La caméra du compteur Linky : mythe ou réalité ?

  • Comparez les offres en moins de 5 minutes et réalisez jusqu’à 140€ d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée et cela sans coupure d'électricité

Le nouveau compteur électrique d’Enedis est à l’origine de nombreuses rumeurs, dont l’une fait couler beaucoup d’encre : il ne se contenterait pas de comptabiliser notre consommation d’énergie mais possèderait une caméra-espionne, capable d’épier nos faits et gestes ! La caméra Linky est-elle un mythe ou bien une réalité ? LeLynx.fr vous dévoile la vérité.

Le compteur Linky possède-t-il une caméra espionne ?

Les origines de cette idée

Il ne ferait pas un simple report de vos données de consommation d’électricité, il pourrait enregistrer des images et des données à votre insu… C’est une rumeur qui a commencé à voir le jour comme beaucoup d’autres, sur Internet, poussant certains à vouloir refuser l’installation du compteur Linky.

Certains internautes ont diffusé ce propos sur différents sites : ils pensent qu’une caméra espionne se trouve derrière le dispositif de comptage. Par le biais de cette caméra, des personnes malintentionnées pourraient pirater votre compteur électrique et vous épier à tout instant de la journée.

Le site Science-Info a commencé à mettre en ligne une vidéo de type tutoriel pour montrer où se cacherait la caméra-espion et en quoi elle consisterait.

Cependant, il s’agit bien d’une fausse information ! Aucune image de votre vie privée n’est susceptible d’être capturée par une potentielle caméra de surveillance dans votre compteur Linky. Celui-ci rend compte de la quantité d’électricité utilisée dans votre foyer et cette donnée est transmise à votre fournisseur d’électricité et à Enedis.

Internautes douteux caméra linky

Diode ou caméra ?

Ce que les particuliers pensent avoir pris pour une caméra n’est autre qu’une diode ! Elle se situe au-dessus du logo Linky. Cette diode LED se met à clignoter en fonction du mode du compteur électrique Linky.

Si l’on prête attention au mode d’emploi du compteur, délivré par Enedis (ex ERDF), on s’aperçoit qu’il est bien indiqué que la diode mesure la fréquence de consommation d’électricité en cours. Plus elle clignote, plus la consommation d’énergie est dense.

Enedis a d’ailleurs rassuré plusieurs fois les consommateurs, inquiets quant aux dangers du compteur Linky, en lançant plusieurs communiqués à ce sujet. Le gestionnaire du réseau électrique a insisté sur l’absence de caméra-espionne, ou de système de surveillance quel qu’il soit, dans le montage de tous ses boîtiers.

Quelles solutions envisager pour se préserver au maximum d’un compteur Linky espion ?

Que vaut le scotch anti-caméra Linky ?

Les internautes à l’origine de la rumeur de la caméra-espion de Linky ont également glissé une « solution » pour se protéger de cette intrusion dans leur vie privée. Il s’agit d’un type de scotch spécial à base de polymère et de plomb. En le plaçant devant la diode, il stopperait la circulation des ondes magnétiques infrarouges mais aussi le champ de visibilité de la caméra.

Acheter ce scotch n’est d’aucune utilité puisque la caméra de votre compteur Linky n’en est pas une !

surveillance camera linky

L’emplacement malin des compteurs…

Beaucoup de compteurs électriques Linky sont placés à l’extérieur des habitations ou dans des endroits dont l’intérêt visuel est limité : vestibule, placard, cave… Certains se situent même à l’intérieur de cache boîtiers, leur propriétaire estimant qu’ils sont peu esthétiques ! Si une caméra-espion existait sur ces compteurs Linky, la pertinence des images relevées serait des plus discutables.

Le cadre sécuritaire entourant les compteurs Linky

Si vous êtes encore suspicieux sur la potentielle surveillance qu’un compteur Linky pourrait avoir à votre égard, sachez que la CNIL (Commission Nationale pour l’informatique et les libertés) fait bien mention qu’aucune information personnelle sur l’usager ne doit être transmise via les compteurs. Aucune chance que votre âge, votre adresse, état civil, situation familiale, etc. soient rendus publics ou livrés à des entreprises aux fins malhonnêtes.

Par ailleurs, les données concernant la consommation électrique de plusieurs foyers sont envoyées en même temps à Enedis. Ainsi, le gestionnaire ne peut pas identifier clairement d’où proviennent ces données.

Foire Aux Questions (FAQ)

Linky sait exactement quels appareils j’utilise : vrai ou faux ?

Non, en réalité, le boîtier vert collecte « la courbe de charge » chaque jour. Cela signifie qu’il récolte les variations d’électricité que vous avez consommée chaque jour. Les données de votre consommation sont enregistrées par plage horaire et non en fonction de chaque appareil. Le relevé concerne la globalité de votre foyer.

Peut-on s’opposer à l’installation du compteur Linky ?

L’installation du compteur Linky dans votre maison ou votre appartement est mandatée par l’État. Enedis agit selon un calendrier prévisionnel de pose des compteurs, à respecter d’ici l’année 2022. Si vous pouvez envoyer une lettre à Enedis pour faire part de votre opposition ou même refuser d’ouvrir la porte à un agent Enedis le jour de l’installation, vous ne pourrez pas résister totalement à l’arrivée du boîtier vert chez vous, car vous n’êtes pas le propriétaire du compteur.

Comment trafiquer un compteur Linky ?

Il est presque impossible, et surtout illégal, de trafiquer ou pirater un compteur Linky, que ce soit pour faire des économies ou pour prendre le contrôle du boîtier ! Vous risqueriez d’être poursuivi pour fraude au compteur… Le boîtier Linky détecte les écarts de consommation en temps réel, rendant toute infraction trop évidente : une alerte est envoyée à Enedis immédiatement. Pour ce qui est de la surveillance de votre vie privée, sachez que les compteurs électromécaniques sont bien plus faciles à trafiquer qu’un compteur Linky. Vous n’avez donc pas d’inquiétude à avoir à propos de l’espionnage via votre compteur intelligent.