En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Assurer un quad

  • 15 devis d’assurance moto et scooter comparés
  • 145 € d’économies à garanties équivalente
Obtenez des devis pour votre assurance :
Comparez les assurances moto et deux roues :
Comparer
Comparer

Utilisé pour circuler sur la voie publique ou pour des loisirs tout terrain, un quad nécessite un contrat d’assurance qui lui est spécifique. Tour d’horizon des types de quads et des couvertures qui leur sont dédiés.

L’assurance des quads est-elle obligatoire ?

En tant qu’engin à moteur tout terrain, les quads doivent être couverts par une assurance comme l’indique l’article L211-1 du Code des assurances. La couverture minimum obligatoire est la garantie responsabilité civile, également appelée assurance au tiers. La responsabilité civile prend en charge les dommages matériels et physiques causés par le quad à des personnes tierces à la suite d’un sinistre responsable.

Les différents niveaux de couverture pour un quad

En fonction de l’utilisation fait d’un quad, il peut être avantageux d’opter pour une assurance plus protectrice que la couverture minimum offerte par une assurance au tiers. Pour cette raison, les compagnies d’assurance spécialisées dans les assurances pour quads proposent des formules d’assurance « intermédiaire » mais également « tous risques ».

L’assurance tous risques est la plus onéreuse des protections mais inclue des garanties complémentaires, telles que la garantie personnelle du conducteur (qui prend en charge les dommages physiques subis par le pilote) ou encore la garantie contre le vol ou la dégradation de l’équipement.

Choisir un quad adapté à son budget

Les tarifs d’un contrat d’assurance quad peuvent considérablement varier en fonction du véhicule à assurer. Un quad d’occasion, neuf, équipé d’un moteur électrique ou dépassant les 50 cm3 ne nécessitera pas la même couverture ni la mêmes garanties.

En comparant les devis d’assurance quad, il est possible de trouver les contrats les mieux adaptés aux besoins du pilote et à la protection du véhicule, et cela avant même de l’acheter. Avec une vue d’ensemble des tarifs du marché, il est alors facile de définir son budget d’achat, d’entretien et d’assurance.

Les catégories de quads

Assurance quad

Il existe 4 catégories de quads dont la cylindrée du moteur peut varier de 50 à 650 cm3 :

  • le quad de sport et de compétition ;
  • le quad loisirs ;
  • le quad utilitaire ;
  • le quad enfant (dès 5 ans chez certains constructeurs).

Attention, pour circuler sur la voie publique, le véhicule doit obligatoirement être homologué et posséder l’équipement suivant :

  • une plaque d’immatriculation ;
  • des dispositifs lumineux (feu stop, clignotants, feux avant et arrière) ;
  • un klaxon ;
  • des rétroviseurs ;
  • un moteur et des pneus conformes.

Quel que soit le modèle possédé, l’assurance est obligatoire. Même les quads non-homologués (destinés aux terrains adaptés) doivent donc être assurés, même les petits modèles comme les mini-quads. Des contrats d’assurance spécifiques correspondent à ces véhicules.

Astuce Malynx !

Les buggys et les SSV (Side by Side Vehicule) répondent à la même obligation d’assurance que les quads malgré leurs différences de pilotage et de comportement.

Quel quad pour quel permis ?

Pour être autorisé à conduire un quad ou un buggy, il est obligatoire de détenir le permis de conduire adapté à sa cylindrée et sa puissance.

Les quads de moins de 50 cm3

Le permis AM (anciennement BSR) est nécessaire pour conduire les quads dont la cylindrée est inférieure à 50 cm3. Ce type de véhicule ne peut être conduit qu’à partir de 16 ans, contrairement aux scooters 50 cm3. Les personnes nées avant 1990 sont dispensées du permis AM.

Les quads de plus de 50 cm3

A condition que leur puissance soit limitée à 20 chevaux et qu’ils soient homologués, les quads de plus de 50 cm3 peuvent être conduits sur route avec un permis A (ou permis moto) ou B (permis auto) à partir de 18 ans.

Plus de détails sur ce thème