En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Usure des pneus : témoins et changement

  • Jusqu'à 75 devis d'assurance auto comparés en 5 minutes.
  • 325€ d'économies en moyenne* pour les mêmes garanties.

Vos pneus sont usés ? Comment savoir quand les changer ? Où se situent les témoins d’usure ? LeLynx.fr vous aide à comprendre les mécanismes de l’usure d’un pneu et les solutions pour y remédier.

Vérifier l’état d’usure des pneus

Changer un pneu

Il est très important de vérifier régulièrement l’état d’usure de ses pneus pour éviter les risques d’accident. Pour cela, votre meilleur allié sera le témoin d’usure. Avant de s’accroupir à côté de sa roue, pensez à garer la voiture sur une surface plane et orienter les roues vers la gauche ou vers la droite, pour mieux les observer.

Astuce Malynx !

Vous pouvez aussi vérifier l’état d’usure avec une jauge de profondeur, que l’on trouve tant dans les garages auto que dans certains magasins spécialisés.

Témoin d’usure des pneus

Qu’est-ce que le témoin d’usure ?

Un témoin d’usure est une petite jauge installée sur un pneu pour mesurer la dégradation. Il s’agit d’un morceau de caoutchouc qui peut se situer directement dans les rainures du pneu ou sur la surface de la bande de roulement.

La taille minimale à ne pas dépasser du témoin d’usure est de 1,6 millimètre. Selon le code de la route, un pneu qui dépasse cette limite d’usure n’est pas adapté pour une conduite sécurisée.

Les témoins d’usure dans la rainure

Certains témoins sont ainsi situés dans la rainure du pneu. On les appelle également les Tread Wear Indicator (TWI). A quoi ressemblent-ils ? Il s’agit de petits morceaux de caoutchouc larges de 1,6 mm. Ils permettent de savoir en un coup d’œil l’état d’usure de la bande de roulement. Attention, il faut regarder tous les témoins installés dans les rainures car l’usure n’est pas forcément régulière.

Les témoins d’usure sur la bande de roulement

D’autres types de témoins se trouvent sur les pneus, installés directement sur la gomme de la bande de roulement. Ceux-ci disposent d’une série de chiffres gravés qui rappellent la profondeur en fonction de la limite légale d’usure. Si vous avez un témoin 8, le chiffre sera effacé lorsque le pneu sera usé au-delà d’un millimètre. Pour rappel, la limite légale est 1,6 mm.

Les différents types d’usure

usure pneus roue

Il existe plusieurs types d’usure des pneus, qui révèlent des styles de conduite différents et comportent des risques divers :

  • Usure unilatérale: d’un seul côté ;
  • Usure centrale et concave ;
  • Usure anormale progressive;
  • Usure circulaire: usure des épaules du pneu ;
  • Usure locale.
Selon Michelin, 128 millions de pneus sont remplacés prématurément chaque année en Europe. Cela représente 9 millions de tonnes d’émissions de CO2 évitables.

Comment savoir si ses pneus sont usés ?

Vos pneus sont usés si l’épaisseur minimale de la bande de roulement autorisée a été dépassée (1,6 millimètre). Dès qu’un élément est décollé du pneu, par exemple la bande de roulement, le pneu devient inutilisable. Une usure prononcée est la preuve qu’il faut changer de pneu. Si vous repérez des fissures, des déformations ou tout élément anormal, demandez à un professionnel son avis avant de prendre la route.

Risques liés à l’usure des pneus

Une usure des pneus comporte de grands risques pour la sécurité de la conduite. Un pneu usé voit son comportement modifié, ce qui engendre des difficultés à maîtriser son véhicule. Sur une route mouillée, vous avez des risques d’aquaplaning et d’accident.

Le saviez-vous ? 7 à 8% des interventions techniques effectuées sur les voitures immobilisées sur le bord de la route sont liées à des pannes de pneus (Adac).

Réglementation des pneumatiques

Si vous ne respectez pas la limite minimale de 1,6 millimètre, vous vous exposez à une amende de 135€.

