En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Comment faire installer la fibre optique chez soi ?

  • 96 offres internet comparées en 1 minute
  • Offres sélectionnées selon votre éligibilité

Petit à petit, la fibre optique remplace l’ADSL dans les foyers français. Plus rapide, avec des offres internet pas nécessairement beaucoup plus chères, cette technologie a de quoi séduire. Mais comment se déroule la première étape indispensable, celle de l’installation ? LeLynx.fr vous explique les différentes étapes à suivre pour faire installer la fibre optique chez vous.

Installation fibre : une démarche en 3 étapes

Aujourd’hui, la fibre optique est la technologie qui offre la meilleure connexion internet, sans pour autant coûter beaucoup plus cher que l’ADSL. Logique donc que de plus en plus de ménage souhaitent s’en équiper. Selon les chiffres de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), au cours du 3ème trimestre 2019, le nombre d’abonnements à très haut débit a progressé de 550 000 pour atteindre 10,6 millions. « Ainsi, 2,3 millions d’abonnements supplémentaires ont été enregistrés en un an, contre 1,9 million un an auparavant. Désormais, 36% des abonnés en France bénéficient d’un accès internet à très haut débit » a rapporté l’organisme.

Si la fibre optique connaît un succès grandissant, quelles sont les démarches à suivre pour la faire installer chez soi ? Pour y parvenir, vous devrez passer par 3 étapes. Les voici :

  1. Tester votre éligibilité ;
  2. Choisir la bonne offre de box internet ;
  3. Faire intervenir un technicien pour les travaux d’installation.

Ci-dessous, retrouvez le détail de chacune de ces étapes pour faire installer la fibre optique chez vous sereinement.

Etape 1 : tester son éligibilité

Pour faire installer la fibre optique à la maison, la première étape indispensable est de voir si vous êtes ou non éligible à la fibre optique. Aujourd’hui, le nombre de logements éligibles à cette technologique ne cesse de croître. Pour autant, il existe toujours des logements qui ne peuvent pas en bénéficier. Avant de vous lancer dans une installation qui ne pourrait pas marcher, vous devez donc impérativement vérifier votre éligibilité.

Comment savoir si je suis éligible à la fibre optique ?

La bonne nouvelle, c’est que cette démarche est très rapide et facile. Pour savoir si vous êtes éligible à la fibre optique, il suffit de faire un test d’éligibilité en ligne, sur LeLynx.fr. Vous n’avez qu’à renseigner l’adresse de votre logement. En quelques secondes seulement, notre outil est capable de vous dire si vous pouvez faire installer la fibre optique chez vous ou si au contraire, vous n’êtes pas éligible, auquel cas il faudra renoncer à une installation.

Il existe également d’autres moyens pour savoir si vous pouvez faire installer la fibre optique chez vous. Lesquels ?

  • En vous rendant sur les sites des fournisseurs d’accès à internet. Ceux-ci disposent systématiquement d’un outil pour connaître la technologie à laquelle vous pouvez prétendre (fibre, ADSL, VDSL…) ;
  • En vous rendant sur le site de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes). Cet organisme publie une carte interactive de la France, sur laquelle vous pouvez voir où en est le déploiement de la fibre en France. Vous pouvez rentrer votre adresse postale pour voir ce qu’il en est chez vous.

Etape 2 : choisir la bonne offre

Une fois le test d’éligibilité réalisé, s’il est positif, vous pouvez passer au choix de votre box fibre. Comment procéder ? Le plus simple et le plus efficace est d’utiliser un comparateur de box en ligne, comme LeLynx.fr. Pourquoi ?

