L’assurance décennale couverture toiture

couverture-decennale-toiture

L’assurance décennale couverture toiture est obligatoire pour tous les couvreurs qui réalisent des travaux de construction ou de couverture, que l’ouvrage soit neuf ou en rénovation. C’est la garantie d’être protégé sur une période de 10 ans suite à la livraison des travaux.

LeLynx.fr, expert en comparaison de garanties décennales, décrypte les caractéristiques de cette assurance professionnelle spécifique.

couverture décennale toiture

Définition

La toiture d’une maison est la première exposée aux caprices de la nature et se doit d’être particulièrement solide ! Une toiture endommagée peut, en effet, avoir de lourdes conséquences financières pour le couvreur, d’où l’importance de l’assurance décennale couverture toiture.

  • Cette assurance est obligatoire et couvre les dommages compromettant la solidité de l’ouvrage.
  • Elle prend effet dès la réception du chantier et pour une période de 10 ans.

Que couvre cette garantie ?

La garantie décennale couvreur prend en charge les dommages matériels et corporels résultant de vices cachés lors de la réception des travaux. Ces dommages doivent avoir pour conséquence :

  • de compromettre la solidité de l’ouvrage et son étanchéité ;
  • de rendre l’ouvrage impropre à l’habitation.

Les infiltrations d’eau par la toiture sont comprises dans ce type de garantie. En revanche, attention, ne sont pas couverts :

  • les désagréments esthétiques ;
  • les défauts d’entretien ou résultant d’un mauvais usage.
Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

    Bonjour, les travaux d’ordres electrique apres construction sont-ils couverts par la decennale ?

    Répondre

    Bonjour @Eric,
    La responsabilité décennale concerne les vices ou dommages de construction qui peuvent affecter la solidité de l’ouvrage et de ses équipements indissociables (par exemple, effondrement résultant d’un vice de construction), ou qui le rendent inhabitable ou impropre à l’usage auquel il est destiné (par exemple, défaut d’étanchéité, fissurations importantes). Il s’agit du « gros ouvrage ­» (c’est-à-dire les murs, la charpente, la toiture..)

    Répondre

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres