Comment réduire sa consommation de gaz ? Nos conseils

  • 1 minute pour comparer les offres du marché
  • Jusqu'à 111€ d'économies* en comparant votre offre de gaz

Réduire sa facture de gaz est une réelle préoccupation, notamment lorsque le foyer commence à s’agrandir et la consommation en énergie augmente. Même après avoir changé de fournisseur de gaz pour faire des économies, il est possible de mettre en pratique certains gestes pour réduire sa consommation de gaz.

Adoptez des éco-gestes pour faire des économies

Inutile d’envisager immédiatement des travaux d’isolement ou des changements d’installations : le plus simple pour faire baisser votre facture d’énergie est d’adopter les bons gestes au quotidien. D’après l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), le chauffage gaz et l’eau chaude représentent 75% des dépenses d’énergie d’un ménage, ce qui en fait le poste de consommation en gaz le plus important mais également celui où le plus d’économies peuvent être réalisées.

Astuce Malynx !

Pour continuer à faire des économies sur votre facture de gaz, n’hésitez pas à faire appel à un <a href= »https://www.lelynx.fr/energie/comparateur-gaz/ »>comparateur de fournisseur gaz</a> pour comparer les fournisseurs du marché et trouver l’offre de gaz la moins chère !

La bonne température pour votre logement

En matière de chauffage, tout est une question de température. Pour réduire sa consommation de gaz et avoir une consommation maîtrisée, réglez la température entre 19°C et 21°C dans les pièces occupées la journée grâce aux thermostats des radiateurs ou avec une horloge de programmation. La nuit ou en journée dans les pièces peu occupée, la température idéale est de 17°C.

Pensez à baisser le chauffage lorsque vous vous absentez et dès que les beaux jours arrivent. Vous pouvez également investir dans des robinets thermostatiques qui régulent la chaleur émise par les radiateurs pour atteindre, dans chaque pièce, la température idéale.

Complétez votre chauffage central avec un chauffage d’appoint au bois

Pour faire des économies sur votre facture, envisagez aussi de vous équiper d’un chauffage d’appoint au bois (insert, foyer fermé, poêle à bois…) en complément de votre chauffage au gaz. Il sera utile pour conserver une température suffisante même lorsque la chaudière gaz est éteinte, notamment à l’intersaison ou lorsque la météo n’est pas favorable.

Lorsque vous choisissez un chauffage au bois, privilégiez un appareil performant doté du label « Flamme Verte » 6 ou 7. Ce label témoigne d’un rendement énergétique élevé et de faibles émissions de monoxyde de carbone et de particules fines.

Changez votre chaudière par une installation plus moderne

Investissement plus conséquent à prévoir mais des économies assurées sur le long terme. Si votre chaudière a plus de 15 ans, n’attendez pas pour la faire remplacer par une chaudière moderne à haut rendement. Optez pour une chaudière fioul, une chaudière gaz à haute performance énergétique ou une chaudière gaz à micro-cogénération.

A savoir : les installations les plus anciennes fonctionnent avec de l’eau à haute température (60°C à 70°C) tandis que les chaudières les plus récentes avec de l’eau à basse température (35°C à 45°C). Pas d’inquiétude, votre nouvelle chaudière peut facilement s’adapter à l’installation existante, bien qu’elle sera plus performante en basse température. Vous devrez cependant peut-être envisager de changer les radiateurs pour qu’ils puissent chauffer avec de l’eau à basse température.

Réduire sa consommation d’eau chaude

Pour réduire votre facture, il est également recommandé de consommer moins d’eau chaude. Pour cela, privilégiez les douches aux bains et ne faites couler l’eau que lorsque vous l’utilisez. Installer un économiseur d’eau sur votre pommeau de douche ou un stop douche vous permettra de réaliser de précieuses économies.

Autre astuce, laisser les mitigeurs de vos robinets sur la position la plus froide. Ainsi, la chaudière n’est pas sollicitée d’office lorsque vous les ouvrez.

