Qu’est-ce qu’un compteur monophasé ? Fonctionnement et avantages

  • Comparez les offres en moins de 5 minutes et réalisez jusqu’à 140€ d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée et cela sans coupure d'électricité

Le compteur monophasé est un compteur électrique qui exploite le courant monophasé pour alimenter les appareils électriques et les logements en énergie. C’est le type de compteur le plus utilisé par les ménages français. Comment fonctionne le compteur monophasé ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? LeLynx.fr vous éclaire.

Qu’est-ce qu’un compteur monophasé ?

Petit rappel sur les compteurs électriques

Un compteur monophasé est avant tout un compteur électrique.

Pour rappel, les compteurs électriques servent à contrôler la consommation électrique des usagers. Ils permettent de connaître le niveau de dépense énergétique des consommateurs et d’établir des factures d’électricité.

Il existe trois types de compteurs :

  • Le compteur électromécanique : c’est le plus ancien des compteurs. Contrairement à ses concurrents, il ne permet pas d’obtenir les données de consommation quotidienne d’électricité. Il a vocation à disparaître des foyers ;
  • Le compteur électronique classique : ce compteur communique les données de consommation quotidienne d’électricité. Sa mise en service et sa relève nécessitent le déplacement d’agents du gestionnaire de réseau Enedis ;
  • Le compteur communicant Linky : il transmet à distance les informations et évite ainsi les déplacements des techniciens Enedis à votre domicile. Il a vocation à remplacer l’ensemble des compteurs électriques sur tout le territoire.

Qu’est-ce qu’un compteur électrique monophasé ?

Pour comprendre ce qu’est un compteur monophasé, il faut décortiquer le nom du type de courant qui l’alimente : « monophasé ».

« Mono » vient du grec mónos qui signifie « seul, unique ».
« Phasé » désigne la phase, c’est-à-dire le canal par lequel passe le courant électrique alternatif qui alimente votre logement et vos appareils.

Un compteur électrique monophasé est donc un compteur qui utilise une seule phase d’électricité pour alimenter tout votre logement en énergie.

À quoi sert un compteur monophasé ?

Le compteur monophasé calcule le nombre de kilowattheures (kWh) que vous consommez chaque heure. Pour cela, il prend en compte toute une série d’indicateurs, tels que l’heure de consommation ou encore votre type d’abonnement : base, forfait heures pleines/heures creuses, etc.

Il permet également au consommateur de connaître la puissance utilisée.

Quelle est la différence entre un compteur monophasé et un compteur triphasé ?

  • Le compteur monophasé se sert d’une seule et unique phase d’électricité. Il utilise trois fils : le fil de terre, le fil neutre, et un unique fil de phase. Il affiche une puissance maximale de 12 kVA et a tendance à moins disjoncter que le compteur triphasé ;
  • Le compteur triphasé, lui, utilise trois phases. En effet, il se sert de cinq fils : le fil de terre, le fil neutre, et trois fils de phases. Contrairement au compteur monophasé, ses phases sont déphasées, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas toutes branchées sur la même installation électrique. Chacune d’elle alimente différents circuits électriques de votre habitation.

Comment savoir si on est en monophasé ou triphasé ?

Voici la marche à suivre pour savoir si votre compteur électrique est monophasé ou triphasé :

  1. Observez le nombre de câbles de votre compteur :
    – Le compteur monophasé présente 3 fils : un fil de terre, un fil neutre et une phase ;
    – Le compteur triphasé présente 5 fils : un fil de terre, un fil neutre et trois fils de phase.
  2. Observez les prises électriques de votre logement :
    – Les prises monophasées présentent deux trous. Elles fonctionnent en 230 volts ;
    – Les prises triphasées présentent 3 ou 4 trous. Elles fonctionnent en 400 volts.

Comment choisir entre monophasé et triphasé ?

Le choix du type de courant alimentant le compteur s’effectue généralement au moment de la construction d’un logement. Néanmoins, la question peut aussi se poser au cours d’un déménagement ou bien d’une rénovation.

Le choix du compteur monophasé

Vous avez des habitudes de consommation traditionnelles ? Vos appareils électriques et vos équipements ne sont pas trop gourmands en énergie ? Dans ce cas, une simple installation monophasée suffit amplement. Celle-ci vous permettra de profiter pleinement de vos installations, de vous éclairer et de vous chauffer normalement.

Le choix du compteur triphasé

Vous utilisez des appareils hautement énergivores tels qu’une grosse pompe à chaleur ou un système de chauffe d’une piscine ? Ou bien vous avez des besoins de type industriel ? Il vous sera alors utile d’investir dans l’installation d’un compteur triphasé. Celui-ci vous permettra d’utiliser vos équipements sans craindre que votre compteur ne disjoncte.

Le saviez-vous ? La majorité des maisons neuves sont équipées en monophasé !

Les avantages et les inconvénients du monophasé

Installer un compteur monophasé comporte son lot d’avantages et d’inconvénients. Voici les bonnes raisons d’installer un compteur monophasé, mais aussi les points de vigilance qui doivent retenir votre attention.

Les avantages du compteur monophasé

Le principal avantage du compteur monophasé est financier : sa puissance étant plus faible, son utilisation va nécessairement générer une plus faible consommation électrique. Votre abonnement sera donc moins cher, et votre facture d’électricité moins salée qu’avec un triphasé. 

De plus, le compteur monophasé est le système le plus simple à faire fonctionner, à gérer et à analyser. En effet, la présence d’un seul et unique circuit électrique pour l’ensemble de votre logement facilite grandement les opérations techniques et de gestion.

Enfin, les compteurs monophasés disjonctent moins que leurs acolytes triphasés.

Les inconvénients

Le principal inconvénient du compteur monophasé est sa faible capacité de puissance : ce type de compteur est limité à 12 kilovoltampères (kVA).

Comment passer au monophasé alors qu’on est au triphasé ?

Vous possédez actuellement une installation triphasée et vous estimez qu’il est temps de passer au monophasé ? C’est bien sûr possible, mais cette démarche vous engage dans des frais incontournables.

Voici la marche à suivre pour passer au compteur monophasé :

Contactez votre fournisseur d’électricité (EDF ou tout autre fournisseur d’électricité alternatif) par téléphone ou par mail ;

Avec son aide, calculez vos besoins énergétiques futurs et comparez-les avec votre consommation actuelle ;

Définissez le type de courant et la puissance de compteur qui vous sont nécessaires ;

Planifiez l’intervention du gestionnaire de réseau d’électricité Enedis afin de procéder aux modifications et aux aménagements techniques nécessaires à votre passage en monophasé.