En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Mutuelle santé : le remboursement des implants mammaires

Julien Prioux - mis à jour le

Qu’il s’agisse de chirurgie réparatrice ou de chirurgie esthétique, la pose d’implants mammaires peut être un désir ou un besoin. Une opération qui coûte cher et n’est pas toujours remboursée par la Sécurité sociale. Comment obtenir le remboursement de ces frais ? Quel est le rôle de la mutuelle ?

La pose d’implants mammaires peut être réalisée dans le cadre de la chirurgie réparatrice, c’est le cas notamment après un cancer du sein, ou de la chirurgie esthétique, pour une augmentation mammaire (hors asymétrie majeure, agénésie mammaire ou syndrome malformatif tel que des seins tubéreux ou un syndrome de Poland) par exemple. L’intervention n’est cependant pas toujours remboursée par la Sécurité sociale.

Chirurgie réparatrice ou chirurgie esthétique

Les implants mammaires sont pris en charge par la Sécurité sociale uniquement dans le cadre de chirurgie réparatrice. A contrario, la chirurgie esthétique n’est jamais prise en charge par l’Assurance maladie. La chirurgie réparatrice peut servir à appliquer une augmentation mammaire mais également une réduction mammaire.

Pour autant, le remboursement d’une intervention de chirurgie réparatrice n’est pas automatique et la patiente doit disposer de l’aval du médecin de conseil de la caisse d’Assurance maladie. Une demande d’accord préalable doit être envoyée à la Sécu par le chirurgien. Le médecin de conseil est alors chargé de déterminer si l’intervention peut effectivement être qualifiée de « réparatrice » et peut faire l’objet d’un remboursement ou non. Les dépassements d’honoraires (qui peuvent être très importants dans le cadre de chirurgie) ne sont pas pris en charge et nécessitent obligatoirement une mutuelle santé.

Astuce Malynx !

Une intervention de chirurgie réparatrice ne peut être remboursée qu’à condition d’être réalisée dans établissement public ou conventionné.

implants mammaires

Vue en coupe d’un implant mammaire.

Remboursement des prothèses mammaires externes

Alternative à une opération chirurgicale, les prothèses mammaires externes peuvent s’avérer une solution intéressante pour certaines patientes. L’ensemble des prothèses mammaires externes font l’objet d’un remboursement à hauteur de 100% par la Sécurité sociale.

Type de prothèseBase de remboursementTaux de remboursement
Prothèse textile25€100%
Prothèse standard en silicone180€100%
Prothèse technique en silicone240€100%

L’Assurance maladie ne rembourse une prothèse en silicone que tous les 18 mois, sauf dans 2 cas de figure :

  • Un 1er renouvellement avec un remboursement possible au bout de 12 mois ;
  • Un changement de morphologie ou un lymphoedème, indiqué sur la prescription du médecin.

Prothèse standard ou technique

En complément de l’ordonnance médicale, le praticien doit renseigner un formulaire de prescription (disponible sur le site de l’Assurance maladie, ameli.fr) en indiquant si la patiente a besoin d’une prothèse standard ou technique.

Si la patiente souhaite privilégier une prothèse mammaire technique et que la prescription prévoit une prothèse standard, la prise en charge de la Sécurité sociale sera seulement de 180€, avec un reste à charge de 60€.

Les soutiens-gorge adaptés au port de la prothèse ne sont pas pris en charge par la Sécurité Sociale mais peuvent être remboursés en partie par certaines mutuelles. L’ordonnance doit mentionner « prothèse mammaire avec soutien-gorge adapté » pour bénéficier d’une prise en charge.

Remboursement des implants mammaires par la mutuelle santé

Si l’Assurance maladie peut prendre en charge la pose d’implants mammaires dans le cadre d’un acte de chirurgie réparatrice, ce n’est pas le cas dans d’autres contextes, comme la chirurgie esthétique. Parce qu’il s’agit de procédures médicales relativement onéreuses, les implants mammaires peuvent s’avérer hors de portée pour les moins aisées. Pour bénéficier d’une prise en charge de ces frais, une mutuelle santé est donc indispensable.

La mutuelle prend en charge le complément de remboursement de la prothèse mammaire s’il s’agit d’un acte de chirurgie réparatrice mais également, en fonction de ce qui est prévu dans le contrat, de chirurgie esthétique. Ce remboursement des implants mammaires va généralement prendre la forme d’un forfait annuel dont la somme peut grandement varier selon la mutuelle santé.

Pour cette raison, il est indispensable de comparer les différentes prestations en matière de prise en charge des implants mammaires présentes sur le marché afin de s’assurer de souscrire une offre qui prenne en charge ce type de dépenses.