En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Médicaments : la ministre de la Santé part en lutte contre la pénurie

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a présenté lundi son programme pour lutter contre la pénurie de médicaments en France. Cette annonce fait écho aux appels à l’aide des pharmaciens, confrontés de plus en plus à ce problème depuis de nombreux mois.

consommation de médicaments par les seniors

C’est ce qu’on appelle « prendre le taureau par les cornes ». Ainsi, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a présenté lundi son plan contre les pénuries de médicaments. Une feuille de route est ici mise en place afin de définir « les grandes orientations ». Cependant pour le moment, il ne s’agit que d’un « point de départ » avant des mesures définitives présentées en septembre.

La ministre souhaite donc « promouvoir la transparence et la qualité de l’information » notamment en généralisant auprès des pharmaciens, la plateforme de signalement d’une rupture de stock aux laboratoires.

Création d’un comité de pilotage

D’autre part, Mme Buzyn propose également « des actions ciblées et adaptées à chacun des acteurs du circuit du médicament », comme par exemple la possibilité pour un pharmacien de remplacer un médicament indisponible par un autre. Un comité de pilotage va également être mis en place pour assurer l’application de ces mesures sur le long terme.

Pour rappel, plus de 500 signalements de ruptures ou tensions d’approvisionnement ont été recensés en France en 2017 par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). De nombreux produits d’utilisation courante sont notamment ciblés comme des vaccins, des antibiotiques ou encore des anticancéreux.