Coupure de gaz : la démarche à suivre !

  • 1 minute pour comparer les offres du marché
  • Jusqu'à 111€ d'économies* en comparant votre offre de gaz

Vous vous êtes rendu compte que vous n’avez plus de gaz chez vous ? Il s’agit sûrement d’une coupure de gaz. Voici donc tout ce que vous devez savoir pour sécuriser votre logement et les démarches à suivre selon votre situation.

Qui contacter en cas de coupure de gaz ?

Dans le cas où vous observez une coupure de gaz naturel dans votre logement, votre premier réflexe doit être de contacter le service spécialisé de GRDF, le gestionnaire du réseau de gaz. Il s’agit alors d’un numéro vert à appeler, nommé « Urgence Sécurité Gaz » au 0 800 47 33 33 (appel gratuit depuis un poste fixe).

Des professionnels dédiés (140 opérateurs) vont alors répondre à votre demande 24h/24 et 7j/7. Ils vont alors réaliser un diagnostic de votre situation et mettre en place si nécessaire une intervention de dépannage ou de sécurité dans les 4h suivantes si vous appelez avant 21h ou le lendemain avant midi si vous appelez après 21h. Par ailleurs, les conseillers vous donneront également des consignes de sécurité à mettre en place en attendant cette intervention.

Comment être dépanné lors d’une coupure de gaz ?

Ainsi si nécessité oblige, un technicien GRDF va intervenir à votre adresse en cas de coupure de gaz naturel afin de trouver une solution et de remettre en route votre fourniture en énergie.

Cependant, vous devez savoir que selon la nature du problème, il sera peut-être nécessaire de contacter un professionnel du gaz pour réparer ou entretenir un des équipements de votre logement. En effet, ces actions ne sont pas du ressort du gestionnaire de réseau de gaz.

Combien coûte une intervention en cas de coupure de gaz ?

Selon la situation, vous devez savoir que l’intervention d’un technicien GRDF sera gratuite ou payante :

  • L’intervention de dépannage et de réparation sera gratuite : si le matériel défectueux appartient à GRDF et que vous avez un forfait de location ;
  • L’intervention de dépannage sans démontage et sans appel de renfort sera gratuite : si le matériel défectueux vous appartient et que vous n’avez pas de forfait de maintenance ;
  • La réparation sera payante et facturée au coût réel : si le matériel défectueux vous appartient et que vous n’avez pas de forfait de maintenance.

Puis-je être indemnisé en cas de coupure de gaz ?

Si la coupure de gaz n’est pas dû de votre fait, vous avez la possibilité de réclamer une indemnisation de la part de GRDF, le gestionnaire de réseau. Cependant, il est nécessaire d’avoir un contrat avec CSL, c’est-à-dire avec Conditions Standard de Livraison (sauf en cas de force majeure). De plus, la coupure doit avoir comme conséquence des dommages matériels ou immatériels directs, justifiés par des factures d’achat, remplacement ou réparation. Enfin, il faut également que la relation de cause à effet soit vérifiée entre la coupure et les dégâts estimés.

Dans le cas où GRDF impose une coupure de gaz pour des raisons de sécurité, vous devez savoir qu’il est impossible d’obtenir une indemnisation auprès du gestionnaire de réseau, ni de son fournisseur de gaz naturel !

Si toutes les conditions sont remplies, vous devez alors envoyer par voie postale une demande d’indemnisation écrite auprès de votre fournisseur de gaz où sont renseignés la date, le lieu et l’heure de l’incident ainsi que la naturel et l’estimation du montant des dégâts. Cette demande est ensuite transmise à GRDF, qui a 30 jours dès réception pour y donner suite.

Trois situations sont alors possibles :

  • Un refus d’indemnisation justifié, transmis par GRDF ;
  • Un accord de principe pour une indemnisation : vous devrez alors communiquer tous vos justificatifs ;
  • Une transmission de la demande à l’assurance dédiée de GRDF.

Dans quel cas pouvez-vous avoir une coupure de gaz ?

Une coupure de gaz est vite arrivée dans un bâtiment pour différentes raisons. Il est donc nécessaire de comprendre ces différents cas pour éviter toute panique et connaître la bonne démarche à suivre en cas de coupure suite à une panne, à des impayés ou à un déménagement.

La coupure de gaz en cas de panne

Même si vous n’êtes pas un expert sur votre installation de gaz, vous devez savoir qu’il est possible que votre coupure de gaz soit due à une panne individuelle ou une panne collective. La panne individuelle est issue de votre propre installation à l’intérieur de votre logement. La panne extérieure est bien souvent issue d’un arrêt de la fourniture sur une localisation plus ou moins vaste, comprenant votre logement.

La plupart du temps, ces pannes collectives et donc les coupures de gaz engendrées proviennent d’opérations de maintenance (vous devriez alors être prévenu au préalable) ou d’incidents liés à des travaux menés dans votre quartier. GRDF met d’ailleurs à votre dispositif l’outil « Info Coupure GRDF » afin de vous donner des informations sur ce type de problème en renseignant votre adresse : l’origine de l’incident, sa nature et sa résolution.

La coupure de gaz à la suite d’impayés

Parallèlement, il est possible que vous observiez une coupure de gaz dans votre logement à la suite d’une demande de votre fournisseur d’énergie. En effet, en cas de factures impayées, une coupure momentanée peut être décidée en attendant de régulariser la situation.

Aucune coupure de gaz pour impayés ne peut être mise en place pendant la trêve hivernale, normalement entre le 1er novembre et le 31 mars de chaque année !

La coupure de gaz en cas de déménagement

Lorsque vous arrivez dans un nouveau logement, il est possible que l’ancien propriétaire ou locataire ait coupé la fourniture en gaz naturel. Dans cette situation, il est conseillé d’anticiper votre arrivée et de souscrire un contrat de gaz auprès d’un fournisseur d’énergie au moins 15 jours avant votre emménagement. Ce dernier effectuera une demande de mise en service du compteur gaz auprès de GRDF afin d’éviter la coupure de gaz. Un technicien du gestionnaire de réseau interviendra donc à votre futur domicile à la date de votre choix.

Cependant, vous devez savoir que cette mise en service du gaz est une intervention payante, à vos frais, la plupart du temps payée lors de votre première facture de gaz. Vous devez savoir que ces tarifs sont les mêmes pour tous les clients, peu importe le fournisseur de gaz.

Prix de la mise en service d’un compteur gaz par GRDF :

Types de mise en service du compteur gazDélai d’interventionTarif pour un compteur de gaz existant (TTC)Tarifs pour un nouveau compteur gaz (TTC)
Mise en service « normale »5 jours19,38€19,38€
Mise en service « expresse »Entre 24 et 48h62,24€Demande impossible
Mise en service « d’urgence »Sous 24h149,35€Demande impossible
Tarifs en vigueur en 2021

Que faire en cas de fuite de gaz ?

Différent de la coupure, la fuite de gaz mérite tout autant voire même plus votre attention. En effet, il peut s’agir d’un danger important qui nécessite quelques actions avant de contacter GRDF. Une fuite de gaz se reconnaît par son odeur spécifique et éventuellement par le bruit d’un petit sifflement du à un équipement endommagé ou percé.

La première chose en cas de fuite de gaz est d’ouvrir toutes les portes et les fenêtres de votre habitation afin d’essayer de dissiper le gaz dans l’air. Vous devez ensuite couper l’arrivée du gaz de votre logement si vous en avez toujours la possibilité. Toutes formes d’étincelles ou de flammes sont bien évidemment proscrites dans ces cas-là, tout comme l’utilisation d’appareils électriques.

Une fois ces actions primordiales réalisées, vous pourrez alors contacter GRDF via son numéro vert « Urgence Sécurité Gaz » au 0 800 47 33 33 (appel gratuit depuis un poste fixe). Il est alors conseillé de demander une intervention d’urgence et d’attendre l’arrivé du technicien GRDF à l’extérieur de votre logement.

Cet article vous a-t-il été utile ?