En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Seuls 18 % des chefs d’entreprise sont prêts à souscrire une assurance chômage

Une étude réalisée par April santé-prévoyance avec l’Ifop révèle que 18 % seulement des dirigeants d’entreprise conscients de ne pas être couverts par Pôle Emploi se disent prêts à souscrire une assurance-chômage privée.

Assurance chômage

A l’occasion de son premier observatoire des professionnels, April santé-prévoyance a dévoilé les résultats d’une étude réalisée avec l’Ifop auprès de 401 chefs d’entreprise de moins de 20 salariés et 53 entrepreneurs. 9 dirigeants sur 10 savent qu’ils ne bénéficieront pas de l’assurance-chômage de Pôle Emploi et pourtant seuls 18 % seraient prêts à souscrire une assurance privée. Les principaux freins seraient le prix (pour 39 % d’entre eux) et le manque d’information (19 %).

Cette crainte est cependant bien présente : dans le secteur du BTP, un dirigeant sur deux redoute le chômage. Ils sont 46 % dans le secteur du commerce. D’après Roger Mainguy, directeur général d’April Santé-Prévoyance, la question du chômage aurait un caractère tabou pour un entrepreneur. « On aborde une question qui n’est pas naturellement soulevée par les dirigeants, un peu comme lorsqu’on parle de décès », explique-t-il.