En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Courtier en assurance auto : l’intermédiaire pour trouver le meilleur contrat ?

  • 50 contrats d’assurance auto comparés en 5 minutes
  • 294€ d’économies en moyenne* par an à garanties équivalentes
Vous cherchez une assurance auto pour ...
  • Votre voiture actuelle
  • Le futur achat d'une voiture à la place d'une autre
  • Le futur achat d'une première voiture
  • Le futur achat d'une voiture supplémentare
Comparer
Comparer

A la recherche d’une assurance auto, il peut s’avérer intéressant de se tourner vers un courtier en assurance qui se chargera de trouver le meilleur contrat possible. Quels sont les avantages et les inconvénients d’un courtier ? Quelles différences avec un comparateur d’assurances en ligne ?

Les courtiers en assurance auto, les agents généraux d’assurances mais également les comparateurs d’assurances sont considérés comme des intermédiaires en assurances, bien que chacun possède des caractéristiques qui lui sont propres.

Le rôle du courtier en assurance auto

Parfois appelé courtier détaillant, le courtier en assurances est une personne physique ou morale possédant le statut de commerçant. Il représente l’assuré et a pour mission de lui fournir les contrats les mieux adaptés à sa demande en fonction d’un certain nombre de critères (type de contrat, rapport garantie-prix…), ainsi que de l’accompagner au cours de la souscription du contrat d’assurance auto et des démarches d’indemnisation qui pourraient suivre.

A noter que le courtier en assurance auto n’est lié par aucune exclusivité contractuelle auprès d’une ou de plusieurs entreprises d’assurance. Parce qu’il est théoriquement indépendant de toute pression commerciale, un courtier doit conseiller l’assuré de manière parfaitement objective.

Quelle différence avec un agent général d’assurance ?

Contrairement au courtier en assurance auto, l’agent général représente sur le terrain la société d’assurances dont il engage la responsabilité. Il peut avoir signé un mandat d’exclusivité avec une ou plusieurs entreprises d’assurances. Parfois appelés « assureurs conseils », les agents généraux d’assurances effectuent un suivi de la gestion des contrats au jour le jour et assistent leurs clients en cas de sinistre, de l’ouverture jusqu’à l’indemnisation.

Les courtiers grossistes pour couvrir les risques spécifiques

Intermédiaire entre les assureurs et les intermédiaires en assurances (agents généraux, courtiers détaillants…), les courtiers grossistes conçoivent des produits d’assurance qu’ils proposent aux compagnies d’assurance auto.

Ces produits créés de toutes pièces sont souvent des produits « de niche », spécialisés dans certains profils, qui ne sont pas forcément proposés par les assureurs traditionnels. C’est notamment le cas de profils considérés comme « à risques » comme les conducteurs avec malus, résiliés (par exemple pour non-paiement) ou encore les jeunes conducteurs.

Les compagnies d’assurance couvrent uniquement le risque de ce type de contrat, laissant à la charge des courtiers grossistes les opérations de gestion et administratives, ainsi que la distribution du produit d’assurance.

Qui paye le courtier en assurance automobile ?

Un courtier est rémunéré directement par une commission versée par l’assureur auprès duquel un contrat d’assurance auto est souscrit. Bien que certains professionnels puissent demander à leurs clients de payer des frais supplémentaires ou des honoraires de courtage, il est fortement conseillé de refuser de s’en acquitter.

Courtier en assurance ou comparateur d’assurances ?

Les automobilistes qui veulent trouver une bonne assurance auto ont parfois besoin d’aide. C’est le rôle d’un courtier en assurance mais également d’un comparateur d’assurances, deux intermédiaires qui présentent chacun certains avantages.

Tout comme un courtier en assurance auto, un comparateur en ligne est un service entièrement gratuit pour le souscripteur, puisque dans les deux cas l’intermédiaire est rémunéré par l’assureur lorsque le contrat est conclu.

Une différence importante est que le courtier choisit un assureur pour le futur assuré tandis que le comparateur donne une vue d’ensemble des acteurs du marché et le choix de la meilleure offre. Ainsi, le comparateur d’assurances n’a le rôle d’un intermédiaire qu’au moment de la souscription, là où le courtier en assurance le reste tout au long du contrat.

Astuce Malynx !

Parce que le courtier d’occupe de la gestion du contrat, les démarches en cas de sinistre peuvent s’alourdir. La vigilance est donc de mise, d’autant plus que l’assureur n’est pas responsable des fautes que pourrait commettre le courtier.

Autre mode de fonctionnement qui diffère : le coutier a la possibilité de placer le risque de son client auprès d’un autre assureur en fonction des fluctuations tarifaires ou si une offre plus avantageuse apparaît sur le marché. Il se charge alors des formalités de résiliation. En utilisant un comparateur d’assurances pour simuler des offres, le souscripteur garde cependant le contrôle sur qui assure sa voiture et peut changer d’assureur au moment qui lui semble le plus propice après au moins 1 an de contrat en profitant de la loi Hamon.

En résumé, un courtier en assurance auto se charge de trouver le meilleur contrat pour la personne qui l’a mandaté. Pour ceux qui préfèrent garder en main le choix de leur assurance, il est judicieux de comparer les devis pour trouver la couverture la mieux adaptée.