En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Vol à la roulotte : comment être bien protégé ?

Fanny Baridon - mis à jour le

Le vol à la roulotte consiste à dérober le contenu d’une voiture avec ou sans effraction. Malgré toutes les précautions, il peut arriver d’être la victime d’un vol à la roulotte. Est-ce que l’assurance auto rembourse les objets et accessoires de la voiture ou les dégâts matériels ?

Qu’est-ce que le vol à la roulotte ?

Le vol à la roulotte est un délit. Un voleur dérobe le contenu d’une voiture en stationnement et dans 35% des cas constatés, le véhicule n’est pas verrouillé. Il peut donc s’agir d’un vol sans dégradation de la voiture. Les principaux objets volés dans ce type d’infraction sont :

Astuce Malynx !

Pour retrouver la liste des équipements de série d’un véhicule, il suffit de renseigner son VIN (numéro de série ) sur des sites spécialisés.

Pour éviter le vol à la roulotte, les gendarmes préconisent de :

  • ne rien laisser de visible dans une voiture en stationnement ;
  • bloquer la direction ;
  • garer sa voiture dans un endroit passant et bien éclairé ;
  • ne jamais s’éloigner du véhicule en état de marche, les clefs sur le contact.

Il est impératif pour que les objets présents dans la voiture soient indemnisés que celle-ci ait été correctement verrouillée par le conducteur.

L’assurance auto couvre-t-elle le vol à la roulotte ?

La plupart des assurances auto proposent une formule pour indemniser le conducteur si son véhicule est volé. Hors, ces garanties ne prennent pas en compte le vol d’accessoires ou d’effets personnels au sein même de la voiture. Pour assurer une voiture contre les vols à la roulotte, il faut prendre en compte les dégâts matériels consécutifs à l’effraction du voleur et les biens qu’il a dérobé.

Les dégâts matériels engendrés par un vol avec effraction sont les plus faciles à garantir et donc, à faire indemniser. La plupart des assureurs proposent des garanties permettant d’indemniser les détérioration de la voiture : la garantie bris de glace, par exemple, peut très bien rembourser une vitre cassée par un voleur.

Les assureurs proposant d’indemniser les conducteurs pour le vol de biens présents dans la voiture sont plus rares. Cependant, certaines compagnies mettent à disposition cette garantie dans des formules à la protection élevée telles que l’assurance tous risques alors que d’autres proposent des garanties pouvant être souscrites à part. Ces dernières, car non comprises dans une formule de base, occasionnent un coût supplémentaire lors du paiement de la prime.

Comme la plupart des indemnisations proposées par les assurances auto, une franchise est appliquée dans les cas de vol à la roulotte, qu’il y ait eu effraction ou non. Ainsi, assurer un bien peu cher n’est pas forcément avantageux.

Afin d’être bien assuré, il est important de faire parvenir la liste des objets présents quotidiennement dans la voiture et ce dès la souscription. Y joindre les documents justificatifs (preuves d’achat, de pose par un professionnel) ne peut qu’accélérer les démarches si un vol est commis.

vol à la roulotte

Attention cependant aux causes d’exclusions de garanties. Celles-ci peuvent concerner le mode de stationnement de la voiture (parking, rue…), la nature du vol ou encore les objets présents dans la voiture. Les effets personnels ainsi que les œuvres d’art, de collection et les espèces sont rarement indemnisés par l’assurance.

Comment se faire indemniser ?

Si un conducteur a souscrit une garantie pour se protéger contre le vol à la roulotte, il peut se tourner vers son assureur une fois le vol commis. Pour se faire indemniser, il doit :

  • déclarer le délit en allant porter plainte au poste de police dans un délai de 24h ;
  • faire estimer le coût de réalisation des travaux pour un vol avec effraction ;
  • faire l’inventaire des biens volés ;
  • trouver, si possible, les factures de ces biens ainsi que leur numéro de série ;
  • vérifier que les objets volés sont bien indemnisables dans le contrat signé avec l’assurance ;
  • joindre l’assurance dans les 2 jours, lui faire part du vol et leur transmettre l’intégralité des informations le concernant.