auprès des services de police ou de gendarmerie n’est pas un réflexe automatique pour les victimes. Ainsi en cas de tentative de cambriolage, seulement 39% ont fait une déclaration aux forces de l’ordre. En cas de « cambriolages réalisés » en revanche, les trois-quarts des victimes hésitent beaucoup moins et franchissent le pas.

Pour rappel, le dépôt de plainte est obligatoire afin de faire jouer la garantie de votre contrat d’assurance habitation. Il est ensuite nécessaire d’effectuer une déclaration auprès de l’assureur, accompagnée du récépissé de la plainte par lettre recommandée avec accusé de réception sous 2 jours ouvrés.