  • C’est rapide : vous n’avez qu’à renseigner votre adresse géographique. Ainsi, notre outil sélectionne toutes les offres qui sont disponibles pour vous. Comptez 1 minute en moyenne ! ;
  • C’est gratuit: notre outil est 100% gratuit. Et en plus d’être gratuit, il vous fait réaliser des économies. Avec un comparateur, vous avez une vue d’ensemble sur toutes les offres du marché auxquelles vous êtes éligible et pouvez ainsi les mettre en regard les unes les autres pour trouver celle qui vous offre le meilleur prix et les meilleurs services ;
  • C’est sans engagement: si vous ne trouvez pas d’offre qui vous intéresse ou que vous avez besoin de plus de temps pour réfléchir, rien ne vous oblige à choisir tout de suite.

Sur la page de restitution des offres, vous n’avez plus qu’à choisir la box fibre qui vous convient le mieux. Pensez à étudier les prix, les services (one play, double play, triple play, quadruple play…), s’il s’agit d’une offre avec ou sans engagement, les débits de connexion, la présence ou non d’un service client.

Si vous trouvez chaussures à votre pied, il est temps de souscrire ! La dernière étape vous mène à l’installation à proprement parler de la fibre optique chez vous.

Quelle fibre faut-il installer chez vous ?

Aujourd’hui, il existe en réalité deux types de fibre optique, qui correspondent à deux procédés d’installation différents. Si vous êtes éligible à la fibre, c’est le fournisseur que vous choisirez qui saura vous dire quel type de fibre est adapté à votre logement. On distingue :

  • Le FTTH (Fiber to the home) : avec cette installation, le logement est raccordé à la fibre grâce à une prise optique qui est installée dans le logement lui-même. L’avantage : un meilleur débit montant et une connexion généralement plus stable.
  • Le FTTLA (Fiber to the last amplificator) : avec cette installation, la connexion est en fibre optique jusqu’à un nœud de raccordement, appelé NRO, qui rassemble les lignes de tous les abonnés du quartier ou de la ville. L’avantage : pas de travaux nécessaires dans les logements où le câble est déjà présent, et pas besoin non plus d’installer une prise optique spéciale.

SFR notamment exploite le FTTLA. Orange en revanche privilégie la technologie FTTH. Quelle que soit la technologie dont vous bénéficierez, sachez que vous aurez une connexion très haut débit et des performances bien meilleures que celles de l’ADSL. Le FFTLA et le FFTH ne sont pas en soi des critères pour vous aider à choisir une offre.

Pour vous aider, voici un comparatif des 5 meilleures offres fibres sur le marché :

FournisseurOffreTVPrix 
Bbox Fit FibreOffre TV non incluse14,99€/mois pendant 12 mois puis 28,99€/mois
Bbox Must FibreJusqu’à 180 chaînes TV incluses14,99€/mois pendant 12 mois puis 36,99€/mois
SFR FibreJusqu’à 160 chaînes TV incluses15€/mois pendant 12 mois puis 38€/mois
Boite Sosh FibreOffre TV en option19,99€/mois pendant 12 mois puis 29,99€/mois
Freebox RevolutionJusqu’à 280 chaînes TV incluses19,99€/mois pendant 12 mois puis 44,99€/mois

Etape 3 : faire intervenir un technicien pour l’installation

Une fois votre offre choisie et souscrite, votre fournisseur d’accès à Internet vous propose un rendez-vous avec un technicien à une date que vous convenez ensemble. Le but de ce rendez-vous : que l’opérateur procède aux travaux ou manipulations nécessaires pour installer la fibre optique dans votre logement. L’opération dépend toutefois du type de logement dans lequel vous habitez : appartement ou maison.

Installation de la fibre en appartement

Si vous habitez en appartement et que vous êtes éligible à la fibre, vous devez impérativement vérifier qu’il y a un raccordement au sein de votre immeuble pour pouvoir procéder à l’installation. Comment obtenir cette information ? Demandez à votre propriétaire si vous êtes locataire, à votre gardien(ne) s’il y en a un(e) dans votre immeuble, à vos voisins, qui se sont peut-être déjà posé la question, ou encore au syndic. Si votre immeuble est déjà raccordé, vous pourrez demander l’installation de la fibre optique chez vous. Si votre immeuble n’est pas raccordé, il faudra attendre qu’il le soit avant de demander une installation chez vous.

