Assurance auto : les différents types de sinistres

  • 50 contrats d’assurance auto comparés en 5 minutes
  • 294€ d’économies en moyenne* par an à garanties équivalentes
En 5 minutes, obtenez des devis pour votre assurance auto :
Comparer Devis en 5 minutes

Après un accident ou un acte de malveillance, il est souvent difficile d’évaluer l’impact des dégâts sur sa voiture. Mais au-delà des frais de réparation, un sinistre implique aussi une évolution du coefficient de bonus/malus. Focus sur les types de sinistres les plus fréquents et les solutions pour rester bien assuré. 

L’accident

accident-voitureUn automobiliste victime d’un accident de voiture a 5 jours pour remplir un constat à l’amiable et l’envoyer à son assureur. Ce document a pour objectif de clarifier les conditions de l’accident, afin de déterminer équitablement les responsabilités de chacun des conducteurs impliqués. L’assurance établit ensuite la responsabilité de son client (de 0 % à 100 %) et le rembourse en conséquence. Ainsi, un assuré jugé responsable à 100 % ne sera pas indemnisé, sauf en cas d’assurance tous risques, et un assuré déclaré responsable à 0 % sera intégralement pris en charge, quelle que soit sa couverture.

Rien ne vous oblige à signer un constat que vous n’approuvez pas ! En cas de litige : ne signez rien, remplissez le document chez vous et envoyez votre version à votre assureur.

Le bris de glace

parebrise-bris-de-glaceLa garantie optionnelle « bris de glace » est utile en cas de vitre cassée ou fissurée. Vous avez 5 jours pour déclarer le sinistre à votre assureur et obtenir un dédommagement, le plus souvent en payant une franchise. La garantie s’applique à toutes les vitres sur le véhicule (du rétroviseur jusqu’au pare-brise), mais les tarifs de prise en charge ne sont pas toujours les mêmes : pensez à vérifier les clauses de votre contrat ! Autre élément essentiel à garder en tête : une garantie « bris de glace » ne peut être qu’exclusive, autrement dit : si on fracture la porte et la vitre passager de votre voiture pour voler votre téléphone portable laissé sur le siège, l’incident sera requalifié en « vol » et la garantie ne pourra être invoquée.

Le vol

vol-voitureUn vol de voiture doit être déclaré dans les 24h à la police et dans les 48h à l’assurance. Les autorités remettent au propriétaire du véhicule une attestation de dépôt de plainte, qui doit ensuite être envoyée par lettre recommandée (ou remise en personne) à l’assureur. Deux cas de figure peuvent alors se présenter : la voiture est retrouvée dans les 30 jours (vous pouvez la récupérer et l’assureur paye les frais de réparation) ; la voiture n’est jamais retrouvée (l’assureur rembourse sa valeur estimée par un expert).  Attention : la garantie « vol » comporte de nombreuses exclusions ! Si vous oubliez les clés sur la banquette arrière, vous ne serez pas pris en charge. De même, vos effets personnels susceptibles d’être volés (radio, GPS, téléphone, ordinateur…) doivent être protégés par une garantie supplémentaire.

L’incendie

incendie-voitureComme pour le vol, la garantie optionnelle incendie ne fonctionne qu’en cas de déclaration préalable aux autorités. L’assuré dispose de 5 jours pour déclarer le sinistre à son assureur en lui envoyant une attestation de dépôt de plainte. L’indemnisation dépend ensuite du niveau de couverture souscrit : un assuré tous risques verra sa voiture remboursée à hauteur de sa valeur estimée par un expert. Mais à nouveau, attention aux exclusions de garantie : un incendie provoqué par un mauvais entretien du véhicule ne sera pas pris en charge par l’assurance.

 

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

    Bonjour je viens de recevoir par lettre recommandée avec AR de mon assureur (****) m’informant d’une résiliation de mon contrat dans 2 mois soit à sa date anniversaire comme motif d’une accumulation de sinistres au cours des 3 dernières années.
    Sur 3 sinistres depuis 2010 : 2 sans aucune responsabilité(heurt avec une biche et choc arriere alors que j’étais arreté à un passage clouté) et un avec (perte de controle sur neige)
    J’ai un bonus de 54% et suis assuré en tous risques
    J’ai lu les réponses aux mels precedents. Cela est, semble -t-il, légal.
    L’assurance, compte tenu du bonus n’est pas tres couteuse. Est ce la veritable raison? Car si j’ai bien compris, il va falloir passer par une assurance « resilié » et subir une augmentation consequente qu’il sera impossible de refuser et pour laquelle il faudra même dire « merci » .
    Ne peut-on parler « entente illicite » entre assureurs qui ne pouvant augmenter leur prix « ejectent » les adhérents.
    Pas tres deontologique pour une mutuelle comme la ****!!!!!

    La lettre de resiliation ne comporte aucun motif et se contente de m’informer de la resiliation. peut-on en exiger un.

    Merci d’avance pour votre reponse

    Répondre

    Bonjour @Olympe,
    La situation est difficile, mais malheureusement courante et tout à fait légale. Un recours possible est de changer d’assurance avant que la résiliation prenne effet pour éviter ce statut de « résilié ». Puisque vous semblez être assuré depuis plus d’un an, vous pouvez changer d’assurance à tout moment grâce à la loi Hamon. N’attendez pas pour effectuer les démarches.

    Répondre

    Bonjour je viens de recevoir par lettre recommandée avec AR de mon assureur m’informant d’une résiliation de mon contrat dans 2 mois soit à sa date anniversaire comme motif d’une accumulation de sinistres au cours des 3 dernières années.
    Aucun de ces sinistres était de ma responsabilité (bris de vitre avec vol 2 fois) + accident non responsable.
    a t’il le droit?

    Répondre

    Bonjour @Véro,
    Hélas, oui… c’est ce qu’on appelle la résiliation pour cause de sinistralité. Même si les sinistres ne sont pas de votre fait, vous avez « coûté trop cher » à votre assureur, qui préfère ne plus miser sur votre profil. Pour trouver un nouveau contrat dans les temps, nous vous conseillons de comparer les tarifs des assureurs spécialisés dans les profils résiliés dès aujourd’hui : https://auto.lelynx.fr/assurance-auto/comparateur-auto-vehicule.aspx
    Bon courage !

    Répondre

    Bonjour
    j’ai déclaré un sinistre , suite à un accident qui m’est arrivé seul
    Le côté droit de mon véhicule est abîmé et en voulant reculé afin de ma sortir de cette situation j’ai rayé le pare choc arrière gauche de mon véhicule
    Mon assurance refuse de prendre en charge ce second impact estime que je n’aurais pas dù faire une seconde maneuvre
    Je suis assurée tous risques
    Est ce normal?
    Cordialement

    Répondre

    Bonjour @desrues anna,
    Si vous estimez que la manœuvre que vous avez réalisé (ayant résulté dans la rayure du pare-choc arrière) était absolument nécessaire pour vous sortir de votre situation d’accident, vous avez la possibilité de réaliser une contre-expertise. C’est le seul moyen de faire en sorte que la réparation soit prise en charge par votre assureur.

    Répondre

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer