En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Assurance auto : les différents types de sinistres

  • 75 devis d'assurance auto comparés en 5 minutes
  • 325€ d'économies en moyenne* pour les mêmes garanties

Après un accident ou un acte de malveillance, il est souvent difficile d’évaluer l’impact des dégâts sur son auto. Mais au-delà des frais de réparation, un sinistre implique aussi une évolution du coefficient de bonus/malus. Focus sur les types de sinistres les plus fréquents et les solutions pour rester bien assuré.

L’accident

Un automobiliste victime d’un accident de voiture a 5 jours pour remplir un constat à l’amiable et l’envoyer à son assureur. Ce document a pour objectif de clarifier les conditions de l’accident, afin de déterminer équitablement les responsabilités de chacun des conducteurs impliqués.

L’assurance établit ensuite la responsabilité de son client (de 0 à 100%) et le rembourse en conséquence. Ainsi, un assuré jugé responsable à 100% ne sera pas indemnisé, sauf s’il a souscrit une assurance tous risques et un assuré déclaré responsable à 0 % sera intégralement pris en charge, quelle que soit sa couverture.

Rien ne vous oblige à signer un constat que vous n’approuvez pas ! En cas de litige : ne signez rien, remplissez le document chez vous et envoyez votre version à votre assureur.

Le bris de glace

La garantie optionnelle bris de glace est utile en cas de vitre cassée ou fissurée. Si vous êtes victime d’un bris de glace, vous avez 5 jours pour déclarer le sinistre à votre assureur et obtenir un dédommagement, le plus souvent en payant une franchise. La garantie s’applique à toutes les vitres sur le véhicule (du rétroviseur jusqu’au pare-brise), mais les tarifs de prise en charge ne sont pas toujours les mêmes : pensez à vérifier les clauses de votre contrat !

Autre élément essentiel à garder en tête : une garantie bris de glace ne peut être qu’exclusive. Autrement dit : si on fracture la porte et la vitre passager de votre voiture pour voler votre téléphone portable laissé sur le siège, l’incident sera requalifié en vol et la garantie ne pourra être invoquée.

Le vol

Un vol de voiture doit être déclaré dans les 24h à la police et dans les 48h à l’assurance. Les autorités remettent au propriétaire du véhicule une attestation de dépôt de plainte, qui doit ensuite être envoyée par lettre recommandée (ou remise en personne) à l’assureur.

Deux cas de figure peuvent alors se présenter.

  • La voiture est retrouvée dans les 30 jours (vous pouvez la récupérer et l’assureur paye les frais de réparation) ;
  • La voiture n’est jamais retrouvée (l’assureur rembourse sa valeur estimée par un expert).

Attention : la garantie vol comporte de nombreuses exclusions ! Si vous oubliez les clés sur la banquette arrière, vous ne serez pas pris en charge. De même, vos effets personnels susceptibles d’être volés (radio, GPS, téléphone, ordinateur…) doivent être protégés par une garantie supplémentaire.

L’incendie

Comme pour le vol, la garantie incendie ne fonctionne qu’en cas de déclaration préalable aux autorités. L’assuré dispose de 5 jours pour déclarer le sinistre à son assureur en lui envoyant une attestation de dépôt de plainte. L’indemnisation dépend ensuite du niveau de couverture souscrit : un assuré tous risques verra sa voiture remboursée à hauteur de sa valeur estimée par un expert.

Mais à nouveau, attention aux exclusions de garantie : un incendie provoqué par un mauvais entretien du véhicule ne sera par exemple pas pris en charge par l’assurance.

Les différents types de sinistres auto

En 2018, le sinistre le plus fréquemment déclaré par les automobilistes auprès de leur assurance était la collision (62%). Viennent ensuite les bris de glace, les sinistres liés au stationnement, au vandalisme et aux événements naturels ainsi que les cas de vols et d’incendie.

Cet article vous a-t-il été utile ?