En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Masque obligatoire à Paris : quelles sont les exceptions ?

Le préfet de police de Paris a pris un arrêté qui rend obligatoire le port du masque dans toutes les rues de la capitale. Partout, mais pas pour tout le monde…

coronavirus épidémie

« A compter du vendredi 28 août, à 8 heures, le port du masque sera obligatoire pour tous les piétons circulant dans les espaces publics, les utilisateurs de vélos, deux-roues, trottinettes et autres engins de mobilité personnels, motorisés ou non ». La préfecture de police de Paris a donc rendu plus simple et clair ce qui était un vrai casse-tête pour tous les Parisiens. Jusque-là, le masque n’était obligatoire que dans certaines rues.

Cependant, ce vendredi, quelques minutes avant l’entrée en vigueur de l’arrêté, le préfet a fait machine arrière. En effet, les joggeurs et autres sportifs pratiquant la course pourront être exemptés de masque. Autre catégorie de population, les enfants de moins de 11 ans peuvent se balader librement. Enfin, les cyclistes parisiens sont épargnés de cette obligation. Espérons que le virus s’y retrouve…

Val de Marne, Hauts-de-Seine et Seine-Saint-Denis concernés aussi

Ce qui devait être clair et homogène devient soudain compliqué. Les automobilistes et conducteurs de poids lourds ne sont pas tenus par l’obligation. Mais les conducteurs de scooters sont eux soumis au nouvel arrêté. Pour les fumeurs, la loi n’est pas claire. Ces nouvelles dispositions sont étendues au Val de Marne, Hauts-de-Seine et Seine-Saint-Denis.

Toute infraction à l’obligation du port de masque dans tous les espaces publics de Paris sera sanctionnée par une amende de 135€. Pour rappel, dès la rentrée, le masque devient obligatoire dans les musées, les cinémas, les supermarchés, les salles de spectacle, le lieu de travail, les transports en commun et les écoles. C’est-à-dire à peu près dans tous les lieux extérieurs à la maison.

Pour résumer, le masque est obligatoire pour :

  • Tous les piétons ;
  • Les scooters ;
  • Les motards.

Il est cependant facultatif pour :

  • Les automobilistes ;
  • Les conducteurs de poids lourds ;
  • Les cyclistes ;
  • Les joggeurs ;
  • Les personnes en trottinettes et autres engins ;
  • Les enfants de moins de 11 ans.