La prévoyance santé, c’est quoi ? Quelle différence avec la mutuelle ?

  • Jusqu'à 300 devis mutuelle comparés en 2 minutes
  • Jusqu’à 501 € d'économies* réalisées en comparant votre mutuelle santé !

La prévoyance santé est un contrat qui vous protège en cas d’accidents de la vie : incapacité de travail, invalidité, dépendance… De plus, en cas de décès, elle verse une somme d’argent à la famille de l’assuré pour l’aider à subvenir à ses besoins. Comment fonctionne la prévoyance ? Est-elle obligatoire et comment la souscrire ? Et quelle est la différence avec la mutuelle santé ? Voici toutes les réponses.

Qu’est-ce que la prévoyance santé ? Définition

La prévoyance est une assurance qui verse une aide financière aux assurés lorsqu’ils ne peuvent plus travailler. De plus, elle attribue un capital aux proches en cas de décès de l’assuré.

Ainsi, elle couvre les 3 risques suivants :

  • Incapacité temporaire : la personne ne peut temporairement plus travailler et reçoit donc une rente pour compenser la perte de revenus ;
  • Invalidité : le bénéficiaire n’a plus les capacités physiques ou psychologiques nécessaires et perçoit une rente d’invalidité pour subvenir à ses besoins ;
  • Décès : l’assuré décède, l’organisme de prévoyance verse un capital à sa famille.

En option, les compagnies d’assurance et de prévoyance proposent à leurs clients de souscrire d’autres garanties, comme l’assurance obsèques (remboursement d’une partie des funérailles) ou la rente éducation (prise en charge des frais de scolarité des descendants de l’assuré).

Quelle est la différence entre prévoyance et mutuelle santé ? 🤔

On confond souvent la prévoyance avec la complémentaire santé. Pourtant, ces deux contrats sont différents et répondent à des besoins de couverture bien distincts.

La prévoyance apporte un soutien financier en cas de coup dur (dépendance, garantie invalidité, garantie incapacité, décès).
De son côté, la mutuelle rembourse les soins médicaux courants : consultations, achat de médicaments, etc.

Malgré tout, la mutuelle et la prévoyance ont des points communs qui expliquent pourquoi on les confond :

  • Ce sont deux mécanismes de protection sociale ;
  • Ils interviennent tous les deux en complément des remboursements de la Sécurité sociale ;
  • On peut les souscrire dans un cadre collectif (entreprise) ou individuel ;
  • Ils peuvent tous les 2 être fournis par : les mutuelles, les assureurs santé et les institutions de prévoyance.

De même, il ne faut pas confondre la mutuelle santé et la prévoyance avec la Sécurité sociale, qui verse des indemnités quand un employé ne peut plus travailler (par ex. hospitalisation, accidents, arrêt maladie, etc.).

Quelle est la différence entre prévoyance collective et individuelle ?

Un contrat collectif est un contrat souscrit par une entreprise au bénéfice de ses salariés. Les assurés peuvent donc souscrire une prévoyance collective dans le cadre de leur contrat de travail.

À contrario, la prévoyance individuelle est un contrat souscrit par les particuliers.

La prévoyance santé est-elle obligatoire ?

un homme signe des papiers

Pour les particuliers, la prévoyance n’est pas obligatoire en France, au même titre que la complémentaire santé.

De même, en entreprise, la prévoyance est facultative. Par conséquent, les entreprises ne sont pas obligées d’en proposer à leurs employés.

Néanmoins, il existe 2 exceptions pour lesquelles la prévoyance est obligatoire :

  • Les salariés en contrat-cadre ont obligatoirement une prévoyance décès ;
  • Certaines conventions collectives rendent la prévoyance obligatoire.

Qui paie les cotisations ?

Ça dépend des cas. S’il s’agit d’une prévoyance collective, l’employeur prend au minimum à sa charge 50% de la cotisation mensuelle, l’autre moitié étant payée par le salarié. Mais l’entreprise peut aussi choisir de rembourser une plus grosse part de la prime de prévoyance, voire la totalité.

En revanche, concernant les contrats individuels, le salarié paie seul sa cotisation.

C’est donc le même principe que pour la prime de mutuelle santé.

Quels sont les avantages de la prévoyance santé ?

Malheureusement, personne n’est à l’abri d’un accident de la vie. Un problème de santé, une maladie soudaine ou encore un handicap peuvent faire basculer notre quotidien du jour au lendemain, et diminuer (voire supprimer) notre capacité à travailler.

Or, en cas d’arrêt prolongé, un travailleur qui n’a pas souscrit de prévoyance touche uniquement les indemnités journalières de la Sécurité sociale. Ces aides financières sont assez faibles (moins de 50 % de la rémunération de l’assuré) et ne lui permettent pas de subvenir à tous ses besoins. D’autant plus qu’en situation de dépendance, il faut faire face à de nouveaux frais…

En revanche, si vous souscrivez une prévoyance santé, vous recevrez une indemnité complémentaire de la part de votre organisme de prévoyance. Cet apport vous permettra d’assumer vos dépenses et de conserver un confort de vie malgré la perte de votre salaire.

Cette indemnité peut prendre 3 formes :

  • Une rente d’incapacité en cas d’arrêt de travail temporaire ;
  • La libération d’un capital ou une rente d’invalidité en cas d’invalidité permanente ;
  • Un capital décès versé à la famille en cas de décès de l’assuré.

Comment souscrire un contrat de prévoyance ?

Pour souscrire une prévoyance, deux choix s’offrent à vous en fonction de votre situation :

  • Si votre entreprise prévoit une prévoyance obligatoire, vous êtes obligé d’y adhérer. Dans ce cas, c’est votre employeur qui vous donne une notice explicative et qui vous fait souscrire.
  • Si vous êtes un particulier sans emploi ou que votre entreprise ne propose pas de régime de prévoyance, vous pouvez en souscrire une à titre individuel.
    Dans ce cas, vous avez plusieurs options :
    – Contacter un organisme de prévoyance, un assureur ou une mutuelle par téléphone ou par mail ;
    – Souscrire un contrat de prévoyance en ligne sur le site internet d’un prestataire.

Dans tous les cas, nous vous recommandons de comparer les offres et les devis des prévoyances santé : niveau de services, garanties incluses dans le contrat, délai de carence, frais de gestion, montant des indemnités et des prises en charge en cas de réalisation des risques, cotisation mensuelle à payer… Tous ces éléments vous permettront de choisir le meilleur rapport qualité/prix.

Vous l’avez compris, souscrire une prévoyance santé est une bonne solution pour vous assurer un revenu de substitution en cas d’accident, de maladie, de handicap, et d’impossibilité de retourner travailler.