En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Automobile : est-ce que la France est le pays le plus taxé en Europe ?

Les taxes liées à la filière automobile ont permis aux pays européens de récolter plus de 440 milliards d’euros en 2019. Cependant, contrairement aux idées reçues, la France n’est pas l’Etat le plus taxé, selon l’Association des constructeurs européens d’automobiles.

achat auto

Dans quel pays les taxes automobiles rapportent le plus d’argent à l’Etat ? C’est la question à laquelle l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) a tenté de répondre. La France se classe ici deuxième avec 83,9 milliards d’euros récoltés en 2019, juste derrière l’Allemagne avec 93,4 milliards d’euros. Arrivent ensuite l’Italie, le Royaume-Uni et l’Espagne.

Les taxes automobiles en France sont notamment issues du carburant mais aussi de diverses impositions comme les péages par exemple. On retrouve également la TVA sur les ventes/achats de véhicules et sur les pièces détachées. Selon l’ACEA, ces tendances sont sensiblement identiques dans l’ensemble des pays étudiés.

440 milliards d’euros récoltés en 2019

Au total, ces taxes sur le secteur automobile ont rapporté plus de 440 milliards d’euros aux pays européens en 2019. Ce chiffre est en hausse notamment avec la taxation sur les émissions de CO2 qui ne cesse de croître chaque année dans la majorité des pays. Seuls 3 d’entre eux font aujourd’hui exception : la Pologne, la Lituanie et l’Estonie.

Pour rappel, le budget moyen consacré à l’automobile en France est estimé à 6 000€ par an. Les taxes représenteraient donc près d’un quart de ce montant, alors qu’il s’agit du deuxième poste de dépense des ménages, juste derrière le logement.

Quel est le budget annuel des Français pour leur auto ?
Lire l'article