Masques sportifs : la solution pour rouvrir les salles ?

La ministre des Sports a annoncé qu’un masque permettant la pratique du sport en intérieur était en préparation. De quoi espérer une réouverture des salles et gymnases dès le mois de mars ?

masque sportif

Depuis le début de la crise sanitaire, il y a 10 mois, les Français n’ont quasiment pas pu pratiquer de sport en salle. Escrime, volleyball, handball, badminton, musculation, fitness, escalade, gymnastique ou encore basketball… Tous les licenciés se sont vu interdire les gymnases et équipements sportifs en raison d’un risque de propagation et l’impossibilité de respecter les distances de sécurité.

Mais il semble que cette vie sans sport pourrait prendre fin, grâce à une solution : le masque sportif. Promis par Roxana Maracineanu, ministre déléguée aux Sports, cette invention « permettra la réouverture des salles de sport et la reprise des activités pour les mineurs et les adultes en milieu fermé ». Cet équipement a été mis au point avec l’Association française de normalisation (Afnor).

Equilibre entre sport et précautions

Raffaele Duby, responsable du développement chez Decathlon, commente : « Le principal atout d’un masque, c’est de filtrer le virus. On a donc travaillé une filtration avec une perméabilité. Il faut aussi que ce masque permette le confort, avec un maintien, pour qu’il reste sur le visage quand on bouge en toute sécurité ». Il reconnaît néanmoins une gêne initiale, avant de s’y habituer.

Dès la fin du mois de février, ce masque sportif va être porté par des athlètes de haut niveau. Si cette période de test est concluante, il sera commercialisé dès la fin du mois de mars au grand public. Pour la ministre des Sports, « avec ce masque sportif que l’on est en train de normer, on espère pouvoir rétablir cet équilibre entre le sport, essentiel pour la santé des Français, et ces précautions qu’on doit prendre ».