En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Quel bilan pour la télémédecine en 2020 ?


Pour contrer le phénomène des déserts médicaux et pour faciliter le suivi des patients, la pratique de la télémédecine est encouragée en France. Où en est-on deux ans après le remboursement de ces soins médicaux par la Sécurité sociale ?

La télémédecine en France

La télémédecine consiste en un acte médical réalisé à distance via internet ou une plateforme numérique. Cela permet de mettre en contact patient et médecin sans besoin de déplacement. Le ministère de la Santé reconnaît cinq actes de télémédecine :

  • La téléconsultation : consultation à distance avec un médecin par un outil numérique ;
  • La télé-expertise : communication entre professionnels médicaux par un outil numérique pour un avis médical ;
  • La télésurveillance : analyse et suivi des données médicales d’un patient à distance ;
  • La téléassistance : assistance à distance d’un médecin par un autre lors d’un acte médical ;
  • La régulation médicale : diagnostic de l’urgence d’une demande d’aide médicale urgente.

Depuis le 15 septembre 2018, l’Assurance maladie rembourse les téléconsultations. L’ordonnance est envoyée par le médecin via email. Sur la base des tarifs classiques appliqués par les généralistes, le patient se voit rembourser 70% du prix. Pour un remboursement complet, il peut se tourner vers sa mutuelle santé.

La télémédecine, comment ça marche ?
Lire l'article

Bilan : la télémédecine en chiffres

6% des Français ont fait une téléconsultation

teleconsultation

Le marché de la télémédecine n’a pas décollé autant que prévu. Le « Panorama sur la télémédecine aujourd’hui et perspectives pour l’avenir » d’Odoxa, publié le 27 janvier 2020, est venu confirmer cette impression. Seulement 6% des Français ont déjà fait une téléconsultation avec un médecin.  

L’Assurance maladie a évalué à 32 000 le nombre de téléconsultations remboursées au bout de onze mois, en août 2019. Ce qui fait plus de 2 200 consultations par semaine.

Les professionnels de santé, eux, paraissent bien plus impliqués. Ils sont en effet 13% à avoir déjà expérimenté cette activité, ce qui reste tout de même inférieur aux attentes. Parmi ces médecins, un sur deux estime que « la téléconsultation est désormais inscrite » dans ses pratiques.

Une déshumanisation de la relation ?

Dans quels lieux la téléconsultation a-t-elle été le plus réalisée ? Selon la même étude, 57% des actes de télémédecine ont été faits au domicile du patient, suivi par les établissements de santé ou les maisons de retraite. 86% des médecins ayant pratiqué la télémédecine ont été satisfaits de l’expérience, contre 71% des patients.

Que manque-t-il pour que les téléconsultations se démocratisent à l’ensemble de la société ? Sans doute en rassurant les Français, qui sont 75% à estimer que ce type de soins déshumanise la relation entre patient et médecin.

La télémédecine dans les régions de France

teleconsultation

Dans quelle région a-t-on la meilleure opinion de la télémédecine en 2020 ? Voici un enseignement intéressant, qui permet de remarquer de réelles disparités, par exemple entre l’Occitanie et la Normandie.

Région

Population favorable à la télémédecine (%)

Occitanie

45%

Pays de la Loire

45%

Île-de-France

44%

Bourgogne-Franche-Comté

42%

Provence-Alpes-Côte d’Azur

42%

Bretagne

41%

Centre Val de Loire

40%

Nouvelle-Aquitaine

38%

Auvergne-Rhône-Alpes

38%

Grand Est

36%

Hauts-de-France

35%

Normandie

31%

Cet article vous a-t-il été utile ?