En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Y-a-t-il des assurances auto sans franchise ?

  • 50 contrats d’assurance auto comparés en 5 minutes
  • 294€ d’économies en moyenne* par an à garanties équivalentes
Vous cherchez une assurance auto pour ...
  • Votre voiture actuelle
  • Le futur achat d'une voiture à la place d'une autre
  • Le futur achat d'une première voiture
  • Le futur achat d'une voiture supplémentare
Comparer
Comparer

Ne jamais avoir à payer de franchise, ces frais qui restent à la charge de l’assuré après remboursement lors d’un sinistre, c’est le rêve de tout automobiliste ! Et ce n’est pas qu’un rêve, car les assurances auto sans franchise existent bel et bien. Mais à quel prix ?

Votre comparateur d’assurances auto LeLynx.fr est parti explorer pour vous le monde merveilleux de l’assurance sans franchise.

Une franchise, après tout, ça sert à quoi ?

Lorsque votre assureur auto vous indemnise après un accident ou un sinistre, il est fréquent qu’une franchise soit à votre charge. Cette part non remboursable est un moyen de prévention : l’assurance ne doit pas être une autorisation à adopter n’importe quelle conduite, le partage des frais permet de dissuader les assurés en les responsabilisant.

D’un contrat à l’autre et d’un sinistre à l’autre, les montants et modes de calcul des franchises diffèrent: il peut s’agir d’une somme fixe ou d’un pourcentage du montant de l’indemnisation, parfois une combinaison des deux. De plus, la franchise peut être absolue (quel que soit le montant des frais de réparation, la franchise est déduite de l’indemnisation) ou relative (si le montant des dégâts est inférieur au montant de la franchise, l’assureur ne rembourse rien, sinon il ne déduit pas la franchise et rembourse les frais à 100 %).

certaines assurances prévoient des cas où la franchise ne s’applique pas, lisez donc attentivement votre contrat avant d’opter pour une assurance sans franchise !

L’absence de franchise se ressent dans le montant des cotisations

La plupart des assureurs auto proposent des formules «sans franchise», donc sans montant minimum à charge de l’assuré. Cependant, cette prise en charge à 100 % se répercute dans le coût des cotisations, nettement plus élevé ! A chacun de mesurer avant de signer si l’absence de franchise en cas d’accident est plus rentable qu’un contrat d’assurance avec franchise à bas prix.

A noter également qu’en cas de catastrophe naturelle, une franchise obligatoire de 380€ est appliquée quel que soit le contrat d’assurance, même s’il est «sans franchise». Cette obligation est légale, puisque prévue par l’article annexe I à l‘article A125-1 du code des assurances. En cas d’utilisation professionnelle du véhicule, la franchise obligatoire s’élève à 10 % des dommages matériels directs avec un minimum de 1140 €.