A noter : le jour de l’installation de la fibre optique chez vous, le technicien aura besoin d’avoir accès au boîtier fibre de l’immeuble. Sans cet accès, il ne pourra pas procéder à l’installation dans votre logement. Veillez donc à ce qu’il puisse bien avoir cet accès, par exemple en prévenant le/la gardien(ne) si besoin.

Immeuble non raccordé, comment procéder ?

Si votre immeuble n’est pas raccordé à la fibre optique, vous pouvez faire une demande de raccordement. Toutefois, la procédure diffère selon votre statut.

  • Si vous êtes locataire, vous devez faire une demande écrite en courrier recommandé à votre propriétaire. C’est lui qui se chargera d’aborder le sujet lors de la prochaine assemblée générale avec les autres propriétaires de l’immeuble ;
  • Si vous êtes copropriétaire, vous devez adresser une lettre recommandée au syndic de l’immeuble. Ce dernier abordera le sujet à la prochaine assemblée générale ;
  • Si vous êtes syndic, c’est à vous de proposer le raccordement à la fibre optique lors de la prochaine assemblée générale. Un vote aura lieu. Si le résultat est positif, les copropriétaires devront choisir un opérateur et signer une convention ;
  • Si vous êtes bailleur de l’immeuble, vous pouvez choisir vous-même l’opérateur pour le raccordement à la fibre optique puis signer une convention avec ce dernier.

Installation de la fibre en maison

Si vous habitez en maison, le technicien va très certainement :

  • Chercher le point de branchement de votre logement. S’il s’agit d’une maison, celui-ci se trouve bien souvent à l’extérieur de la propriété. Ce point de branchement est essentiel pour pouvoir tirer le câble de fibre optique jusque chez vous ;
  • Décider la meilleure manière pour amener la fibre jusqu’à la prise optique : par les plinthes, par les murs, par le plafond et procéder aux câblages … ;
  • Décider de l’emplacement de la prise optique. Le plus souvent, cet emplacement est choisi par rapport à l’endroit où se trouve la box internet.

Une fois ces étapes réalisées, le technicien n’a plus qu’à paramétrer votre box internet. L’installation de la fibre optique est terminée !

Installation fibre : combien ça coûte ?

En appartement, l’installation de la fibre optique est une opération gratuite. En revanche, en maison, l’opération est payante. Chaque fournisseur a ses propres tarifs. Voici les prix proposés par les principaux fournisseurs français :

Fournisseur

Prix pour l’installation de la fibre en maison

SFR

149€ si le raccordement est aérien souterrain et 299€ si le raccordement est aérien

Bouygues Télécom

Fibre gratuite jusqu’à 10 mètres de câble, 50€ par dizaine de mètre de câble ensuite

Orange

Gratuit en souterrain

149€ en aérien

Free

Gratuit

Quelle durée prévoir pour l’installation de la fibre optique ?

Tout dépend en fait de votre logement et des installations déjà en place. En règle générale, on compte entre 2h et 4h en maison, mais cela peut être plus comme moins. En appartement, c’est souvent plus rapide. Avant d’être sur les lieux et d’évaluer la situation, le technicien ne pourra probablement pas vous dire pour combien de temps il y en a avant l’installation définitive de la fibre optique. L’idéal pour éviter les mauvaises surprises est de prévoir une demi-journée pour cette démarche.

Mon propriétaire peut-il s’opposer au raccordement à la fibre ?

Non ! En tant que locataire, vous n’avez pas à avoir l’accord de votre propriétaire pour faire installer la fibre optique chez vous. En France, le « droit à la fibre » garantit en effet à tous ceux qui le souhaitent un accès au haut débit. Votre propriétaire n’a donc légalement pas le droit de vous refuser l’installation.

Cet article vous a-t-il été utile ?