En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Violet de gentiane : quel danger ?

  • Plus de 300 devis mutuelle comparés en 2 minutes
  • Réalisez 423€ d'économies en moyenne* !

Le violet de gentiane est un mélange chimique à base de méthyl violet utilisé comme colorant mais surtout dans le traitement de la candidose, infection buccale du nourrisson ou du sein de la mère. Cependant, plusieurs autorités sanitaires alertent contre ses risques cancérigènes et irritants.

Violet de gentiane pour traiter la candidose

En France, le violet de gentiane est souvent conseillé comme remède à la candidose. Le champignon candida albicans se développe dans la bouche et les muqueuses des nourrissons et peuvent provoquer des infections. Quand il colonise le mamelon de la mère, la candidose peut générer des douleurs très fortes. 

Pour soigner la candidose, des institutions comme la Leche League recommandent l’usage du violet de gentiane, qu’elle affirme efficace et rapide, avec comme seul effet une coloration violette qui disparaît en quelques jours. 

allaitement bebe

Danger : le violet de gentiane cancérigène ?

Plusieurs alertes sur les effets secondaires

Cependant, depuis quelques temps, des alertes ont été émises de la part de plusieurs pays. En 2019, l’Agence canadienne de la santé a évoqué les risques de cancer que comportait le violet de gentiane. Des dizaines de cas ont été recensés par les Canadiens et l’OMS de problèmes tels que :

  • Laryngites ;
  • Pharyngites ;
  • Œdèmes de la face ;
  • Irritations cutanées et buccales ;
  • Ulcérations buccales ;
  • Œsophagites. 
L’Agence française du médicament a interdit le violet de gentiane dans les produits cosmétiques.

Un danger modéré qui peut être évité

Les études montrent que le violet de gentiane peut modifier l’ADN et causer des cancers. Le docteur Jack Newman a réalisé des tests sur des rats : il en ressort qu’il faut néanmoins de grandes quantité de violet de gentiane pour que cela s’avère dangereux pour la santé. Cependant, il faut veiller à ne pas sur-diagnostiquer des candidoses ni avoir recours trop facilement à ce remède qui comporte des effets secondaires. Des alternatives existent.

La revue scientifique Prescrire affirme ainsi : « En cas de candidose avérée du mamelon ou de candidose buccale du nourrisson, des antifongiques sont mieux étudiés que le violet de gentiane, et utilisables soit dès la naissance comme les suspensions buvables de nystatine (Mycostatine) ou d’amphotéricine B (Fungizone) soit à partir de l’âge de 4 mois comme le gel oral à base de miconazole (Daktarin) ».

Cet article vous a-t-il été utile ?