En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

La souscription d’un contrat d’assurance moto

  • 15 devis d’assurance moto et scooter comparés
  • Des économies réalisées en 3 minutes
Assurance moto
Comparer
Comparer

Assurer sa moto est une obligation. Les conducteurs doivent donc procéder à la souscription d’une assurance moto auprès d’une compagnie, que ce soit en ligne ou en agence. Décryptage des éléments à prendre en compte pour souscrire l’assurance moto la plus adaptée.

Comment souscrire son assurance moto ?

La souscription d’un contrat d’assurance moto peut se faire en agence ou en ligne. En agence, un conseiller présente un devis au client, qui peut ou non accepter l’offre. En ligne, c’est le client qui rentre lui-même ses informations grâce à un formulaire et accède à des devis en quelques minutes.

La souscription d’assurance à distance (en ligne ou par téléphone) a l’avantage de permettre de se rétracter dans un délai de 14 jours. Ce n’est en revanche pas possible dans le cas d’une souscription en agence.

Pour souscrire son assurance moto, le plus simple est de faire des simulations de devis en ligne grâce à un comparateur, qui permet d’étudier un large choix d’offres pour trouver la plus adaptée à ses besoins.

Définir le niveau de protection souhaité

Bien choisir sa formule

Pour souscrire un contrat d’assurance moto, il est nécessaire de savoir de quel niveau de protection l’on souhaite bénéficier. Il existe 3 types de formules pour couvrir sa moto :

  • L’assurance au tiers, qui est obligatoire et offre une protection minimale comprenant uniquement la garantie responsabilité civile ;
  • L’assurance intermédiaire, qui assure aussi le conducteur contre les dommages matériels survenus à la suite d’un sinistre ;
  • L’assurance tous risques, la plus complète, qui couvre également le motard contre les dommages corporels.

Bien choisir ses options

La souscription d’une assurance moto demande également de s’intéresser à la question des garanties optionnelles. En fonction de la moto et de l’usage qui en est fait, souscrire certaines garanties supplémentaires permet d’éviter de mauvaises surprises en cas de sinistre. Les conducteurs pourront par exemple compléter leur assurance moto par une garantie vol et incendie, bris de glace, catastrophe naturelle, prêt de guidon…

La garantie équipement peut s’avérer très utile dans le cas d’une assurance moto. Elle sert protéger le casque, la veste ou les bottes du motard.

Astuce Malynx !

Le montant des franchises est également un élément à bien prendre en compte lors de la souscription d’une assurance moto. Une prime d’assurance peu élevée peut masquer des franchises coûteuses, et inversement.

Renseigner les informations pour la souscription

Afin de souscrire une assurance moto et établir un contrat personnalisé, le conducteur doit renseigner des informations à l’assureur :

  • Le profil de l’assuré : âge, date d’obtention du permis, lieu d’habitation… ;
  • Les antécédents de conduite : coefficient bonus-malus, sinistres, infractions… ;
  • Le deux-roues à assurer : marque, date, valeur d’achat, puissance… ;
  • L’usage du véhicule : mode de stationnement, usage quotidien ou occasionnel, kilométrage annuel…

Attention aux fausses déclarations : falsifier les informations fournies à l’assureur au moment de la souscription du contrat peut engendrer des sanctions très lourdes.

Si le souscripteur trouve l’offre d’assurance moto qui l’intéresse en ligne grâce à un comparateur, il n’a pas à renseigner à nouveau ces informations, car elles sont directement transmises à l’assureur. Il ne reste plus qu’à transmettre la copie de 3 documents obligatoires à l’assureur : le relevé d’information, le permis de conduire et le certificat d’immatriculation.