Quelle est la consommation d’électricité moyenne en France ?

  • 1 minute pour comparer les offres du marché
  • Jusqu'à 174€ d'économies* pour un contrat d'électricité

La consommation d’électricité moyenne en France est un indicateur essentiel, révélateur des habitudes des citoyens mais aussi de l’économie. Chaque année, un bilan est réalisé par le gestionnaire de réseau RTE afin de faire le point sur la production mais aussi la consommation d’électricité sur le territoire.

Quelle était la consommation électrique moyenne en France en 2020 ?

Dans son « Bilan électrique français 2020 », le gestionnaire de réseau RTE a constaté une baisse historique de la consommation d’électricité en France de -3,5% par rapport à 2019, pour s’établir à 460 térawattheures (TWh). Il est ici nécessaire de comprendre que cet indicateur était plutôt stable depuis 2010 et la fin des effets de la crise économique de 2008. Cependant, cette consommation a triplé depuis les années 1970.

Bien évidemment, la crise sanitaire a joué ici un rôle prépondérant avec une baisse de l’activité industrielle et de plusieurs secteurs, gros consommateurs d’énergie. Dans le détail, la consommation électrique est restée stable du côté des particuliers mais en baisse significative de 10% pour la grande industrie. Cette stabilité sur les dernières années s’explique notamment par :

  • Un renforcement des mesures sur l’efficacité énergétique des bâtiments et sur les performances énergétiques des équipements ;
  • Une baisse de la croissance démographique mais aussi économique ;
  • Une économie qui tend de plus en plus vers le secteur tertiaire avec des services 4 à 5 fois moins énergivores que le secteur industriel à niveau de production équivalent.

Qui consommait le plus d’électricité en France en 2020 ?

En 2020, le secteur le plus consommateur d’électricité en France restait celui des entreprises et des professionnels, représentant près de la moitié de la consommation finale (47%). Il est ensuite suivi par le secteur résidentiel (les particuliers en majorité) avec 38% et enfin par le secteur de la grande industrie avec 16% du volume total, malgré une chute de -10,5% en 2020.

Source : « Bilan électrique français 2020 » – RTE

Quels usages consommaient le plus d’électricité en France en 2020 ?

Le secteur résidentiel a donc représenté près de 40% de la consommation finale en électricité en France à hauteur de 149,6 TWh, un chiffre stable par rapport à 2019. En moyenne, la part de chaque usage dans cette consommation est de :

  • 28% pour le chauffage ;
  • 19% pour le froid et le lavage ;
  • 14% pour le multimédia et l’informatique ;
  • 13% pour l’eau chaude sanitaire ;
  • 12% pour les autres usages ;
  • 8% pour la cuisson ;
  • 6% pour l’éclairage ;
  • 2% pour la ventilation.

Cette consommation électrique du secteur résidentiel est calculée via les compteur électrique vous permettant d’obtenir des factures chaque mois, trimestre ou semestre. C’est la raison pour laquelle cette consommation en fonction des différents usages dépend d’un foyer français à un autre selon vos modes de chauffage, cuisson et eau chaude utilisés et des facteurs propres à votre habitation comme le nombre d’occupants, vos équipements, l’isolation, vos habitudes de consommation ou encore votre localisation.

Comment connaître la consommation électrique en France en temps réel en 2021 ?

Par ailleurs, vous devez savoir qu’il existe un moyen de connaître la consommation électrique en France en temps réel : éCO2mix. Cette plateforme proposée par RTE vous permet d’avoir accès vous permet de suivre les données du système électrique en France et de connaître la consommation électrique dans votre région ou votre métropole.

Par ailleurs, éCO2mix vous permet également d’avoir accès à des informations sur la production d’électricité en France, toujours en temps réel, autant pour le secteur du nucléaire que pour les énergies renouvelables (éolien, solaire, hydraulique…). Enfin, vous trouverez également des conseils pour réduire efficacement la consommation électrique de votre logement avec des gestes simples.

Les différents types de consommation moyenne d’électricité

Sur l’année 2020, RTE parle d’une baisse de la « consommation d’électricité corrigée de l’effet météorologique ». Il est donc nécessaire de différencier les différents types de consommation électrique :

  • La consommation d’électricité brute : il s’agit de la consommation totale, c’est-à-dire celle des consommateurs mais aussi toute celle perdue lors de l’acheminement, la transformation, la fourniture et des écarts dues à la météo ;
  • La consommation d’électricité corrigée : les écarts dus aux aléas météorologiques et au nombre de jours par an sont pris en compte pour une analyse plus fine ;
  • La consommation d’électricité finale : il s’agit de la quantité d’électricité effectivement consommée par les différents types de consommateurs.
Cet article vous a-t-il été utile ?