5 astuces pour faire fuir les cambrioleurs


Durant le premier confinement en 2020, les autorités ont observé une diminution de 20% des cambriolages en métropole (chiffre publié en avril 2021 par le Ministère de l’Intérieur). Néanmoins leur nombre s’est rapidement accru à la fin de celui-ci : une hausse de près de 144% a été recensée.  Comment dissuader les cambrioleurs ? Voici 5 astuces pour diminuer les risques et éviter de faire appel à son assurance multirisque habitation.

1. Etre constamment vigilant

Oui, ça tombe sous le sens. Mais sans le savoir, vous pouvez ouvrir la porte à un cambrioleur ! En effet, certains démarcheurs, aux allures sympathiques, s’avèrent être finalement des voleurs en plein repérage. D’autres se font passer pour des agents de police, des eaux ou des fournisseurs d’énergie. Ils demandent à entrer chez vous pour régler un quelconque problème. A ce moment-là, ils en profitent pour rafler des objets de valeurs.

Soyez donc prudents quant aux personnes que vous laissez entrer. N’hésitez pas à demander dans quelle société ils exercent, voire à leur demander une carte d’accréditation !

En rentrant d’une longue journée de travail, vous remarquez un signe sur votre porte ou sur le sol ? Souvent tracés à la craie, ces petits dessins qui semblent innocents ne sont pas le fait des enfants de vos voisins. Depuis plusieurs années, des cambrioleurs en bande organisée utilisent des symboles de cambriolage pour communiquer entre eux, sans éveiller les soupçons. C’est une manière de signaler le nombre d’occupants, la présence d’un système d’alarme, d’animal de compagnie etc.

2. Sécuriser l’ensemble des vos accès

Bien évidemment, fermer les fenêtres et la porte est un geste naturel à tous. Néanmoins, même si tous vos accès sont verrouillés, cela n’empêche pas certains malfaiteurs de s’introduire chez vous. Pour ouvrir les fenêtres, le pied de biche ou un tournevis peuvent suffire. Afin de mieux sécuriser ce type d’accès, voici quelques outils utiles :

  • Pour les baies vitrées : l’installation de verrous fixés au montant diminue le risque de dégonder la fenêtre. Il existe des verrous automatiques et à clé également ;
  • Pour les volets : la pose de barres de sécurité permet de les immobiliser. Pour les volets roulants, souvent très faciles à fracturer, des verrous sont vendus afin de les plaquer complètement au sol.

En outre, il est évident pour chacun d’avoir une porte bien solide. La porte blindée reste une solution efficace. Pour la sécuriser davantage, la mise en place d’un cylindre de sécurité apporte plus de sérénité !

cambriolage

3. Installer un système d’alarme

Les systèmes d’alarme restent les armes les plus efficaces pour réduire les risques de vols au sein de votre habitation. Aujourd’hui, il existe des alarmes pour tous les budgets. Le prix d’alarme filaire peut aller de 50€ à 230€. Le coût d’une alarme sans fil varie de 700€ à plus de 3000€. L’alarme sans fil est idéale car en cas de coupure de courant, elle reste active. Pour davantage de sécurité, les systèmes de télésurveillance sont reliés à des centres fonctionnant 24h/24 et 7j/7. Ce dispositif est généralement proposé sous forme d’abonnement. Comptez entre 20€ à 500€ par mois.

Les entreprises de sécurité offrent également des appareils supplémentaires :

  • Sirènes ;
  • Détecteurs de mouvements ;
  • Détecteurs d’intrusion ;
  • Détecteurs de bris de glace ;
  • Capteurs de chocs.

Certains dispositifs libèrent également une fumée irritante pour faire fuir les cambrioleurs. En autres, les solutions de dissuasion ne manquent pas !

4. Anticiper vos absences

Vous connaissez la fête des voisins ? C’est un des meilleurs moyens pour renforcer la sécurité de votre habitat ! Entretenir une bonne relation avec ses voisins permet de se rendre de petits services…comme la surveillance de votre maison ou appartement. Avertir votre voisin de votre départ et lui demander de passer ponctuellement à votre domicile est une bonne solution pour se prémunir de vols.

L’idéal est de le solliciter également pour le ramassage du courrier. Une boîte aux lettres trop remplie est souvent le signe d’une absence pour un cambrioleur. N’oubliez pas vos poubelles si vous habitez dans un pavillon ! Une poubelle pleine attire l’attention.

Depuis plusieurs années, la police et la gendarmerie ont mis en place l’opération tranquillité vacances. Des patrouilles sont alors organisées pour passer aux domiciles signalés. En cas de problème, vous êtes rapidement contactés. Pour s’inscrire à ce dispositif, il suffit de vous rendre dans un commissariat ou de remplir un formulaire en ligne disponible sur le site www.service-public.fr.

5. Simuler une présence chez soi

Même si certains vols ont lieu lorsque les habitants sont au domicile, la présence d’une personne peut réduire les risques de cambriolage. Certaines petites astuces peuvent vous permettre de simuler une présence chez vous :

  • Sur le pallier d’un appartement ou d’une maison : laisser une vieille paire de chaussures ;
  • Dans un pavillon : garer une voiture devant chez soi dans le cas d’un parking privé ;
  • Ouvrir de moitié un volant coulissant ou un volet en bois.

Pour les plus geeks d’entre nous, vous pouvez opter pour la domotique. Des systèmes d’ouverture et de fermeture des volets sont utilisables à distance. D’autres appareils permettent d’activer la lumière ou du son pour reproduire le bruit d’une télévision ou de la radio.

Astuce Malynx !

Si vous êtes victimes de sinistre, voici quelques réflexes à avoir :

  • Ne rien toucher ;
  • Contacter la police ou la gendarmerie ;
  • Prendre un maximum de photos pour ensuite appeler votre assureur  ;
  • Retrouver si possible les factures d’achat des objets dérobés.

Dans tous les cas, une assurance habitation vous apporte plus de tranquillité lorsque vous vous absentez. Vous n’êtes pas certain d’être bien protégé en cas de cambriolage ? Votre assurance habitation vous remboursera-t-elle correctement les dommages et les objets volés ? Comparez les devis sur LeLynx.fr pour être sûr d’avoir fait le bon choix !

Cet article vous a-t-il été utile ?