En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Les documents nécessaires pour souscrire une assurance auto

Claire Tourdot - mis à jour le

Après avoir acheté une voiture, tout automobiliste n’a plus qu’une formalité à accomplir pour pouvoir prendre le volant : souscrire une couverture auto. Si la comparaison des devis d’assurance est une étape nécessaire pour trouver l’offre la mieux adaptée à son profil, quelques pièces justificatives sont à conserver à portée de main pour finaliser la souscription.

Le certificat d’immatriculation (ex-carte grise)

Que faire en cas de perte de carte grise ?Pour pouvoir circuler librement sur les routes de France, il est obligatoire de faire immatriculer sa voiture. Les démarches s’effectuent à la préfecture (ou sous-préfecture) dans un délai d’un mois après acquisition du véhicule. Anciennement connu sous le nom de « carte grise », le certificat d’immatriculation délivré est systématiquement demandé par les compagnies d’assurance auto au moment de la signature du contrat.

Les caractéristiques du véhicule (modèle, puissance, date de mise en circulation…) mentionnées permettent à l’assureur de calculer le montant de la prime annuelle. Par ailleurs, le numéro d’immatriculation doit obligatoirement être inscrit sur le certificat d’assurance auto apposé sur le pare-brise.

Le permis de conduire

permis de conduireLa chose peut paraître évidente, mais pas d’assurance auto sans permis de conduire. Tout automobiliste qui souhaite s’assurer doit prouver sa légitimité à conduire en fournissant une copie de son permis. La date d’obtention qui y figure permet d’estimer le niveau de risques auquel s’expose la compagnie et d’ajuster, en fonction, le montant de la cotisation à régler. Ainsi, tout comme un jeune conducteur ne présente pas le même niveau d’expérience sur la route qu’un automobiliste expérimenté, les tarifs appliqués à l’un ou à l’autre peuvent considérablement varier.

Le relevé d’information assurance

Relevé d'informationLes conducteurs ayant déjà été assurés auparavant devront obligatoirement présenter leur relevé d’information au nouvel assureur. Ce document légal constitue le CV de l’assuré en réunissant notamment l’historique des sinistres survenus, le coefficient de bonus/malus et les responsabilités du conducteur dans chaque accident. Encore une fois, cette pièce justificative a un impact direct sur le calcul du montant de la prime d’assurance.

Muni de tous ces documents, l’assuré n’a plus qu’à souscrire l’assurance auto de son choix. Quelques jours après la signature du contrat, une attestation d’assurance et la carte verte du véhicule seront directement envoyés à son domicile.