Tramadol : quel est son prix, est-il pris en charge par la Sécurité sociale et la mutuelle santé ?

  • Jusqu'à 300 devis mutuelle comparés en 2 minutes
  • Jusqu’à 501 € d'économies* réalisées en comparant votre mutuelle santé !

Le Tramadol est un médicament utilisé pour lutter contre la douleur. Mais est-il remboursé par la mutuelle santé et la Sécurité sociale ?  Quand prendre ce dérivé des opiacés ? Est-il dangereux ? LeLynx.fr vous propose de faire le point à son sujet dans cet article.

Combien coûte le tramadol ?

Vous avez reçu une ordonnance de Tramadol ou de Tramadol/paracétamol ou souhaitez en acheter en pharmacie ? Le prix du tramadol/paracétamol dépend de la version. Le médicament existe en générique ou en original.

  • Si vous achetez du Tramadol Biogaran, il vous en coûtera 3,42 € la boîte de 50 mg (soit 30 gélules) ;
  • Si vous achetez l’un des génériques de ce médicament, l’achat d’une boîte de 50 mg vous coûtera 1,88 €. Et ce, quel que soit le laboratoire de production : Actavis, Gerda, Sandoz…

Grille des prix

Médicament par laboratoire

Prix (€)

Biogaran

3.42€

Actavis

1.88€

Cristers

1.88€

Gerda

1.88€

Krka

1.88€

Ranbaxy

1.88€

Sandoz

1.88€

Teva

1.88€

Zentiva

1.88€

Zydus

1.88€

Attention, ces tarifs ne tiennent pas compte des honoraires de dispensation du pharmacien !

Quel est le remboursement du Tramadol ?

Le remboursement par la Sécurité sociale

L’Assurance maladie rembourse 65 % du tarif de base fixé pour ce médicament. En effet, elle lui attribue le statut de Service médical rendu important.

La Sécurité sociale fixe sa base de remboursement du Tramadol à 2,37 €. Vous serez donc remboursé 1,54 €.

Le remboursement par la mutuelle santé

Vous avez fait la souscription d’une mutuelle santé ? Sachez qu’elle rembourse les 35 % restants, c’est-à-dire la part non prise en charge par la Sécu !

Le saviez-vous ? Le Tramadol est la substance opioïde la plus délivrée en France (près de 6 millions de patients) et la plus impliquée dans les hospitalisations et les décès par overdose ou intoxication accidentelle.

Quand prendre du Tramadol ?

Tramadol : quel prix est-il pris en charge Sécurité sociale mutuelle santé quand prendre

Ce médicament est prescrit pour lutter contre les douleurs jugées modérées ou intenses :

  • Mal de dos ;
  • Douleurs dentaires ;
  • Maladies chroniques ou douleurs aiguës

Il contient généralement du paracétamol et du chlorhydrate de Tramadol, deux substances agissant sur la perception de la douleur par le cerveau.

La molécule Tramadol est commercialisée par 90 laboratoires en voie orale et injectable. Il existe même un médicament par voie rectale.

Posologie et dosage

En général, il faut privilégier la dose minimale pour un traitement.

Voici la dose recommandée pour un adulte :

  • Douleur modérée ou chronique : 1 ou 2 gélules toutes les 4 à 6 heures ;
  • Douleur aiguë : 2 gélules lors de la première prise, puis 1 ou 2 gélules lors des prises suivantes, à renouveler si nécessaire toutes les 4 à 6 heures.

Il ne faut en aucun cas dépasser 8 comprimés dans la même journée. Chaque prise doit être espacée de la précédente d’au moins six heures.

Le Tramadol n’est pas conseillé pour les enfants de moins de 12 ans.

Peut-on prendre du tramadol pendant la grossesse ?

Oui, le tramadol/paracétamol peut être utilisé pendant si vous êtes enceinte, mais il faut consulter un médecin pour arrêter, selon votre situation, une posologie adaptée.

La codéine, le paracétamol et les opioïdes faibles peuvent être utilisés après le premier trimestre de la grossesse, mais il faut limiter la posologie et la durée de traitement. En effet, il existe des risques de dépendance ou de dépression respiratoire du bébé.

Contre-indications au Tramadol

Certaines personnes sensibles ou présentant une maladie particulière sont incompatibles avec un traitement au Tramadol. Si vous êtes dans l’une des situations suivantes, gardez-vous d’utiliser ce médicament ou consultez un médecin :

  • Hypersensibilité au Tramadol ou au paracétamol ;
  • Insuffisance hépatique ;
  • Épilepsie ;
  • Dépendance aux opioïdes ;
  • Traumatisme crânien ;
  • État de choc ;
  • Enfant de moins de 10 ans.

Quels sont les effets secondaires du Tramadol ?

Il est fortement déconseillé d’utiliser du tramadol et/ou du paracétamol si vous correspondez à l’un des contre-indications ci-dessus. Par ailleurs, il peut générer certains effets secondaires :

  • Palpitations ;
  • Arythmie ;
  • Somnolence ;
  • Tachycardie ;
  • Troubles de la vision ;
  • Acouphènes ;
  • Vertiges ;
  • Nausées…

Des essais cliniques ont été réalisés pour connaître les principaux effets secondaires. Les trois les plus observés, chez 10 % des patients, sont les nausées, les vertiges et la somnolence.

Une durée de traitement revue à la baisse

Tramadol : quel prix est-il pris en charge Sécurité sociale mutuelle santé durée traitement baisse

Le tramadol est consommé par des millions de Français chaque année. D’ailleurs, sa consommation a explosé entre 2006 et 2017 (+68 %) selon les chiffres de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) publiés en 2019.

C’est à cet effet que ce dérivé de l’opium a fait l’objet d’une attention toute particulière de l’organisme qui rappelle, par la voix de sa directrice adjointe, Nathalie Richard, qu’il y a « une augmentation des hospitalisations, mais aussi des cas déclarés d’abus et de dépendance pour ce type de médicament ». « Le Tramadol est le premier médicament impliqué dans les décès liés aux antalgiques », ajoute-t-elle.

Bien que n’interdisant pas le médicament, l’ANSM s’est prononcée en faveur d’une durée de traitement au Tramadol de trois mois maximum, afin d’en éviter la dépendance. Le médicament très efficace contre de nombreuses douleurs rappelons-le, peut rapidement entraîner une dépendance et pousser ses consommateurs à en augmenter les doses ou à prolonger son utilisation.

Cet article vous a-t-il été utile ?