Astuce Malynx !

Une douche consomme entre 30 et 60 litres, quand un bain en consomme entre 150 et 200 !

Pensez aussi à bien entretenir votre chaudière, en faisant appel à un professionnel. Sans surprise, une chaudière bien entretenue offre de meilleures performances. Il est également recommandé de ne pas régler le chauffe-eau à plus de 55 ou 60°C (contre 70°C par défaut). Une température suffisante pour bénéficier d’un bon confort tout en évitant le développement de bactéries ou l’entartrage.

Réduire sa consommation de gaz dans la cuisine

Dans la cuisine aussi, il est facile de réduire sa consommation de gaz grâce à des astuces simples. Quelques idées :

  • Mettre un couvercle sur vos casseroles pendant la cuisson. Ainsi, l’eau bout 4 fois plus vite et vous réduisez votre consommation de 20% ! ;
  • Utiliser des casseroles et poêles dont le diamètre correspond à celui de vos plaques ;
  • Eteindre les plaques quelques minutes avant la fin de la cuisson et profiter de leur chaleur sans consommer ;
  • Privilégier les plaques à induction, car les aliments y cuisent plus rapidement. Elles sont plus efficaces que les plaques vitre-céramiques et classiques.
  • Privilégier la bouilloire pour faire bouillir de l’eau.

L’étiquette énergie, repère indispensable

Obligatoire pour les systèmes de chauffage d’une puissance inférieure à 70 kW, l’étiquette énergie est une échelle colorée indiquant, entre autres, la classe énergétique d’un équipement. Autrefois indiquant des catégories allant jusqu’à A+++ pour les appareils les plus performants, cette étiquette a été simplifiée pour ne prévoir qu’un unique code couleur du vert au rouge.

Grâce à cette étiquette vous pouvez en un coup d’œil connaître les performances énergétiques d’une installation de chauffage, particulièrement utile si vous souhaitez mettre à jour la vôtre. De quoi faire le bon choix et réaliser des économies sur le long terme.

Améliorer son isolation pour réduire sa facture

Un logement mal isolé génère une perte de chaleur conséquente. Pour éviter de payer une consommation de gaz dont vous ne profitez pas, il est important de veiller à la bonne isolation de son habitation. Vous pouvez notamment :

  • Installer des rideaux épais à vos fenêtres ;
  • Fermer vos volets pour conserver la chaleur en hiver, sans pour autant oublier d’aérer son logement tous les jours ;
  • Rejointer vos fenêtres, tout simplement en ré-appliquant régulièrement du mastic autour des joints ;
  • Calfeutrer les portes donnant sur l’extérieur ou des pièces non chauffées grâce à des barres coupe-froid, des plinthes ou coussins pour bas de porte.

Evidemment, pour réaliser des économies plus conséquentes, l’idéal est de réaliser des travaux d’isolation de plus grande ampleur dans son logement.

Economiser en comparant les offres des fournisseurs

Changer de fournisseur gaz peut également vous permettre de réduire votre facture de gaz. Depuis 2007, avec l’ouverture du marché de l’énergie, plusieurs fournisseurs de gaz proposent des offres aux consommateurs. Cette libéralisation a ouvert la voie à la concurrence et l’émergence de fournisseurs alternatifs, qui proposent bien souvent des tarifs du gaz plus compétitifs que ceux d’Engie, le fournisseur historique.

Ainsi, en comparant les offres de gaz, vous pouvez trouver facilement la plus avantageuse pour votre budget et votre logement. A la clé, jusqu’à 10% d’économies par rapport aux tarifs réglementés!

Le tarif de gaz en kWh n’est pas le seul élément sur lequel qui vous permettra de diviser votre facture. Le prix de l’abonnement au gaz diffère aussi selon les fournisseurs.
Cet article vous a-t-il été utile ?