En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

L’assurance pour les deux-roues

  • 15 devis d’assurance moto et scooter comparés
  • Des économies réalisées en 3 minutes
Assurance moto
Comparer
Comparer

Moto, scooter, vélo électrique… la couverture à souscrire n’est pas toujours la même en fonction du deux-roues à assurer, et peut même nécessiter un contrat d’assurance spécifique aux caractéristiques du véhicule.

Les deux-roues qu’il est obligatoire d’assurer

La législation française est intransigeante en ce qui concerne l’assurance d’une moto. En effet, selon l’article L211-1 du Code des assurances, « tout véhicule terrestre à moteur destiné à circuler sur le sol et qui peut être actionné par une force mécanique » doit obligatoirement être couvert par une assurance au tiers (également appelé « garantie responsabilité civile ») au minimum. Cette couverture permet la prise en charge de l’ensemble des dommages corporels et matériels causés par le deux-roues à un ou des tiers lors d’un sinistre responsable. L’obligation d’assurance concerne les véhicules suivants :

Les motos

Indépendamment de leurs cylindrées et de leurs marques, l’ensemble des deux-roues entrant dans la catégorie des motos (moto ancienne, moto cross, moto sportive, mini-moto…) doivent obligatoirement être couverts par un contrat d’assurance.

Les scooters

Qu’ils fonctionnent au carburant ou à l’électricité, les scooters à deux ou trois roues répondent également à cette obligation. C’est également valable pour les scooters dits « sans permis », nécessitant seulement le permis AM (anciennement BSR) pour rouler.

Attention, parce qu’un scooter 50cm3 peut être conduit par un mineur (dès 14 ans), il est nécessaire que les responsables légaux de l’enfant souscrivent une assurance en son nom avant de lui laisser prendre la route.

Les vélos et trottinettes électriques

Les trottinettes et les vélos électriques sont des deux-roues à moteur écologiques qui doivent être assurés comme n’importe quel autre véhicule à moteur, à condition qu’ils répondent à certaines caractéristiques, notamment en ce qui concerne leur vitesse de pointe (supérieure à 25km/h) et la puissance de leur moteur (plus de 250 watts).

Bien choisir une assurance deux-roues

Marché de la moto en France

Les différentes catégories de deux-roues permettent à chacun de trouver le véhicule qui convient le mieux à ses besoins, à la fois en terme de conduite, mais aussi en terme de budget, notamment en ce qui concerne l’assurance d’un deux-roues.

Une moto 125 cm3 et un scooter 50cm3 n’auront, par exemple, pas nécessairement besoin de la même couverture, tout comme c’est le cas pour un motard effectuant de grands voyages à deux-roues tout au long de l’année ou un autre dont les trajets quotidiens se limitent à quelques kilomètres. Les compagnies d’assurance proposent différents niveaux de couverture (assurance au tiers, intermédiaire, tous risques…) contenant une protection de base ainsi que des garanties optionnelles à souscrire (garantie contre le vol ou la dégradation de l’équipement, protection juridique…).

Les tarifs d’assurance deux-roues sont ainsi calculés en fonction du véhicule et de la couverture choisie par le souscripteur, mais également son profil (jeune conducteur, résilié, malussé…). En comparant les offres, il est possible de connaître à l’avance le tarif d’assurance pour un véhicule avant même de passer à l’achat, et ainsi s’assurer de ne pas payer trop cher son assurance deux-roues.