Doliprane : le médicament préféré des Français en pénurie

S’il y a bien un produit santé que l’on trouve dans toutes les trousses à pharmacie, c’est le Doliprane. Pourtant, les Français risquent d’avoir temporairement du mal à s’approvisionner. En effet, de nombreuses pharmacies sont en rupture de stock de ce médicament incontournable.

doliprane rupture

Le médicament préféré des Français en rade

Les tensions sur les stocks de paracétamol durent depuis déjà plusieurs mois. Une situation qui s’explique par « une augmentation inédite de la demande en pharmacie », selon le laboratoire Sanofi.

En effet, la pandémie a considérablement renforcé les besoins des Français en antalgiques. Les médecins généralistes et spécialistes s’accordent à prescrire du paracétamol pour soulager les symptômes du Covid-19. En 2021, les ventes de ces médicaments ont atteint 1,1 milliard d’euros. Elles ont ainsi progressé de 7,2 % ! 

Une hausse de la demande responsable de la rupture des stocks

Cette forte demande de paracétamol est donc liée à une importante prescription médicale, non seulement à cause de la pandémie, mais aussi en raison des nombreuses maladies hivernales qui touchent, heureusement, à leur fin. Malgré tout, la pénurie devrait durer au moins jusqu’au début de l’été. D’ici là, selon La Dépêche du Midi, chaque pharmacie devra se contenter de 720 unités au maximum.

La rupture des stocks concerne les gélules 1000 mg, 500 mg, et la solution buvable Liquiz destinée aux enfants.

Les alternatives au Doliprane

Heureusement, le Doliprane n’est pas la seule marque commercialisant du Paracétamol, loin de là. Le Dafalgan, l’Efferalgan ou même un générique (Biogaran et Viatris) pourront aisément se substituer à la petite boîte jaune dans votre armoire à pharmacie. Ces médicaments antidouleur contiennent uniquement du paracétamol.

La situation se complique un peu pour les enfants : la marque Doliprane est la seule à proposer du Paracétamol en version liquide.