Le parcours de soins coordonnés pour être bien remboursé

  • Jusqu'à 300 devis mutuelle comparés en 2 minutes
  • Jusqu’à 501 € d'économies* réalisées en comparant votre mutuelle santé !

Le parcours de soins coordonnés vous permet d’être bien remboursé de vos dépenses de santé. Qu’est-ce que le parcours soins coordonnés ? Quels sont les consultations ou autres actes médicaux qui rentrent dans le parcours des soins ?

Qu’est-ce que le parcours de soins coordonnés ?

Le parcours de soins coordonnés permet d’être remboursé par la Sécurité sociale à hauteur de 70% de vos dépenses de santé.

Pour en bénéficier, vous devez :

  • Avoir déclaré un médecin traitant ;
  • Le consulter avant de vous rendre chez un médecin spécialiste ;

Certaines exceptions (listées plus bas) permettent aux patients de consulter un spécialiste sans passer par le médecin traitant.

Le choix du médecin traitant

Pour être dans le parcours de soins coordonnés, toute personne de plus de 16 ans affiliée à la Sécurité sociale doit choisir un médecin traitant.

Vous êtes libre de choisir le médecin que vous souhaitez, qu’il soit généraliste ou spécialiste. En effet, dès lors qu’un professionnel de santé est inscrit à l’Ordre des médecins, vous pouvez lui demander d’être votre médecin traitant !

Pour déclarer un médecin traitant, prenez rendez-vous et présentez lui votre carte vitale. C’est lui qui s’occupe des démarches en transmettant la déclaration en ligne à votre caisse d’Assurance Maladie.

Sachez qu’un professionnel a le droit de refuser d’être votre médecin traitant. Cela peut être le cas par exemple s’il ne prend plus de nouveaux patients.

Le médecin traitant vous assure un véritable suivi de votre état de santé. C’est lui qui organise votre parcours de soins.

Comment respecter le parcours de soins ?

Votre médecin traitant peut vous orienter vers d’autres professionnels, dans 4 cas prévus par le parcours de soins coordonnés :

La demande d’avis ponctuel

Votre médecin traitant recherche l’avis d’un autre praticien, appelé « médecin correspondant« , sur une question donnée. C’est au médecin traitant de s’assurer que vous respectez bien les prescriptions faites par son confrère.

La nécessité de soins répétés

Votre médecin demande l’avis de plusieurs spécialistes pour le traitement de la même pathologie. Il détermine ensuite un plan de soins. Pour les personnes atteintes d’affection de longue durée, il établit un protocole de soins. Celui-ci leur permet d’accéder aux médecins spécialistes sans avoir à passer, à chaque fois, par le médecin traitant.

La séquence de soins nécessitant un ou plusieurs intervenants

Le médecin a besoin de faire appel à d’autres confrères pour traiter la pathologie. Dans ce cas, la séquence de soin est définie avec le médecin traitant et le médecin correspondant. Elle permet au malade de s’adresser directement aux spécialistes.

Le médecin traitant s’adresse à un généraliste

Si vous avez choisi un spécialiste comme médecin traitant, il peut avoir besoin de l’avis d’un généraliste.

Quels spécialistes peut-on consulter sans passer par le généraliste ?

Les consultations chez certains spécialistes ne nécessitent pas de passer par le médecin traitant. Il s’agit des :

Les remboursements dans le cadre du parcours coordonné

En France, pour être bien remboursé de ses dépenses de santé, il faut rester dans le parcours de soins coordonnés.

Remboursements dans le cadre du parcours de soins Remboursements hors parcours de soins
L’Assurance maladie rembourse 70% des dépenses de santé sur la base de la Sécurité sociale. L’Assurance maladie rembourse 30% des dépenses de santé sur la base de la Sécurité sociale.

Par conséquent, si l’assuré ne respecte pas le parcours de soins, il bénéficie de faibles remboursements santé.

Cependant, bien sûr, sa complémentaire santé peut lui rembourser une partie du ticket modérateur (le reste à charge). D’où l’importance, donc, de comparer les devis de mutuelle santé pour choisir le contrat qui correspond le mieux à vos besoins !