Contravention de classe 4

Montant de l’amende (€)

Amende normale

135€

Amende minorée

90€

Amende majorée

375€

Amende maximale

750€

Il est interdit d’utiliser des pneus non-identiques sur le même essieu. Les pneus doivent avoir plusieurs critères équivalents :

  • La marque ;
  • La dimension ;
  • La structure.

Quand changer ses pneus ?

Pour savoir à quel moment changer ses pneus, il faut prendre en compte différents critères comme :

  • L’âge du pneu ;
  • L’état du pneu ;
  • La saisonnalité (pour les pneus hiver).

Les professionnels jugent à 10 ans l’âge limite pour utiliser un pneu. Passé cet âge, un pneu devient dangereux. On estime que la durée de vie d’un pneu est de 30 000 kilomètres. Mais le plus important est de juger l’état technique du pneu : un pneu déformé de 5 ans sera toujours plus dangereux qu’un pneu en bon état de 8 ans.

Type de pneus

Durée de vie moyenne (km)

Bas de gamme

20 000 km

Milieu de gamme

30 000 km

Haut de gamme

50 000 km

Comment changer des pneus usés ?

Le premier réflexe si vos pneus crèvent pendant que vous conduisez, c’est de mettre vos feux de détresse, de vous garer, placer le petit triangle et enfiler votre gilet jaune. Vous pouvez à présent procéder au changement du pneu. Il est conseillé de procéder par paire : ainsi, si le pneu avant est remplacé, vérifiez si ça ne vaut pas le coup de changer l’autre pneu avant en même temps.

Pour rappel, vous pouvez changer un pneu uniquement en le remplaçant par un pneu absolument identique.

Pneus usés : que faire ?

Si vos pneus sont usés, ne cherchez pas midi à quatorze heures : il faut les changer. Mais que faire des vieux pneus ? Une directive européenne interdit depuis 2003 la mise en décharge des pneus. Vous devez ainsi les rapporter aux professionnels :

  • Les producteurs de pneus (Norauto, Michelin, Continental…) ;
  • Les distributeurs : garages, centres auto, etc ;
  • Les collecteurs comme Aliapur ;
  • Les exploitants d’installation de traitement.

Comment éviter l’usure des pneus ?

Pour éviter l’usure des pneus et en prendre soin sur le long terme, il est recommandé de suivre des conseils de bon sens :

  • Garantir une bonne pression des pneus ;
  • Respecter la charge maximale du véhicule ;
  • Adapter son style de conduite en éviter les freinages brusques ;
  • Contrôler l’état de ses pneus régulièrement.

Déformation des pneus : les causes

Sous-gonflage des pneus

Mesurer la pression d'un pneu

A l’origine de plusieurs problèmes d’usure, on retrouve le sous-gonflage. Ne pas gonfler assez ses pneus provoque souvent une usure marquée sur les flancs du pneu, autrement appelée l’usure circulaire. En cas de sous-gonflage, la consommation de carburant augmente et l’espérance de vie de votre pneu est en roue libre.

Sur-gonflage des pneus

Le sur-gonflage est mauvais pour vos pneus car la bande de roulement risque d’être affectée. Vérifiez régulièrement le gonflage de vos pneus mensuellement pour éviter de devoir en racheter trop souvent.

Le freinage use les pneus

Si vous avez pour habitude de freiner trop brusquement lorsque vous voyez un feu rouge ou un ralentissement, sachez que c’est une mauvaise habitude. Cela fait subir à vos pneus des frottements forts contre la chaussée et les use bien plus vite que prévu. Allez-y avec douceur !

Défaut de parallélisme

Lorsqu’on parle d’usure des pneus, on évoque souvent le défaut de parallélisme. Quand le pneu frotte de manière irrégulière sur la route, l’usure aussi est asymétrique, plus accentuée sur un côté que sur l’autre. On parle aussi d’usure en dents de scie.

Cet article vous a-t-il été utile ?