En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Mutuelle santé : le remboursement des implants dentaires

Julien Prioux - mis à jour le

La pose de dents artificielles peut s’avérer nécessaire en cas de soins dentaires importants. Parce que les implants dentaires ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale, la souscription d’une mutuelle est alors indispensable pour être indemnisé.

Aucun remboursement possible par l’Assurance maladie

L’implant dentaire le plus courant, l’endostéal, est une technologie très pointue… et très chère. Bien que les implants dentaires figurent parmi les soins dentaires les plus chers qu’il est possible de réaliser, ils ne sont pas pris en charge par l’Assurance maladie, contrairement aux prothèses dentaires.

Les implants dentaires sont considérés comme des actes « hors nomenclature » ou « HN », ce qui autorise les praticiens à appliquer des tarifs libres, qui peuvent ainsi varier considérablement d’un chirurgien-dentiste à un autre. Seule une mutuelle santé peut prendre en charge une partie, voire la totalité, de ces frais dentaires.

Les implants non remboursés, les prothèses si

A l’inverse des implants dentaires, les prothèses, comme par exemple une couronne, sont prises en charge à hauteur de 70% du tarif de convention par la Sécurité sociale.

Bonne nouvelle : le remboursement des prothèses dentaires va évoluer vers une prise en charge intégrale, dans le cadre du plan 100% santé. La mise en place du reste à charge zéro se déroulera en 3 temps :

  • En 2019, le prix de certaines prothèses dentaires sera plafonné ;
  • En 2020, les couronnes et les bridge seront remboursés à 100% ;
  • En 2021, les dentiers en résine le seront aussi.

Combien coûte un implant ?

Les praticiens fixent eux-mêmes le prix des implants. L’implant est de loin le soin dentaire le plus cher. Il varie entre 1 400 et 2 500€. Seule la couronne pourra vous être remboursée à hauteur de 70% (100% en 2020). Voici un tableau des prix moyens pour les différents soins : implant, pilier et couronne. La moyenne globale est estimée à 1 800€.

SoinPrix minimum (€)Prix maximum (€)
Implant700€1 300€
Pilier100€200€
Couronne600€1 000€
Total1 400€2 500€

La prise en charge des implants par la mutuelle

Parce que chaque complémentaire santé présente des différences en matière de prise en charge des implants dentaires, il est important de bien se renseigner sur les différentes modalités de remboursement au moment de choisir son contrat.

L’implantologie peut être prise en charge de 2 manières différentes :

  • En fonction du niveau de remboursement (en pourcentage) prévu par la garantie dentaire du contrat ;
  • En fonction d’un forfait annuel fixe dont peut bénéficier l’assuré principal et ses ayants-droit.
Astuce Malynx !

Il est particulièrement important de faire attention au délai de carence qui peut être prévu par le contrat. Souvent comprise entre 3 à 6 mois, cette période exclut toute prise en charge des implants. Il faut donc prendre ses précautions avant de commencer ce type de traitement dentaire pour s’assurer d’être bien indemnisé.

Pour bien choisir une complémentaire qui prenne en charge les implants dentaires, il est judicieux de comparer les devis de mutuelle santé et les garanties qu’ils présentent. Si la pose d’implant est importante pour vous, le bon remboursement de ces frais doit être un critère sur lequel être vigilant à la souscription.

Cet article vous a-t-il été utile ?