Dans quelles villes le masque est-il obligatoire ?

Depuis ce lundi 10 août, le port du masque est obligatoire dans certaines zones de Paris et d’Île-de-France, notamment les endroits à forte affluence. En France, plus de 1 200 communes l’imposent en extérieur.

masque coronavirus

Le coronavirus reprend du poil de la bête en France. Vendredi, plus de 2 288 contaminations ont été recensées, contre 1 604 la veille. Le conseil scientifique parle d’une deuxième vague « hautement probable ». Il ne fait nul doute que des mesures plus strictes risquent d’être prises par les autorités, et notamment, le port obligatoire du masque de protection.

A Paris et en Île-de-France, le masque a été rendu obligatoire dans de nombreux secteurs touristiques ou à forte densité : quais de Seine, rues passantes, marchés couverts et abords des gares. Depuis début mai, Menton et Mandelieu-la-Napoule ont pris cette décision et ne sont jamais revenu dessus.

Remboursement des masques : un sénateur lance une pétition
Lire l'article

Paris et Marseille mais pas Lyon ni Bordeaux

Depuis mi-juillet, la liste des communes s’allonge et les habitants doivent se plier à cette contrainte, qui n’est pas toujours facile en pleine canicule. Parmi les principales villes qui obligent à porter le masque, en voici quelques-unes :

  • Nice (zones) ;
  • Cannes (marchés) ;
  • Troyes (zones) ;
  • Marseille (zones) ;
  • Caen (marchés) ;
  • Brest (marchés) ;
  • Toulouse (zones) ;
  • Rennes (zones) ;
  • Tours (zones) ;
  • Orléans (zones) ;
  • Nancy (zones) ;
  • Lille (zones) ;
  • Paris (zones)
  • Annecy (zones).

Pour rappel, le port du masque est obligatoire partout dans le département de la Mayenne. 1 239 communes réparties sur 36 départements ont donc pris des mesures drastiques pour freiner la propagation du virus. L’adjointe à la santé de la mairie de Lyon a récemment déclaré que tant que la situation était sous contrôle, le masque ne serait pas obligatoire en extérieur. A Bordeaux également, le masque n’est pas encore obligatoire.